Aller au contenu principal

Covid-19 : signature de conventions pour la fabrication de vaccins anti-Covid-19

Par J.R.Y, Publié le 05/07/2021 à 18:11, mis à jour le 06/07/2021 à 09:19
         Temps de lecture 3 min.
Teaser Media
Covid-19 : signature de conventions pour la fabrication de vaccins anti-Covid-19

Le roi Mohammed VI a présidé, ce lundi 5 juillet 2021 au palais royal de Fès, la cérémonie de lancement et de signature de conventions relatives au projet de fabrication et de mise en seringue au Maroc du vaccin anti-Covid-19 et autres vaccins. Ce projet s’inscrit dans le cadre de la volonté du Souverain de doter le Royaume de capacités industrielles et biotechnologiques complètes et intégrées, dédiées à la fabrication de vaccins au Maroc.

Il a pour objet la production dans notre pays du vaccin anti-Covid, ainsi que d’autres vaccins clés, de manière à promouvoir l’autosuffisance du Royaume et de faire du Maroc une plateforme de biotechnologie de premier plan à l’échelle du continent africain et du monde dans le domaine de l’industrie du "fill & finish".

Fruit d’un partenariat public-privé, le projet vise à démarrer à court terme avec une capacité de production de 5 millions de doses de vaccin anti-Covid-19 par mois, avant de démultiplier progressivement cette capacité à moyen terme. Il mobilisera un investissement global de l’ordre de 500 millions de dollars.

Avec le lancement de ce partenariat de grande envergure, qui s’inscrit dans le prolongement de l’entretien téléphonique du 31 août 2020 entre le roi Mohammed VI et Xi JINPING, président de la République Populaire de Chine, le Maroc effectue un pas supplémentaire dans la concrétisation de la Vision Royale pour une gestion efficace et proactive de la crise pandémique et ses suites.

Tout en renforçant la souveraineté sanitaire du Royaume, le projet présenté devant le Souverain consacre le rayonnement international du Maroc et renforce sa vocation de pourvoyeur de sécurité sanitaire au sein de son environnement régional et continental, face aux risques sanitaires, aux dépendances extérieures et aux contingences politiques.

Au début de cette cérémonie, et après un mot introductif du ministre de la Santé, Samir Machour, expert international en biotechnologie industrielle et actuellement vice-président de Samsung Biologics, a présenté le projet de mise en seringue et de fabrication au Maroc du vaccin anti-Covid et autres vaccins.

Par la suite, le PDG du groupe Sinopharm, Liu Jingzhen, est intervenu en distanciel depuis la Chine. Le président directeur général de la Société Recipharm, Marc Funk, a également présenté le projet d’établissement de capacités de fabrication de vaccins au Maroc.

À cette occasion, et après présentation des objectifs et des composantes du projet, trois importants accords ont été signés devant  le Roi, à savoir :

  1. Le Mémorandum relatif à la coopération pour le vaccin anti-Covid-19 entre l’État marocain et le Groupe Pharmaceutique National de Chine (SINOPHARM), signé par le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb, et le président du Groupe Sinopharm, Liu Jingzhen.
  2. Le Mémorandum d’accord concernant l’établissement de capacités de fabrication de vaccins au Royaume du Maroc entre l’État marocain et la société Recipharm, signé par le ministre de l'Économie, des Finances et de la Réforme de l'Administration, et président du Conseil d’administration du Fonds Mohammed VI pour l’Investissement, Mohamed Benchaâboune, le président directeur général de la Société Recipharm, Marc Funk, et le représentant du consortium de banques marocaines, Othmane Benjelloun. 
  3. Le Contrat de mise à disposition de l’État marocain des installations de remplissage aseptiques de la Société de Thérapeutique Marocaine (Sothema) pour la fabrication du vaccin anti-Covid-19 propriété de la société Sinopharm entre l’État marocain et la société Sothema, signé par le ministre de la Santé et la présidente directrice générale de la Sothema, Lamia Tazi.

Outre les signataires, ont également assisté à cette cérémonie, le Chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, le Conseiller du roi Mohammed VI, Fouad Ali El Himma, le ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, le PDG d’Attijariwafa-Bank, Mohamed Kettani et le PDG de la Banque Populaire, Mohamed Karim Mounir.

Crédit de TVA : Aziz Akhannouch promet de rembourser 13 MMDH d'arriérés

Pour son premier grand oral lors de la séance plénière consacrée aux questions orales à la Chambre des représentants, Aziz Akhannouch, chef de gouvernement, a assuré ce lundi 29 novembre qu’il veut me...

Le variant Omicron, nouveau coup de massue pour le tourisme

Lourdement impacté par les répercussions de la pandémie de la Covid-19, le tourisme vient de subir ...

Crédit TVA : la CGEM appelle à l’accélération du remboursement

L'accélération des remboursements des crédits de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) pour les entreprises éligibles, notamment en cette période où la trésorerie des opérateurs économiques est sous ten...

2e édition du symposium Africa Place Marketing

Casablanca Events & Animation a organisé les 24 et 25 novembre la 2e édition du symposium Africa Place Marketing (APM), sous le thème "Tous acteurs d’hospitalité́ et d’attractivité des territoire...

Orange business services : la Covid-19 a accéléré la transformation digitale

Orange business services (OBS), filiale du Groupe Orange, a célébré mardi 23 novembre ses trois années au Maroc dans le cadre d’une conférence de presse sous le thème "La crise liée à la Covid-19, acc...

Le groupe TGCC affiche ses ambitions

Le groupe TGCC, acteur de référence du secteur des BTP et de la construction au Maroc saute le pas ...