Aller au contenu principal

Moulay El Hassan, l’apprentissage d’un futur roi

Le prince héritier Moulay El Hassan atteint l'âge de la majorité ce samedi 8 mai en célébrant ses 18 printemps. Ce jeune prince est de plus en plus présent sur la scène publique. Ces dernières années, il a multiplié les déplacements et les cérémonies, se prêtant à la plupart des exercices publics aux côtés du Roi ou parfois seul : il a assisté à la nomination du gouvernement, représenté le Souverain dans des événements à l'étranger, remis des trophées sportifs… Autant de moments utiles pour apprendre le métier de roi.

Par Khansaa Bahra, Publié le 07/05/2021 à 14:44, mis à jour le 08/05/2021 à 13:24          Temps de lecture 6 min.
Teaser Media
Le prince héritier Moulay El Hassan (droite) saluant le pape François, samedi 30 mars 2019 à Rabat © Fadel Senna/AP/SIPA

Ce samedi 8 mai, le prince héritier du Maroc, Moulay El Hassan, fils du roi Mohammed VI, soufflera sa 18e bougie. Ainsi, le futur Roi, portant le prénom de son grand-père, feu Hassan II, atteint l’âge majeur.

Une chose est sûre, Moulay El Hassan, aussi jeune soit-il, est prêt pour assumer les grandes responsabilités que lui confiera le Souverain. En effet, le jeune prince a pris part à de grands évènements, capitalisant une expérience que beaucoup de dirigeants n’avaient pas lorsqu’ils ont accédé au pouvoir. Aux côtés de son père, parfois seul, l'héritier du Trône a pris part à des cérémonies aussi bien au Maroc qu'à l'étranger.

 

Jeune, mais aguerri en politique et en diplomatie

Bachelier en juin dernier, celui que l’on appelle Smyet Sidi — en référence à son grand-père — dans l’enceinte du palais, poursuit ses études supérieures à l’université Mohammed VI polytechnique (UM6P) de Benguérir. Il a opté pour la Faculté Gouvernance, sciences économiques et sociales (FGSES). Selon la présentation du site officiel de cette université, cette composante de l’UM6P vise à «former des cadres hautement qualifiés capables d’anticiper, d’agir et de créer dans un environnement économique et social en perpétuel changement».

À l’époque où Moulay El Hassan suivait sa scolarité au Collège royal, à Rabat, son emploi du temps était toujours chargé par des activités officielles ou protocolaires. Le prince, qui a, à l’instar de son père, commencé son travail à huit ans, avec un premier discours à l’Académie militaire de Kénitra, est devenu de plus en plus présent sur la scène publique et semble déjà très à l’aise avec son destin royal. Alors que les remises de trophées d’équitation ne sont plus ses seules sorties publiques, il se forme au métier de roi à l’ombre de son père en multipliant les déplacements et les cérémonies. En effet, le protocole occupe déjà une place importante dans la vie du prince. Ce n’est pas une «matière» enseignée au Collège royal, mais plutôt une pratique. Il en a ainsi profité pour aller sur le terrain, s’habituer à l’exercice des responsabilités, fréquenter les chefs d’État et l’élite...

Le 30 septembre 2019, c’est lui qui avait représenté le roi Mohammed VI aux obsèques officielles du défunt président français Jacques Chirac, qui se sont déroulées à l’église Saint-Sulpice à Paris. Le même jour, le jeune prince avait pris part au déjeuner offert par le président français Emmanuel Macron, au Palais de l’Élysée, en l’honneur des chefs d’État présents aux obsèques.

Le prince Moulay El Hassan du Maroc avec Emmanuel et Brigitte Macron à Paris, le 30 septembre 2019 © Reuters
Le prince Moulay El Hassan du Maroc avec Emmanuel et Brigitte Macron à Paris, à l'occasion de l'hommage à l'ancien président français Jacques Chirac, le 30 septembre 2019 © Reuters

Le 22 septembre 2019, le prince héritier avait présidé à l’École royale de cavalerie de Témara la cérémonie de remise du Grand Prix du roi Mohammed VI du concours officiel de saut d’obstacles. Le 22 août de la même année, il avait reçu au Palais des hôtes à Rabat, les enfants d’Al-Qods participant à la 12e édition des colonies de vacances, organisée par l’Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif sous le haut patronage du Roi, président du Comité Al-Qods.

Moulay El Hassan reçoit des enfants d’Al Qods
Moulay El Hassan reçoit des enfants d’Al Qods © DR

Moulay El Hassan avait également représenté le roi Mohammed VI à la cérémonie de lancement des opérations portuaires du nouveau port Tanger Med II, tenue le 28 juin 2019.

Le prince héritier Moulay El Hassan inaugure le port Tanger Med II
Le prince héritier Moulay El Hassan inaugure le port Tanger Med II © DR

Deux jours auparavant, le prince avait présidé, au Collège Royal de l’Enseignement militaire supérieur (CREMS) à Kénitra, la cérémonie de sortie de la 19e promotion du Cours supérieur de Défense et de la 53e promotion du Cours État-Major. Il avait également présidé, le 14 mai 2019 au Cercle Mess Officiers de Rabat, un ftour-dîner offert par le Roi à l’occasion du 63e anniversaire de la création des Forces armées royales (FAR).

Fin février 2019, c’est lui qui avait accueilli au Palais des invités à Rabat le prince Harry, petit-fils de la reine Elizabeth II, et son épouse Meghan Markle.

Le prince héritier recevant le prince Harry et la duchesse du Sussex Meghan Markle, le 25 février 2019 à Rabat. © Yui Mok/AP/SIPA
Le prince héritier recevant le prince Harry et la duchesse du Sussex Meghan Markle, le 25 février 2019 à Rabat © Yui Mok/AP/SIPA

 

Formation accélérée en 2018

L’année 2018 a été l’occasion d’une accélération dans les activités officielles de Moulay El Hassan. Il avait multiplié les sorties durant le mois de février de cette année. Son père, le roi Mohammed VI, était alors en convalescence à Paris après une opération chirurgicale pour une arythmie cardiaque.

Présent aux obsèques de Henri d’Orléans, Comte de Paris, le prince avait représenté son pays aux côtés de Chakib Benmoussa, l’ambassadeur du Roi en France, et de Fouad Ali El Himma, conseiller du Roi.

Le Prince Héritier Représente Le Roi Mohammed VI Aux Obsèques Du Comte De Paris
Le Prince héritier représente le roi Mohammed VI aux obsèques du Comte De Paris © DR

À la veille de son anniversaire en 2018, il s’est rendu à la Fondation Abou Bakr El Kadiri. Le 20 mars 2018 à Rabat, c’est lui qui avait présidé un dîner organisé en l’honneur de l’ancien président français François Hollande. Le 8 février, Moulay El Hassan avait donné le coup d’envoi du Salon international de l’édition et du livre à Casablanca. Quatre jours avant cette date, c’est également lui qui avait remis le trophée aux Lions de l’Atlas, grands vainqueurs du Championnat d’Afrique des nations 2018 de football. 

Casablanca : la trémie Almohades sera inaugurée ce samedi

La trémie des Almohades, dont les traveaux ont démarré en 2017, sera enfin ouverte à la circulation ce samedi 26 juin. Cette nouvelle trémie reliant boulevard des FAR à la Marina sera inaugurée par Sa...

Comment se rendre en Turquie depuis le Maroc ?

Le secteur touristique en Turquie s’est ranimé, et ce, grâce à la levée des restrictions pour endiguer le nouveau coronavirus. Les touristes ont commencé à venir de la Russie, de l’Allemagne, de la Po...

Covid-19 : que sait-on sur le variant Delta ?

Depuis quelques jours, la propagation d’un nouveau variant de la Covid-19 vient donner du fil à ret...

Espagne : un député de Vox s’en prend à une collègue musulmane

Carlos Verdejo, député et porte-parole du parti d’extrême droite espagnol Vox à Sebta, a suscité l’indignation cette semaine pour son tweet raciste et xénophobe visant sa collègue musulmane, la député...

Hyatt Regency ouvre son premier resort à Taghazout Bay

Mardi 15 juin dernier, Hyatt Regency Taghazout, le troisième hôtel et premier resort de la chaîne au Maroc, a ouvert ses portes. Cet hôtel de 190 chambres est situé à Taghazout Bay, au bord de l’Océan...

L'histoire de Hassan Hajjaj, le photographe marocain des stars

Dans ce podcast, Medi1 rend hommage au célèbre photographe marocain Hassan Hajjaj. Après avoir quitté le Maroc pour la Grande-Bretagne à l'âge de 13 ans, Hassan Hajjaj a rapidement été attiré par le m...