Aller au contenu principal

Bilan de l'observatoire des délais de paiement

Par Khansaa Bahra, Publié le 10/05/2021 à 12:49, mis à jour le 10/05/2021 à 15:02          Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Image d'illustration © DR

Ce dimanche 9 mai, le ministère de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’administration a publié le premier rapport annuel de l’Observatoire des Délais de Paiement. Ce document présente un diagnostic de la situation des délais de paiement depuis les orientations royales contenues dans le Discours du 20 août 2018, les actions entreprises, les insuffisances qui persistent ainsi que les perspectives d’évolution.

Selon ce rapport, le délai moyen de paiement de l’ensemble de la commande publique a atteint 20,6 jours pour l’État et les CT en 2019, contre 21,1 jours en 2018. S’agissant des Établissements et entreprises publics (EEP), ce délai a atteint 42 jours à fin décembre 2019 contre 55,9 jours à fin décembre 2018.

Structuré en trois parties, ce rapport souligne les différentes mesures de réformes légales et règlementaires mises en place en matière de délais de paiement (première partie) ainsi que l’évolution des délais de paiement du secteur public (deuxième partie). La troisième partie, quant à elle, présente l’évolution des délais de paiement du secteur privé telle qu’analysée par Bank Al Maghrib (BAM) et la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM). Selon la banque centrale, «une lecture par taille montre que les grandes et moyennes entreprises semblent maîtriser davantage leurs délais de paiement, au moment où les très petites rencontrent de nombreuses difficultés».

D’un côté, les plus petites entreprises subissent les délais longs avant de pouvoir récupérer leurs créances. D’un autre côté, ces sociétés subissent l’obligation de payer leurs fournisseurs dans des délais plus courts, dans l’objectif de préserver leurs relations commerciales, relève le rapport. En revanche, les grandes entreprises jouissent de délais clients «relativement bas» et bénéficient parallèlement de délais fournisseurs largement au-dessus des moyennes observées chez les petites ou moyennes entreprises (PME) et les très petites entreprises (TPE).

Vacances d'été : l'ONCF annonce une nouvelle offre

Après le lancement de l’offre "Ahlan" destinée aux Marocains du monde et le renforcement des dessertes de Tanger et de l’aéroport Mohammed V, l’Office national des chemins de fer (ONCF) lance un plan ...

La 6e édition du Digital Brunch se consacre au Gaming, E-sports & Marketing

Le marché du Gaming connait une croissance indéfinie et il est important que les spécialistes du marketing digital comprennent comment ils vont participer à ce secteur et comment ils vont lui allouer ...

Paiements sans contact : une augmentation de 700%

Le cabinet d’intelligence économique et de conseil Oxford Business Group (OBG) a réalisé une enquête sur la transformation digitale que connaissent les services financiers au Maroc. Réalisé en partena...

Industrie : les entreprises anticipent une hausse

Dans une récente note de conjoncture, le Haut-Commissariat au plan (HCP) présente les principales appréciations des chefs d’entreprises opérant dans les secteurs des industries manufacturières, de l’e...

Qu’est-ce que le “Flash crash” ?

Le marché financier américain a connu son premier "Flash crash" le 6 mai 2010. Cet effondrement boursier éclair était sans précédent. En effet, c’était une chute brutale, mais très brève, des cours de...

BAM : ce qu’il faut retenir du point de presse de Jouahri

Abdellatif Jouahri, wali de la banque centrale, a tenu ce mardi 22 juin 2021 une conférence de pres...