Aller au contenu principal

Immovert Placement : le Groupe Crédit Agricole du Maroc obtient l’agrément pour son OPCI

Par Khansaa Bahra, Publié le 22/06/2021 à 16:55, mis à jour le 22/06/2021 à 18:12          Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Siège du Groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM)

Dans un communiqué publié ce lundi 21 juin, le Groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM) a indiqué avoir obtenu l’agrément de l’Autorité marocaine du Marché des Capitaux (AMMC) pour son premier OPCI "Immovert Placement". Selon le groupe, l’obtention de cet agrément intervient dans le cadre de sa stratégie globale et de gestion dynamique et optimale de son patrimoine immobilier. Elle fait suite à la création et la structuration par le Groupe Crédit Agricole du Maroc de son premier fonds OPCI après approbation de son Conseil de Surveillance en date du 5 décembre 2019.

Cette avancée s’inscrit dans la lignée de la stratégie menée par le Crédit Agricole du Maroc, qui depuis toujours une importance capitale à la gestion active de son portefeuille immobilier. En effet, anticipant les évolutions règlementaires, la banque avait déjà réalisé deux opérations de titrisation d’actifs immobiliers en 2013 et 2015 pour près d’un milliard de DH (MMDH), précise le communiqué. Ces dernières avaient permis à la banque de recourir au marché des capitaux à des taux compétitifs tout en optimisant les ratios prudentiels et la gestion du bilan. Le groupe s’est ainsi engagé dans une démarche continue de dynamisation des actifs immobiliers avec pour finalité de veiller à ce que les actifs immobiliers contribuent en permanence et de manière optimale aux objectifs stratégiques fixés par la banque, ajoute le communiqué.

Ce premier OPCI de la Banque verte revêt la forme d’une société de placement immobilier "SPI", lancée avec l’apport de plusieurs actifs immobiliers (agences bancaires, plateaux de bureaux et centres de formation) d’une valeur globale de plus de 500 millions de DH (MDH). Ces biens immobiliers, aujourd’hui propriétés du Groupe Crédit Agricole du Maroc, seront cédés aux institutionnels, en contrepartie d’un bail de longue durée avec la banque et ses filiales. L’objectif est d’améliorer l’optimisation de la gestion des biens immobiliers du Groupe tout en bénéficiant d’un rendement et d’un régime fiscal attractif en cas de transfert de biens immobiliers aux fonds créés, explique le groupe. Enfin, le Groupe Crédit Agricole du Maroc ambitionne d’enrichir et d’élargir son portefeuille d’OPCI à travers le lancement d’autres fonds, confirmant ainsi la gestion dynamique de son patrimoine immobilier comme axe stratégique de développement d’optimisation et de la rentabilité, conclut le communiqué.

Échanges extérieurs : les principaux partenaires commerciaux du Maroc

Dans son dernier rapport annuel portant sur les échanges commerciaux du Maroc en 2020, l’Office des changes a indiqué que les transactions commerciales du pays avec le reste du monde ont enregistré un...

La reprise s’annonce bonne, mais reste menacée par la Covid-19

Au cours du deuxième trimestre 2021, le contexte international aurait été marqué par la poursuite d...

IPE : le CESE préconise une réforme «systémique progressive»

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a récemment publié une étude sur le système...

HCP : les perspectives économiques sont bonnes

Dans son budget économique exploratoire de 2022, le Haut-Commissariat au Plan (HCP) présente une ré...

Africa Motors : lancement officiel du Camion de la marque Foton au Maroc

Ce jeudi 15 juillet, lors d'une conférence de presse, Africa Motors, filiale du groupe automobile Auto Hall, a annoncé le lancement officiel du camion de la marque Foton baptisé Foton TM au Maroc. Cec...

Réforme fiscale : les conseillers adoptent le projet de loi-cadre n°19-69

Le projet de loi-cadre n°19-69 portant sur la réforme fiscale a été adopté ce mardi 13 juillet en séance plénière par la Chambre des conseillers. L’objectif de ce nouveau texte de loi est de détermine...