Aller au contenu principal

Marhaba 2021 : quand le Maroc tend les bras à ses immigrés

Le Conseil de gouvernement a approuvé ce jeudi un projet de décret instituant « une indemnité de transport maritime au profit des MRE» voulant passer leurs vacances estivales au Maroc. Le décret évoque "une indemnité exceptionnelle” de transport maritime, et ce, du 15 juin au 30 septembre 2021. Cette opération de subvention devrait coûter à l’État la somme de deux milliards de dirhams. Détails.

Par Mohamed Laabi, Publié le 18/06/2021 à 11:55, mis à jour le 18/06/2021 à 12:41          Temps de lecture 4 min.
Teaser Media
Le royaume s'attend à une arrivée massive des MRE cet été © DR

Sur instructions royales, le gouvernement marocain et la compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) ont décidé d'inciter les Marocains résidant à l’étranger (MRE) à retrouver les leurs cet été. Mis à part la nette baisse des prix sur les vols de la RAM, le royaume a également décidé de subventionner le transport maritime durant la période entre le 15 juin et le 30 septembre 2021. En effet, un projet de décret instituant «une indemnité de transport maritime au profit des MRE» a été approuvé ce jeudi par le Conseil du gouvernement.

Lors d’une intervention à la Chambre des représentants mardi dernier, Nezha El Ouafi, ministre déléguée aux Affaires étrangères chargée des MRE avait déclaré que cette opération devrait coûter à l’État la somme de deux milliards de dirhams. Les billets aller-retour, avec voiture, pour une famille de 4 personnes ont été fixés à 450 euros pour une ligne moyen-courrier (Gènes-Nador) et à 995 euros pour une ligne long-courrier (Marseille-Tanger Med, Sète-Tanger Med et Gênes-Tanger Med).

Lire aussi : C’est parti pour l’opération Marhaba 2021

La première traversée a eu lieu mercredi soir et a concerné la liaison Sète-Tanger Med. Avec environ 800 passagers à bord, le navire GNV Fantastic est arrivé ce vendredi 18 juin au Maroc. Les réductions dans les prix des billets d’avions et de bateaux ont connu une très forte affluence de la part des MRE. La RAM a enregistré plus de 500.000 réservations en l’espace de 48 heures. Plusieurs vols entre le Maroc et des pays européens sont saturés pour le mois de juillet. La demande est tellement forte que la RAM a été contrainte de renforcer le nombre de ses liaisons. La compagnie aérienne marocaine a annoncé ce vendredi le lancement de vols additionnels en provenance de huit villes européennes que sont : Bruxelles, Paris Roissy, Francfort, Amsterdam, Marseille, Toulouse, Bordeaux et Lyon.

 

Des réductions également dans les trains et les hôtels

L'Office national des chemins de fer (ONCF) a lancé des offres de trains spéciaux pour les MRE. Intitulés "Ahlan", ces offres permettent aux MRE de bénéficier d’une réduction de 50% sur le billet aller/retour de et vers toutes les destinations ferroviaires et à bord de tous les trains Al-Boraq, Al-Atlas et TNR.

21 trains seront disponibles par jour au départ de Tanger vers le Sud (Rabat, Casablanca et Marrakech) et vers l’Oriental (Fès, Nador et Oujda), en plus de la liaison au départ de l’aéroport international Mohammed V vers Casablanca dont la desserte sera assurée par 10 trains avec une cadence de 2h couvrant toute la journée de 5h à 23h.

Par ailleurs, les hôteliers ont également promis d’adhérer à cet engagement national. La confédération nationale du tourisme (CNT) a annoncé mercredi, une réduction de 30% pour les prix des nuitées dans les hôtels. «Nous avons tenu des réunions avec les propriétaires d’hôtels pour adopter des prix abordables. Nous avons pris en considération le fait que ces Marocains n’ont pas visité le Royaume et leurs familles depuis deux ans», souligne Faouzi Zemrani, vice-président de la CNT.

Lire aussi : Ce qu’il faut savoir sur la reprise des vols à l’étranger, le passeport sanitaire et l’opération Marhaba

Avec tous ces avantages accordés aux MRE, peut-on s’attendre à une saison estivale réussie ? Les MRE constituent une pièce maîtresse de l’activité touristique au royaume. Ils étaient 6 millions à regagner le royaume durant l’année 2019. Avec des dépenses qui frôlent les 27 milliards de dirhams, les MRE représentent à eux seuls 45% du chiffre d’affaires du secteur.

L’importance des MRE est donc bien palpable dans l’activité touristique du royaume et ces actions ne font que renforcer le principe gagnant-gagnant entre l’État marocain et la communauté marocaine de l’étranger. Croisons les doigts pour que la situation épidémiologique reste stable et ne vienne pas jouer les trouble-fêtes durant ces trois prochains mois.

Covid-19 : le gouvernement impose de nouvelles restrictions

En raison de la recrudescence des cas de contamination et de décès liés à la Covid-19, le gouvernement marocain a décidé de durcir davantage les mesures restrictives en vigueur. Les nouvelles disposit...

Covid-19 : la vaccination contre la saturation imminente des hôpitaux

Le taux d’occupation des lits de réanimation consacrés aux patients souffrant de la Covid-19 est pa...

Fermeture de plusieurs établissements pour violation de l’état d’urgence sanitaire

Sur ordre de la wilaya de la région de Marrakech-Safi, et après avoir organisé une pool-party, un hôtel a été fermé dans la ville ocre pour violation du protocole sanitaire contre la Covid-19. Les élé...

Driouch : intense activité sismique

La terre n'arrête pas de trembler dans la province de Driouch (région de l'Oriental) depuis vendredi. Ce lundi, une nouvelle secousse tellurique de magnitude 4,3 degrés sur l'échelle de Richter a eu l...

L’icône Fatima Regragui tire sa révérence

Ce lundi 2 août, l’actrice marocaine Fatima Regragui est décédée à l’âge de 80 ans suite à une longue maladie. Elle devrait être inhumée ce lundi à Rabat après la prière d’Al-Asr. Le réalisateur Amine...

Le Maroc recevra deux-millions de doses du vaccin Pfizer-BioNTech

Dans sa livraison de ce dimanche 1er août, TelQuel Arabi a annoncé que le Maroc devrait recevoir deux-millions de doses du vaccin américano-allemand Pfizer-BioNTech. Cette cargaison sera acheminée dep...