Aller au contenu principal

Jazzablanca Festival : Une 14ème édition estivale

Jazzablanca s’est imposé au fil des années comme l’événement musical phare de Casablanca. Depuis sa création en 2006, le festival a évolué pour devenir un lieu de rencontres qui attire un public venu de tous les horizons.

Par Nora Jaafar, Publié le 19/06/2019 à 15:22, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Confiant sa production exécutive à l’agence Seven PM, Jazzablanca est une véritable entreprise sociale qui a comme objectif principal de créer une mixité sociale unique au sein de ses scènes et espaces. Jazzablanca attire un public de 4 à 90 ans, issu de différents styles et milieux.

 

Le festival est aussi une formidable vitrine pour Casablanca, contribuant pleinement au rayonnement international de cette ville cosmopolite et ouverte sur le monde.

 

Proposant une programmation en constante évolution, festive et éclectique, la réussite de Jazzablanca Festival est en effet le fruit d’un concept unique : un mix de scènes couvertes et en plein air, des espaces dédiés à la formation et à l’échange, des stands de restauration, des activités pour petits et grands, etc.

 

Accessible à toute la population, grâce notamment à sa scène gratuite, Jazzablanca offre aux Casablancais l’occasion de découvrir des artistes et des cultures du monde entier. Ainsi, 80% des festivaliers ont un accès gratuit au Festival à travers la Scène BMCI.

 

Jazzablanca poursuit son engagement socioculturel en proposant un événement au succès grandissant. En 2018, le record de fréquentation a de nouveau été battu, avec plus de 75 000 festivaliers, soulignant l’attachement croissant des Casablancais à ce rendez-vous annuel ! 

 

Le festival passe à l’heure d’été

 

D’une programmation printanière, le festival se tiendra désormais en début juillet.

 

Soleil omniprésent, début des vacances… toutes les conditions sont réunies pour offrir une belle semaine de fête et de musique, avec encore plus de nouveautés :

 

Cœur battant du festival, et grâce aux longues journées du mois de juillet, le Village Samsung à l’Hippodrome Casa-Anfa, renforce son dispositif et devient encore plus festif. Cet espace symbolisera cette année encore plus l’esprit convivial d’un événement populaire.

 

Le Village Samsung ouvrira ses portes en journée avec de nouveaux aménagements, différents espaces pour ateliers enfants, proposés par la Fondation TGCC, CODA & Eco Jeunes, 3 masterclasses, 2 conférences, des concerts à midi, des airs de jeux, une multitude de stands de restauration et ainsi qu’une belle sélection de créateurs dans les domaines de la mode et du design.

 

Rien de tel pour partager des moments d’émotion et de nombreux sourires durant ces belles journées d’été.

 

Avec trois concerts par soir, la programmation de la scène du Village Samsung gagne aussi en longueur et en qualité, alternant grands noms du jazz et découvertes musicales exceptionnelles. 

 

De plus, pour la deuxième année consécutive, la Fondation BMCI réitère son initiative sociale en installant à l’Hippodrome Casa-Anfa un espace associatif, l’occasion pour les festivaliers d’être sensibilisés sur les causes soutenues dans le domaine de la Solidarité et surtout d’agir en contribuant financièrement ou autre à améliorer la situation des populations fragilisées.

 

Autre nouveauté pour cet été 2019 : Jazzablanca ajoute une nouvelle scène dédiée à la musique électronique. La nouvelle scène « Le Roof » est située à l’Hippodrome Casa-Anfa. Pensée comme un Rooftop, avec vue imprenable sur le golf et Casablanca, cette scène proposera chaque soir des DJs nationaux et internationaux.

 

Quant aux concerts de la Scène BMCI, accessibles gratuitement sur la Place des Nations-Unies, ils se dérouleront sur 6 jours au lieu de 3. Confirmant ainsi la volonté de Jazzablanca Festival et de la Fondation BMCI à offrir plus d’animation dans la ville.

Royaume-Uni : quelles sont les conditions pour s’y rendre depuis le Maroc ?

Alors que le monde continue de se déconfiner progressivement, de nombreuses personnes en profitent pour partir à l’étranger ou réserver des vacances, notamment au Royaume-Uni. Toutefois, ce pays est d...

Aïd Al-Adha : 5,8 millions de têtes d’ovins et de caprins identifiées

Dans le cadre des préparatifs de Aïd Al-Adha 1442, l’opération d’identification des bêtes se poursuit. En effet, la Fédération interprofessionnelle des viandes rouges (FIVIAR) et l’Association nationa...

Plus de 87% des eaux des plages marocaines conformes

Ce vendredi 18 juin, le département de l’Environnement du ministère de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement a organisé une conférence de presse afin de présenter les résultats du rapport nationa...

Quel avenir pour la Radio au Maroc ? (avec Imad Kotbi)

Du jonglage au DJing en passant par la RNT, Imad nous fera voyager avec lui depuis ses débuts et sa formation, jusqu’à cette époque où la Radio évolue et ses méthodes aussi. Comment a-t-il débuté ? Qu...

Marhaba 2021 : quand le Maroc tend les bras à ses immigrés

Le Conseil de gouvernement a approuvé ce jeudi un projet de décret instituant « une indemnité de tr...

Ahmed Réda Chami, président du CESE, invité de "Les Matins HEC"

Ce lundi 14 juin, Ahmed Réda Chami, président du Conseil économique, social et environnemental (CESE) et membre de la Commission spéciale sur le nouveau modèle de développement (NMD), a été l’invité d...