Aller au contenu principal

Putsch manqué en Turquie : 151 suspects condamnés à perpétuité

Un tribunal turc a condamné jeudi 151 personnes, dont des officiers supérieurs de l’armée, à la réclusion à perpétuité lors de l’un des plus grands procès de 2016, pour la tentative avortée du renversement du président Recep Tayyip Erdogan.

Par Nora Jaafar, Publié le 21/06/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le tribunal de Sincan, dans la province d’Ankara, a infligé des peines aggravées d’emprisonnement à perpétuité à 128 personnes, qui sont présentent des conditions pénitentiaires plus éprouvantes, et 23 autres ont reçu une peine normale, selon l’agence de presse privée DAH.

 

Le prédicateur musulman américain Fethullah Gulen, que la Turquie accuse d’avoir ordonné la tentative de putsch qui a fait des centaines de morts et des milliers de blessés en juillet 2016, figure parmi les prévenus.

 

Gulen rejette catégoriquement ces allégations. La Turquie n’a pas réussi à obtenir son extradition.

 

L’ancien chef des forces aériennes Akin Ozturk et Mehmet Disli, frère de l’ancien législateur du parti au pouvoir Saban Disli, ambassadeur de la Turquie aux Pays-Bas depuis septembre, faisaient également de ce groupe.

 

Un suspect, le lieutenant-colonel Levent Turkkan, qui était l’assistant du chef d’état-major de l’époque, le général Hulusi Akar, a été condamné à une peine aggravée à perpétuité, a rapporté Anadolu. Akar a été nommé ministre de la Défense en juillet 2018.

 

Il y avait une atmosphère tendue quelques minutes avant que le juge ne rende ses verdicts puisque des dizaines de personnes, dont les parents des victimes du coup d’État de juillet 2016, ont déploré que le tribunal leur interdise l’accès à la salle d’audience.

 

Plusieurs individus ont tenté d’entrer de force dans le complexe judiciaire.


 

Pour rappelle, le procès s’est ouvert en mai 2017 dans la plus grande salle d’audience du pays à l’intérieur d’un centre pénitentiaire à Sincan, en dehors de la capitale Ankara.

 

Le tribunal a également infligé au colonel Ali Yazici, ancien aide-militaire d’Erdogan, une peine à la réclusion à perpétuité pour « violation de la Constitution », a rapporté Anadolu.

 

Yazici avait déjà été condamné à 18 ans de prison en 2017 après le procès de dizaines de personnes impliquées dans la tentative d’assassinat d’Erdogan dans un luxueux hôtel égéen lors du putsch.

 

L’ancien général de brigade Gokhan Sahin Sonmezates, soupçonné d’avoir dirigé cette opération, a été condamné à 137 peines de prison à vie et 540 ans de prison, a indiqué Anadolu.

Journée d’Al Qods : des heurts éclatent sur le site d’Al-Aqsa

Ce lundi 10 mai, la police israélienne a affronté des manifestants palestiniens dans l’enceinte de ...

Hajj 2021 : l’Arabie saoudite pourrait autoriser des pèlerins étrangers

Chaque année, plus de 2,5 millions de musulmans du monde entier effectuent le Hajj. L’année dernière, cependant, seuls 1.000 fidèles résidant en Arabie saoudite ont été autorisés à effectuer ce pèleri...

31 espèces éteintes et 3.324 menacées d’extinction

Désormais 31 espèces sont entrées dans la catégorie "éteinte" et toutes les espèces de dauphins d’eau douce sont menacées d’extinction. «La liste croissante d’espèces disparues est un rappel brutal qu...

Al Capone : la véritable histoire de Scarface

Qui est Al Capone, chef de la mafia de Chicago ? Dans cet épisode, plongez dans l’histoire épique de l’un des plus célèbres gangsters américains du XXe siècle. Surnommé Scarface, Alfonso Capone, avait...

Une affaire de droits fonciers déclenche des affrontements à Al-Qods-Est

15 Palestiniens ont été arrêtés dans la nuit du jeudi 6 au vendredi 7 mai à Al-Qods-Est, occupé par Israël, lors d’affrontements avec la police. Cette deuxième nuit consécutive d’émeutes dans le quart...

Le vaccin de Sinopharm homologué par l'OMS

C'est fait. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a donné vendredi son homologation d'urgence au vaccin anti-Covid chinois de Sinopharm fabriqué à Pékin. L'annonce a été faite par le dir...