Aller au contenu principal

Interpellation de six extrémistes à Salé

Par Khansaa Bahra, Publié le 08/06/2021 à 11:27, mis à jour le 08/06/2021 à 17:29
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
dgsn arrestation

Ce lundi 7 juin, les éléments de la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) ont arrêté six extrémistes à Salé. Ces derniers, âgés de 23 à 39 ans, seraient impliqués dans la provocation d’accidents fictifs de la circulation afin d’escroquer des sociétés d’assurance et d’utiliser les revenus issus de ces actes criminels pour le financement de projets terroristes. Cette opération a eu lieu en coordination avec le service provincial de la police judiciaire à Salé, sur la base d’informations précises fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST).

Selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), parmi ces six mis en cause figurent quatre des anciens détenus dans des affaires de terrorisme et d’extrémisme et un dans des crimes de trafic de drogue. Les mis en cause ont été interpelés suite à des soupçons de projets extrémistes à travers la provocation d’accidents fictifs de la circulation, en utilisant des motos et des voitures et en déclarant les sinistres aux sociétés d’assurances pour obtenir des remboursements dans le cadre du principe "Al Faye Wa Al Istihlal", explique la même source. Et d’ajouter que leur objectif était de financer des cibles terroristes pour l’atteinte grave à l’ordre public.

Selon le communiqué, les perquisitions menées aux domiciles des prévenus ont permis la saisie d’une moto utilisée dans les accidents fictifs, de plusieurs certificats médicaux et de leurs copies portant les noms des suspects et d’autrui, de copies de procès-verbaux des accidents, de cartes mémoire, de matériel informatique, de publications à caractère extrémiste et de neuf comprimés psychotropes.

Placés en garde à vue, les mis en cause ont été soumis à une enquête judiciaire menée par la brigade nationale de la police judiciaire sous la supervision du parquet chargé des affaires de terrorisme. L’objectif est de déterminer l’ensemble des accidents fictifs déclarés et les sommes d’argent perçues à travers ce mode d’escroquerie. Les forces de l’ordre visent également à déterrer les liens de ces actes criminels avec les affaires de financement de terrorisme et de planification d’actes terroristes.

Le Maroc suspend ses vols vers l’Allemagne, le Royaume-Uni et les Pays-Bas

Les autorités marocaines ont décidé ce mercredi de suspendre les vols en provenance et à destination de l’Allemagne, du Royaume-Uni et des Pays-Bas. Cette mesure est effective à partir de ce jour à 23...

Aïd Al Mawlid Annabaoui : une commémoration qui ne fait pas l’unanimité

Le Maroc ainsi que la plupart des pays arabes et musulmans célèbrent ce mardi, le jour de naissance...

Aid Al Mawlid : veillée religieuse et grâce royale au profit de 510 personnes

Le Roi Mohammed VI accompagné du Prince Héritier Moulay El Hassan et du Prince Moulay Rachid ont tenu ce lundi après la prière d’Al Maghrib, une veillée religieuse en commémoration de l’Aïd Al-Mawlid ...

Officiel : le passeport vaccinal adopté dés ce jeudi au Maroc

Un communiqué du gouvernement vient d'annoncer ce lundi soir que le passeport vaccinal sera demandé dans les transports et les espaces publics à partir du jeudi 21 octobre 2021. Le gouvernement a déci...

Nabila Rmili entame une opération grand nettoyage de Casablanca

Pas de temps à perdre pour Nabila Rmili, présidente du conseil de la ville de Casablanca. Deux jours après sa démission du poste de ministre de la Santé et de la Protection sociale, jeudi 14 octobre 2...

Accès aux espaces publics : le pass vaccinal deviendra bientôt obligatoire

C’est quasi-officiel, le pass vaccinal sera obligatoire pour accéder aux espaces publics au Maroc. ...