Aller au contenu principal

Marché du travail : l’impact de la pandémie se fait toujours sentir

Par Khansaa Bahra, Publié le 03/05/2021 à 14:36, mis à jour le 03/05/2021 à 14:44          Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Image d'illustration © DR

Dans une note récemment publiée, le Haut-Commissariat au Plan (HCP) dresse le bilan de la situation du marché du travail au premier trimestre 2021. Ce marché continue de subir les effets de la crise due à la pandémie de la Covid-19 qui a perturbé l’économie nationale durant l’année 2020. Au total, entre le premier trimestre de 2020 et celui de 2021, l’économie nationale a perdu 202.000 postes d’emploi. Il s’agit essentiellement des emplois non rémunérés (185.000 postes). Dans le détail, durant la même période, seuls 56.000 postes ont été créés en milieu urbain, tandis que 258.000 emplois ont été perdus en milieu rural.

S’agissant de la situation régionale du marché du travail, le HCP souligne que cinq régions du Royaume abritent 72% de l’ensemble des actifs âgés de 15 ans et plus. La région de Casablanca-Settat vient en première position avec 22,5% d’actifs, suivie de Marrakech-Safi (13,3%), de Rabat-Salé-Kénitra (13,3%), de Fès-Meknès (11,4%) et de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (11,2%). Quatre régions affichent des taux d’activité plus élevés que la moyenne nationale (45,5%). Il s’agit de Casablanca-Settat (48,6%), Tanger-Tétouan-Al Hoceima (48,1%), Marrakech-Safi (46,8%) et Drâa-Tafilalet (46,4%). En revanche, les taux les plus bas sont enregistrés dans les régions de Fès-Meknès (42,5%), de Souss-Massa (42,3%) et de l’Oriental (41,6%), relève la même source.

Par ailleurs, avec une hausse de 242.000, dont 185.000 en milieu urbain et 57.000 en milieu rural, le volume du chômage a atteint 1.534.000 personnes au niveau national. Ainsi, le taux de chômage est passé de 10,5% à 12,5% au niveau national, de 15,1% à 17,1% en milieu urbain et de 3,9% à 5,3% en milieu rural. Cet indice a enregistré une forte hausse parmi les femmes, de 14,3% à 17,5%, parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans, de 26,8% à 32,5%, et parmi les diplômés, de 17,8% à 19,8%. Le HCP indique que presque trois quarts des chômeurs (73%) sont concentrés dans cinq régions. Il s’agit de Casablanca-Settat avec 27,5% de chômeurs, suivie de Rabat-Salé-Kénitra (13,1%), de Fès-Meknès (12,5%), de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (10,7%) et de l’Oriental (9,6%). Le taux de sous-emploi est, quant à lui, passé de 8,8% à 9,2%, au niveau national, de 8,7% à 8,9% en milieu urbain et de 8,9% à 9,6% en milieu rural.

Fête du trône : grâce royale et discours ce samedi

À l’occasion de la célébration du 22e anniversaire de l’accession au trône, le roi Mohammed VI adressera un discours à son peuple ce samedi 31 juillet 2021. Le discours sera retransmis sur les ondes d...

Covid-19 : vers une vaccination obligatoire ?

Le professeur Azeddine Ibrahimi, directeur du centre de recherche Bio-Inova, a souligné la hausse du taux de vaccination contre la Covid-19 au Maroc, déclarant que les autorités sanitaires ont réussi ...

Une femme à la tête du parquet d’un tribunal de première instance, une première au Maroc

Vendredi dernier, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire a annoncé que le roi Mohammed VI, président de cette instance, a approuvé la nomination de nouveaux responsables judiciaires, au sein de di...

Burn-out, et après ?

De plus en plus de personnes dans le monde professionnel souffrent d’épuisement. Le burn-out, en lien avec un stress chronique et parfois aigu, se traduit par une grande fatigue émotionnelle, un cynis...

Covid-19 : hausse constante du nombre de contaminations

Le Maroc a enregistré 9.428 cas de contamination à la Covid-19 ce mercredi 28 juillet. Une nette au...

Orangina lance sa nouvelle campagne, "Malin Sayf"

Alors que le monde fait face à la crise sanitaire, le besoin impérieux d’aller voir ailleurs après une année compliquée s’accentue. Dans ce sens, Orangina a lancé une nouvelle campagne. À l’heure où i...