Aller au contenu principal

Éducation et santé : les principales réalisations du gouvernement El Otmani

Saad Dine El Otmani, Chef de l’exécutif, a présenté ce mardi 6 juillet le bilan intermédiaire du mandat de son gouvernement au Parlement, lors d’une session plénière conjointe de la Chambre des représentants et de la Chambre des conseillers, et en l’absence de plus de la moitié des ministres. Il en a profité pour saluer les efforts de l’ensemble de l’exécutif, des parlementaires et des institutions publiques au cours des cinq dernières années, ainsi que le soutien constant du roi Mohammed VI. Aussi, il est revenu sur les principales réalisations sociales de son cabinet. (Première partie)

Par Nora Jaafar, Publié le 06/07/2021 à 16:36, mis à jour le 06/07/2021 à 17:10
         Temps de lecture 9 min.
Teaser Media
Éducation et Santé : les principales réalisations du gouvernement El Otmani

À l’approche de la fin des cinq ans du mandat de son gouvernement, Saad Dine El Otmani, Chef de l’exécutif, a fait le point ce mardi au Parlement, lors d’une session plénière conjointe de la Chambre des représentants et de la Chambre des conseillers. En plus des présidents des deux Chambres, Habib El Malki et Hakim Benchamach, tous les ministres affiliés au Parti justice et développement (PJD) ont assisté à cette séance, notamment El Mostapha Ramid, Abdelkader Amara, Aziz Rabbah, Jamila El Moussali et Nezha El Ouafi. Ont également répondu présents Othman El Ferdaous de l’Union constitutionnelle, Nouzha Bouchareb et Saïd Amzazi du Mouvement populaire et Driss Ouaouicha. Bien que le gouvernement actuel soit composé de 23 ministres, les responsables précités ont été les seuls à assister à la séance d’aujourd’hui.

El Otmani a entamé son bilan en saluant l’ensemble des membres de son cabinet pour les efforts qu’ils ont fournis au cours de ces dernières années. Il a également souligné le soutien continu du roi Mohammed VI à son gouvernement tout au long des étapes de ses travaux. «Ici, après quatre ans et demi, ce gouvernement travaille toujours avec patriotisme et sérieux et continuera à assumer sa responsabilité de servir le pays et les citoyens jusqu’au dernier jour» de son mandat, a affirmé le Chef du gouvernement. Il a avancé que le mandat actuel du gouvernement est exceptionnel à tous les égards, aux niveaux politique, national, régional et international. «Nous avons vécu des moments difficiles, notamment la pandémie du nouveau coronavirus, qui a frappé le monde et bouleversé les principales économies et les structures de santé mondiales. Les répercussions de cette crise se poursuivent toujours et personne au monde ne connaît leurs conséquences à venir, surtout après l’émergence de nouveaux variants du virus», a-t-il noté.

Le Chef du gouvernement a également souligné que son mandat a été marqué par la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara. Une question, qui selon lui, reste et restera à jamais une priorité pour le Royaume, le Souverain et les Marocains.

 

Les principales réalisations sociales du gouvernement El Otmani

Selon le Chef de l’exécutif, son gouvernement a principalement œuvré pour le développement et la consolidation du social au Maroc. Dans ce sens, il a évoqué la transformation du secteur de l’éducation nationale et de la formation, qui a bénéficié d’une augmentation de budget de 54 milliards de DH (MMDH) en 2016 à près de 72 MMDH en 2021, soit une hausse de 33%. Ce secteur a également vu le nombre de ses ressources humaines passées de 7.000 nouvelles recrues par an entre 2004 et 2016 à près de 20.000 par an entre 2017 et 2021, soit une augmentation de 32%. El Otmani affirme aussi que son gouvernement a contribué à la consolidation de tous les programmes de soutien de scolarisation, dont le programme Tayssir. Les bénéficiaires de ce dernier sont passés de 700.000 élèves à plus 2 millions entre 2019 et 2020.

Le responsable a assuré que, grâce aux efforts de son exécutif, la majorité des indicateurs du secteur de l’Éducation se sont améliorés, notamment la baisse du nombre des classes surchargées, l’augmentation du nombre d’enfants scolarisés, l’amélioration du programme pédagogique et de la qualité des structures scolaires, la scolarisation des enfants handicapés, la lutte contre l’analphabétisme... entre autres.

S’agissant du secteur de la Santé, le gouvernement s’est efforcé au cours des dernières années d’augmenter son budget et de renforcer ses effectifs. El Otmani explique qu’avant 2016, seuls 1.700 professionnels de la santé étaient recrutés par an, alors qu’en 2020 ce nombre est passé à plus de 4.000 par an avant d’être élevé à 5.500 en 2021. Le budget du secteur a été augmenté de 25% entre 2016 et 2021, et représente aujourd’hui 7,27% du budget total de l’État, l’objectif étant d’atteindre dans un avenir proche les 10%. Toujours dans le cadre du secteur de la Santé, le chef du gouvernement a indiqué que plusieurs hôpitaux et établissements de santé ont été réalisés au cours de ces dernières années. Il a souligné aussi que pour aider davantage les Marocains et leur faciliter l’accès aux différents traitements et soins, les prix de plusieurs médicaments ont été revus à la baisse. L’élargissement de la couverture sociale a également aidé à servir un plus grand nombre de personnes, les encourageant à se faire soigner.

Enfin, El Otmani a tenu à rappeler que le Maroc n’est pas encore à l’abri d’une nouvelle vague de la Covid-19. Il a ainsi appelé l’ensemble de la nation à faire preuve de responsabilité et d’appliquer les mesures sanitaires en vigueur, pour se protéger, protéger leur famille, leur pays et son économie.

Le reste du bilan d’El Otmani sera détaillé dans d’autres articles à venir...

Les Jeux olympiques, enjeu de politique internationale

Comment comprendre que dans la compétition mondiale – économique, technologique, militaire et spatiale - figurer au tableau des médailles aux Jeux olympiques puisse être un enjeu ? À quelques jours du...

Fermeture du gazoduc Maghreb-Europe : un défi relevé avec brio par le Maroc

Intervenant ce mardi 25 janvier à la Chambre des conseillers, Leila Benali, ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, a assuré que le Maroc a bien su relever le défi de la fer...

Awrach : les critiques et les recommandations de l’Observatoire de l’action gouvernementale

L’Observatoire de l’action gouvernementale (OAG) a passé au peigne fin le programme Awrach. Lancé l...

African Lion 2022 : l’État-Major de la zone Sud entame les préparations pour l’exercice maroco-américain

L'État-Major des Forces armées royales (FAR) de la zone Sud organisera du 24 au 28 janvier 2022, la réunion de planification principale "African Lion 2022". Plusieurs pays, dont le Maroc et les États-...

Système judiciaire : signature d’un avenant à l’accord de coopération pour l’intégration de l’amazigh

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a présidé ce mardi à Rabat la cérémonie de signature d’un avenant à l’accord de coopération entre le ministère de la Justice et l’Institut royal de la culture...

Sahara : De Mistura prépare un rapport sur sa visite régionale

Staffan De Mistura, envoyé personnel du secrétaire général des Nations Unies au Sahara, a conclu la...