Aller au contenu principal

Israël : est-ce la fin du règne de Benjamin Netanyahou ?

Par Nora Jaafar, Publié le 03/06/2021 à 11:29, mis à jour le 03/06/2021 à 11:33          Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Israël : Benjamin Netanyahou cherche à dissoudre la nouvelle coalition

Dans la soirée du mercredi 2 juin, les partis d’opposition israéliens ont annoncé qu’ils sont parvenus à un accord en vue de former un nouveau gouvernement et d’évincer Benjamin Netanyahou, le plus ancien dirigeant d’Israël. Ce dernier est considéré comme une figure dominante qui a poussé la politique israélienne vers la droite.

Cette annonce pourrait permettre au pays de sortir d’une impasse politique qui a donné lieu à quatre élections en deux ans et laissé Israël sans gouvernement stable ni budget national pendant toute cette période. Si le Parlement ratifie ce fragile accord lors d’un vote de confiance dans les jours à venir, le rideau se baissera sur le règne d’un dirigeant qui a construit l’Israël d’aujourd’hui.

La nouvelle coalition est une alliance inhabituelle entre huit partis politiques d’idéologies diverses, allant de la gauche à l’extrême droite. Si certains analystes l’ont saluée comme un reflet de l’ampleur et de la complexité de la société israélienne contemporaine, d’autres estiment que ses membres sont trop incompatibles pour que leur entente dure, et considèrent qu’elle incarne le dysfonctionnement politique du pays.

Cette alliance serait dirigée jusqu’en 2023 par Naftali Bennett, ancien leader des colons et porte-drapeau des nationalistes religieux, qui s’oppose à un État palestinien et souhaite qu’Israël annexe la majorité de la Cisjordanie occupée. C’est un ancien allié de Netanyahou qui a souvent été décrit comme étant plus conservateur que le Premier ministre lui-même.

Si ce nouveau gouvernement dure tout un mandat, il serait alors dirigé entre 2023 et 2025 par Yair Lapid, un ancien animateur de télévision centriste, qui représente le porte-drapeau des Israéliens laïques. D’ailleurs, c’est ce dernier qui a été choisi par le président, Reuven Rivlin, il y a quatre semaines pour tenter de former un nouveau gouvernement. Et c’est encore lui qui a appelé Rivlin à 23h22 mercredi soir, alors qu’il ne restait que 38 minutes avant l’expiration de son mandat, pour l’informer qu’il avait réuni une nouvelle coalition.

Les éoliennes sont-elles efficaces ?

Le monde dispose d’un mix énergétique qui repose pour beaucoup sur les combustibles fossiles et le nucléaire, une énergie certes décarbonée, mais dont les déchets restent un fardeau pour les génératio...

Un chercheur marocain contribue à la découverte des «plus récentes empreintes de dinosaures»

Une équipe internationale de chercheurs, dont le scientifique marocain Abdelouahed Lagnaoui, a découvert les «plus récentes empreintes de dinosaures d’Angleterre». Cette dernière a découvert les empre...

Le Maroc participera à Sea Breeze 2021

Après l’African Lion, le Maroc participera à Sea Breeze 2021, du 28 juin au 10 juillet prochain. En effet, la Marine royale a été invitée par les États-Unis à participer à ce grand exercice militaire ...

#FreeBritney : la saga judiciaire de Britney Spears ravive la campagne

Sous tutelle depuis plus de douze ans à la suite de troubles psychologiques, la chanteuse Britney Spears s’exprimera ce mercredi 23 juin devant le tribunal de Los Angeles. Lors de cette audience, la c...

Espagne : grâce pour neuf indépendantistes catalans

Ce lundi 21 juin, Pedro Sánchez, président du gouvernement d’Espagne, a annoncé qu’il allait proposer au Conseil des ministres d’accorder une grâce à neuf dirigeants indépendantistes catalans incarcér...

Décryptage de la situation politique en Libye

Dans ce podcast, Medi1 revient sur la situation politique actuelle en Libye notamment avec la réouverture de la route côtière entre l'est et l'ouest du pays. Un événement qui se produit quelques jours...