Aller au contenu principal

Finances publiques : un déficit budgétaire de 24,6 MMDH à fin mai

Par Khansaa Bahra, Publié le 14/06/2021 à 15:38, mis à jour le 14/06/2021 à 16:54          Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
La Trésorerie générale du Royaume (TGR)

La situation des charges et ressources du Trésor dégage un déficit budgétaire de 24,6 milliards de DH (MMDH) pour les cinq premiers mois de cette année, contre un déficit de 23,3 MMDH à fin mai 2020. C’est ce qu’a indiqué la Trésorerie générale du Royaume (TGR) dans son bulletin mensuel des statistiques des finances publiques (BMSFP) du mois de mai. Ce déficit tient compte d’un solde positif de 13,8 MMDH. Ce dernier a été dégagé par les comptes spéciaux du Trésor (CST) et les services de l’État gérés de manière autonome (SEGMA).

Selon le bulletin, les recettes ordinaires brutes ont baissé de 5,8% à 97 MMDH. En revanche, les dépenses ordinaires émises ont augmenté de 1,9% à 107,3 MMDH. Le solde ordinaire négatif est ainsi de 10,3 MMDH. Le repli des recettes est dû à la diminution des impôts directs de 2,3% et des recettes non fiscales de 61% ainsi qu’à la hausse des droits de douane de 29,3%, des impôts indirects de 15,6% et des droits d’enregistrement et de timbre de 11,8%.

En ce qui concerne les dépenses émises au titre du budget général, elles se sont élevées à 156,5 MMDH à fin mai 2021. Il s’agit d’une baisse de 0,4% par rapport à leur niveau à fin mai 2020. Cette baisse s’explique par la diminution de 14,4% des dépenses d’investissement, la hausse de 1,7% des dépenses de fonctionnement et de 8,1% des charges de la dette budgétisée. La hausse des charges de la dette budgétisée est, quant à elle, attribuable à l’augmentation de 10,7% des remboursements du principal (20,9 MMDH) et de 3,8% des intérêts de la dette (11,5 MMDH).

BAM table sur le rebond de l'économie

Plus d’un an après que la pandémie de la Covid-19 a plongé le monde dans une crise sanitaire, socia...

PLF 2022 : comme un vent d'optimisme

Lors de sa rencontre, ce mercredi avec les Commissions des finances des deux Chambres du Parlement,...

Ce qu’il faut retenir du Conseil d’Administration de la CGEM

Ce mercredi 28 juillet, à la veille des élections de la Chambre des conseillers, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a tenu son Conseil d’Administration (CA) et une réunion du Co...

M. Benchaâboun présente le cadre général de la loi de Finances 2022

Mohamed Benchaâboun, ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, a p...

Renouvèlement des accords entre Renault et le Maroc

Ce mardi 27 juillet, le groupe Renault Maroc a annoncé la signature du renouvèlement de ses accords avec le Maroc sur la période 2021-2030. Cette convention, paraphée dans le cadre du plan d’accélérat...

Le projet de loi de Finances 2022 au centre des débats

Le ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun, ...