Aller au contenu principal

Webinaire sur le crowdfunding en tant qu'outil de financement des start-up

Par Khansaa Bahra, Publié le 28/04/2021 à 13:41, mis à jour le 28/04/2021 à 15:38          Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Webinaire sur le crowdfunding en tant qu'outil de financement des start-up © CGEM

Ce jeudi 29 avril à 14 heures, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et la Fédération des secteurs bancaire et financier (FSBF) organiseront un webinaire en partenariat avec Injaz Advisory et sponsorisé par CIH Bank et Crédit Agricole du Maroc. Tenu sous le thème "Le crowdfunding : un levier de développement de l’entrepreneuriat au Maroc ?", ce webinaire connaîtra la participation des directeurs généraux des banques, des responsables publics, des investisseurs, des gérants de start-up et des fondateurs de plateformes de financement collaboratif, qui prendront tous la parole en tant que principaux intervenants. Ce webinaire portant sur le crowdfunding en tant qu’outil de financement des startups au Maroc sera l’occasion de discuter divers sujets d’intérêt, notamment le potentiel du crowdfunding au Maroc, l’état des lieux de la règlementation, les attentes et perspectives des plateformes de crowdfunding ainsi que les attentes et rôles des porteurs de projets et des investisseurs. Pour y accéder, il suffit de s’inscrire gratuitement sur le lien Zoom du webinaire.

Notons qu’en février dernier, la Chambre des représentants a adopté à l’unanimité, le projet de loi (n° 15-18) relatif au financement collaboratif. Attendu depuis 2018, ce nouveau dispositif avait été publié, le 8 mars dernier, au Bulletin officiel (BO). Ainsi, le Maroc est l’un des premiers pays en Afrique et au Moyen-Orient ayant mis en place un cadre juridique régissant les activités du crowdfunding. Composé de 70 articles, ce projet de loi prévoit trois types d’opérations de financement, par le biais d’une plateforme électronique éditée et gérée par une société de financement collaboratif, notamment le financement des projets sous forme de prêt, de don et de capital.

Lire aussi : La loi sur le Crowdfunding enfin opérationnelle

Le financement collaboratif est particulièrement avantageux pour les startups, car il permet d’avoir plusieurs sources de financement. De plus, le crowdfunding augmente la visibilité du projet de démarrage de l’entreprise sur Internet. Il permet également de tester l’intérêt que suscite le projet directement sur les plateformes de crowdfunding en se basant sur le soutien des internautes.

Lire aussi : Crowdfunding : ce qu'il faut savoir sur ce nouveau type d'investissement

PLF 2022 : comme un vent d'optimisme

Lors de sa rencontre, ce mercredi avec les Commissions des finances des deux Chambres du Parlement,...

Ce qu’il faut retenir du Conseil d’Administration de la CGEM

Ce mercredi 28 juillet, à la veille des élections de la Chambre des conseillers, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a tenu son Conseil d’Administration (CA) et une réunion du Co...

M. Benchaâboun présente le cadre général de la loi de Finances 2022

Mohamed Benchaâboun, ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, a p...

Renouvèlement des accords entre Renault et le Maroc

Ce mardi 27 juillet, le groupe Renault Maroc a annoncé la signature du renouvèlement de ses accords avec le Maroc sur la période 2021-2030. Cette convention, paraphée dans le cadre du plan d’accélérat...

Le projet de loi de Finances 2022 au centre des débats

Le ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun, ...

L’État cède 35% de Marsa Maroc à Tanger Med

Dans un communiqué publié ce mardi 27 juillet, Marsa Maroc a annoncé que l’État procèdera à la cession au profit du groupe Tanger Med, d’une participation stratégique à hauteur de 35% du capital socia...