Aller au contenu principal

Israël : est-ce la fin du règne de Benjamin Netanyahou ?

Par Nora Jaafar, Publié le 03/06/2021 à 11:29, mis à jour le 03/06/2021 à 11:33
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Israël : Benjamin Netanyahou cherche à dissoudre la nouvelle coalition

Dans la soirée du mercredi 2 juin, les partis d’opposition israéliens ont annoncé qu’ils sont parvenus à un accord en vue de former un nouveau gouvernement et d’évincer Benjamin Netanyahou, le plus ancien dirigeant d’Israël. Ce dernier est considéré comme une figure dominante qui a poussé la politique israélienne vers la droite.

Cette annonce pourrait permettre au pays de sortir d’une impasse politique qui a donné lieu à quatre élections en deux ans et laissé Israël sans gouvernement stable ni budget national pendant toute cette période. Si le Parlement ratifie ce fragile accord lors d’un vote de confiance dans les jours à venir, le rideau se baissera sur le règne d’un dirigeant qui a construit l’Israël d’aujourd’hui.

La nouvelle coalition est une alliance inhabituelle entre huit partis politiques d’idéologies diverses, allant de la gauche à l’extrême droite. Si certains analystes l’ont saluée comme un reflet de l’ampleur et de la complexité de la société israélienne contemporaine, d’autres estiment que ses membres sont trop incompatibles pour que leur entente dure, et considèrent qu’elle incarne le dysfonctionnement politique du pays.

Cette alliance serait dirigée jusqu’en 2023 par Naftali Bennett, ancien leader des colons et porte-drapeau des nationalistes religieux, qui s’oppose à un État palestinien et souhaite qu’Israël annexe la majorité de la Cisjordanie occupée. C’est un ancien allié de Netanyahou qui a souvent été décrit comme étant plus conservateur que le Premier ministre lui-même.

Si ce nouveau gouvernement dure tout un mandat, il serait alors dirigé entre 2023 et 2025 par Yair Lapid, un ancien animateur de télévision centriste, qui représente le porte-drapeau des Israéliens laïques. D’ailleurs, c’est ce dernier qui a été choisi par le président, Reuven Rivlin, il y a quatre semaines pour tenter de former un nouveau gouvernement. Et c’est encore lui qui a appelé Rivlin à 23h22 mercredi soir, alors qu’il ne restait que 38 minutes avant l’expiration de son mandat, pour l’informer qu’il avait réuni une nouvelle coalition.

Le gaz renouvelable expliqué

Le biogaz est une source d’énergie verte obtenue par la fermentation de la matière organique dans un environnement anoxique. Pour fabriquer le gaz renouvelable qui remplacera le gaz d'origine fossile ...

France : les écoles ont rendu hommage à Samuel Paty, un an après sa mort

Les élèves des écoles françaises ont rendu hommage ce vendredi à Samuel Paty, un an après que l’enseignant a été décapité par un extrémiste pour avoir montré à sa classe les caricatures de Charlie Heb...

Liban : vers une nouvelle guerre confessionnelle ?

Une nouvelle guérilla urbaine au Liban a fait six morts et une trentaine de blessés. Des échanges de tirs ont éclaté en marge d’une manifestation des mouvements chiites Amal et Hezbollah, venus protes...

Liban : une escalade meurtrière entre chiites et chrétiens

Six personnes ont été tuées et des dizaines d’autres blessées ce jeudi 14 octobre à Beyrouth, lorsque des violences ont éclaté après un rassemblement de manifestants chiites exigeant le retrait du jug...

Qui sont ces hackeurs qui nous attaquent ?

Qui se cache derrière les attaques informatiques ? Outre l’assouvissement de la curiosité, la réponse à cette question est très utile, car elle permet de comprendre les méthodes, procédures et intenti...

OMS : un nouveau groupe a été chargé d’enquêter sur l’origine de la Covid-19

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a formé ce jeudi un nouveau groupe consultatif scientifique chargé de déterminer les origines du virus SRAS-CoV-2. Ce dernier comprendra des experts des États...