Aller au contenu principal

La récolte céréalière dépasserait les 90 millions de quintaux

Par Khansaa Bahra, Publié le 30/04/2021 à 10:58, mis à jour le 30/04/2021 à 12:32
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
La campagne agricole 2020-2021 a commencé mi-octobre dernier © DR

Ce vendredi 30 avril, le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts a révélé qu’au titre de la campagne 2020/21, la production prévisionnelle des trois céréales principales est estimée à 98 millions de quintaux (Mqx). Il s’agit d’une hausse de 54,8% en comparaison avec la moyenne des cinq dernières années (63,3 Mqx) et de 206% par rapport à la campagne précédente. Ainsi, cette campagne est parmi les meilleures des dix dernières années, dont la production a dépassé 95 Mqx. Par espèce, la production céréalière prévisionnelle a atteint 48,2 Mqx de blé tendre, 23,4 Mqx de blé dur et 26 Mqx d’orge, précise le ministère.

Cette augmentation est due à la pluviométrie enregistrée durant cette campagne. Cette dernière est de 291 mm, moins de 12% par rapport à la moyenne des 30 dernières années (332 mm), mais dépassant de 32% la campagne précédente (221 mm) à la même date. Ce rendement prévisionnel est supérieur de 10% au rendement moyen des cinq meilleures campagnes céréalières (20,1 qx/ha) depuis 2008. Les précipitations de la campagne, caractérisée par des températures relativement inférieures aux niveaux atteints en 2020, ont aussi été caractérisées par une continuité dans le temps, une bonne répartition spatiale et une occurrence avec les stades clés de développement des céréales (tallage, montaison et remplissage), souligne le ministère.

Par ailleurs, la même source souligne que selon le suivi par satellite du couvert végétal, les profils de végétation sont similaires aux campagnes records dans les régions situées au nord d’Oum Errabia (Doukkala, Chaouia, Gharb, Saiss, Zaer, prérif., etc). En revanche, dans les régions orientales et Marrakech, la campagne reste normale avec des variations intra régions.

Futur gouvernement : les attentes des opérateurs économiques

La majorité des composantes du tissu économique marocain se sont réjouis des résultats des élection...

Le soutien public aux associations dépasse 3,6 MMDH en 2018

Le ministère d’État chargé des droits de l’Homme et des relations avec le Parlement vient de publier son rapport annuel sur le partenariat entre l’État et les associations pour l’année 2018. Selon ce ...

Air France-KLM Afrique du Nord-Sahel : un nouveau DG au Maroc

Le 1er septembre, Nicolas Fouquet a été nommé directeur général d’Air France-KLM pour la région Afrique du Nord-Sahel. Cette région, dont le bureau est basé à Casablanca, regroupe sept pays, à savoir ...

Maroc : les chantiers qui attendent le nouveau gouvernement

Après l’euphorie de la victoire, le nouveau gouvernement dirigé par Aziz Akhannouch devra s’atteler...

OMPIC : progression positive des créations d’entreprises

L’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC) est un organisme qui met à la disposition des opérateurs économiques et du grand public des bulletins réguliers qui retracent l’ac...

Le Salvador : le bitcoin est désormais une monnaie légale

Étant décentralisées, les cryptomonnaies ne dépendent pas des banques. En raison des fluctuations rapides de leur valeur, elles ont été largement rejetées par l’économie traditionnelle et généralement...