Aller au contenu principal

Nasser Bourita s’entretient avec ses homologues du Koweït, du Qatar et d’Indonésie

Par Khansaa Bahra, Publié le 22/04/2021 à 11:37, mis à jour le 22/04/2021 à 15:31
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, le 21 avril 2020 © DR

Ce mercredi 21 avril, Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, s’est entretenu par visioconférence avec ses homologues koweïtien, Ahmed Nasser Al Mohammed Al Sabah, qatari, Sheikh Mohammed bin Abdulrahman Al Thani, et indonésienne, Retno Marsudi. Les trois appels ont porté sur le développement des relations entre le Maroc et ces trois pays.

Bourita et le ministre koweïtien ont fait l’état des lieux de la coopération bilatérale en abordant les moyens de son renforcement. Ils ont souligné l’importance d’une évaluation globale des réalisations depuis la tenue de la 9e commission mixte au Koweït les 9 et 10 avril 2019, afin de mieux préparer la 10e commission prévue cette année au Maroc.

Par ailleurs, le chef de la diplomatie marocaine et son homologue qatari ont discuté de la consolidation des liens économiques et diplomatiques entre Rabat et Doha. Les deux ministres ont prévu la tenue de la 8e session de la haute commission mixte à Doha dès l’amélioration de la situation sanitaire liée à la pandémie de la Covid-19. Cette réunion se concentrera sur les questions régionales, dont le dossier du Sahara.

Enfin, les «discussions de haut niveau» de Bourita et Marsudi ont porté sur l’importance de renforcer les liens diplomatiques entre Rabat et Jakarta à la lumière des défis communs posés par la crise sanitaire actuelle. Lors des discussions d’aujourd’hui, les deux ministres ont évoqué l’importance d’approfondir le niveau des consultations politiques entre leurs gouvernements. Ils ont notamment évoqué la mise en œuvre d’un ensemble d’accords signés lors de la 2e session de la commission mixte tenue à Jakarta en octobre 2019. Dans la perspective de la tenue de la 3e session de cette commission mixte, prévue avant la fin de 2021. Bourita et Marsudi ont insisté sur la nécessité d’identifier d’éventuels projets d’accords en tirant profit des potentialités et complémentarités des deux pays.

PLF 2022 : les orientations dévoilées, l'examen au Parlement est imminent

Le projet de loi de Finances 2022 a été examiné, lundi 18 octobre 2022, en Conseil de gouvernement....

Mohammed Benchaâboun, nouvel ambassadeur du Maroc en France

Mohammed Benchaâboun, ancien ministre de l’Économie et des Finances du gouvernement Saad Dine El Otmani, vient d'être nommé Ambassadeur du Maroc en France. Cette information a été confirmée par un com...

Interrogations autour de la démission de Nabila Rmili

Coup de théâtre au ministère de la Santé et de la Protection sociale. Six jours après sa nomination...

Un ministre néerlandais affirme que Omar Radi n’est pas un espion pour son pays

Dans une lettre adressée à la Chambre basse néerlandaise, le ministre néerlandais des Affaires étrangères, Ben Knapen, a assuré que Omar Radi n’a pas espionné le Maroc pour les Pays-Bas. Le journalist...

Ministère de la Santé : Khalid Aït Taleb reprend les rênes du département

Ce jeudi 14 octobre, Nabila Rmili a été démise de ses fonctions de ministre de la Santé et de la Protection sociale, annonce un communiqué du Cabinet royal. La même source indique que Khaled Aït Taleb...

Comment expliquer et limiter la flambée des prix de l’énergie ?

Ces derniers temps, les prix des carburants, du gaz et de l’électricité ont explosé. Le phénomène est mondial et met à mal le budget des ménages et des entreprises. Les pays les plus dépendants du gaz...