Aller au contenu principal

Sommet US-UE : la Covid-19, le climat et le commerce à l’ordre du jour

Par Nora Jaafar, Publié le 15/06/2021 à 16:58, mis à jour le 15/06/2021 à 18:05          Temps de lecture 3 min.
Teaser Media
Sommet US-UE : la Covid-19, le climat et le commerce à l’ordre du jour

Les États-Unis et l’Union européenne ont convenu d’une trêve de cinq ans dans leur différend de longue date sur les subventions accordées aux constructeurs aéronautiques. Cette annonce a été faite ce mardi 15 juin alors que le président américain Joe Biden se trouvait à Bruxelles pour un sommet avec les dirigeants européens.

Boeing, dont le siège est aux États-Unis, et Airbus, dont le siège est en Europe, sont au centre d’allégations selon lesquelles les subventions accordées à l’une de ces sociétés nuisent à l’autre sur le marché mondial. Ce différend a conduit à une série de hausses de tarifs douaniers au cours de la précédente administration américaine du président Donald Trump. Ces droits de douane ont été suspendus en mars 2021.

«Cet accord permettra à nos travailleurs et à nos entreprises opérant dans ce secteur clé d’être compétitifs sur un même pied d’égalité», a déclaré ce mardi aux journalistes l’ambassadrice Katherine Tai, représentante américaine au commerce. «Et cet accord nous permet de tourner la page sur ce différend de longue date, de travailler ensemble pour répondre à nos préoccupations communes concernant les pratiques économiques injustes et coercitives, et de garantir des normes de concurrence équitable».

 

Covid-19 et changement climatique

Les efforts de lutte contre la pandémie du coronavirus et le changement climatique, ainsi que la collaboration en matière de commerce et d’affaires étrangères, sont également au centre des discussions de ce mardi. Un haut responsable de l’administration Biden a souligné que la création d’un Conseil sur le commerce et la technologie est une initiative majeure qui sera abordée lors des réunions de ce mardi. «Le Conseil du commerce et de la technologie couvrira un certain nombre de domaines prioritaires pour les États-Unis et l’Union européenne, qu’il s’agisse de la coordination des normes relatives aux nouvelles technologies telles que l’intelligence artificielle, l’informatique quantique et la biotechnologie, de la coordination de la résilience de la chaîne d’approvisionnement, de la coordination des contrôles des importations ou des investissements et des contrôles des exportations, ou encore de la coordination de la meilleure façon de réformer l’OMC», a-t-il noté.

Dans des communiqués publiés avant le lancement des travaux du sommet, les deux parties ont également indiqué qu’elles réaffirmeraient leur soutien au mécanisme COVAX, visant à garantir un accès équitable aux vaccins contre la Covid-19. L’UE et les USA ont aussi indiqué qu’ils développeront ensemble les moyens de promouvoir une reprise mondiale et de contrer les impacts économiques de la pandémie du nouveau coronavirus. Ils ont également prévu de discuter des efforts de réforme de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

 

La Russie et la Chine (encore)

Après avoir été au cœur des réunions du Groupe des Sept (G7) et de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) cette semaine, la Russie et la Chine sont à nouveau à l’ordre du jour ce mardi.  Selon la Maison-Blanche et l’UE, les dirigeants exprimeront également leur engagement à soutenir la démocratie et à combattre la corruption, ainsi qu’à faire respecter les droits de l’Homme dans le monde entier. Aussi, ils s’engagent à renforcer leur coopération en termes de cybersécurité et de migration. 

Enfin, concernant le changement climatique, les États-Unis et l’UE ont confirmé leur adhésion et leur respect de l’accord de Paris de 2015 sur le climat ainsi que leur volonté de devenir des économies climatiquement neutres d’ici 2050. Ils ont également déclaré qu’ils prévoient d’exhorter d’autres «acteurs majeurs» à prendre des mesures climatiques ambitieuses. Adopté par près de 200 nations lors de sa signature initiale, l’accord de Paris sur le climat a pour objectif de ralentir le réchauffement de la planète.

Lady Di, portrait d’une rebelle

Surnommée la princesse des cœurs, Diana Spencer n’était pas une Princesse comme les autres. Fille d’Albert Spencer, vicomte d’Althorp et de Frances Burke Roche, elle est la descendante de la duchesse ...

Liban : le nouveau Premier ministre vise à former au plus vite un gouvernement

Le Premier ministre libanais désigné, Najib Mikati, a déclaré ce mercredi 28 juillet qu’il espère former rapidement un gouvernement après avoir obtenu l’approbation du président Michel Aoun pour la pl...

La guerre dans l'espace a-t-elle déjà commencé ?

En 2020, quelques semaines après l’annonce par l’ancien président américain Donald Trump de la création d’une Space Force, deux satellites russes auraient pris en chasse un satellite-espion américain....

FMI : l’accès inégal aux vaccins creuse les inégalités économiques

Ce mardi 27 juillet, le Fonds monétaire international (FMI) a publié ses prévisions économiques mondiales actualisées. Dans ce rapport, l’institution internationale, qui maintient sa prévision de croi...

Démarrage du plus grand procès pénal de l’histoire moderne du Vatican

Un cardinal catholique romain, autrefois proche allié du pape François, va être jugé au Vatican, pour avoir détourné des fonds de l’Église dans un projet immobilier ruineux à Londres. Le cardinal en q...

Biden met fin à la mission de combat des troupes américaines en Irak

Ce lundi 26 juillet, le président américain Joe Biden et le Premier ministre irakien Moustafa al Kadhimi ont signé un accord mettant formellement fin à la mission de combat de l’armée américaine en Ir...