Aller au contenu principal

Pourquoi y a-t-il des protestations massives à Hong Kong ?

Par Nora Jaafar, Publié le 11/06/2019 à 16:11, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Des centaines d'entreprises de Hong Kong se sont engagées à fermer boutique pendant la journée de mercredi afin de permettre aux employés de se joindre à une autre manifestation contre un plan visant à autoriser l'extradition de suspects criminels en Chine continentale.

 

Mardi après-midi, une liste croissante de près d'un millier d'entreprises, dont des boulangeries, des magasins de jouets et des confiseries, a déclaré leur intention de fermer leurs portes le jour où la législature de la ville sera prête à débattre le projet de loi sur l'extradition.

 

Le leader de Hong Kong, Carrie Lam, a refusé de changer d'avis sur le plan malgré la protestation massive qui a eu lieu dimanche contre ce projet.

 

Certaines sociétés ont dit qu'elles espéraient que d'autres entreprises suivraient l'exemple pour protester contre le projet de loi, qui permettrait le transfert de suspects criminels vers des juridictions avec lesquelles Hong Kong n'a pas conclu d'accord d'extradition.

 

Les organisateurs ont déclaré que plus d'un million de personnes sont descendues dans la rue ce dimanche pour exprimer leur colère au sujet du projet de loi, qui passe à l'étape de la deuxième lecture mercredi. Des militants ont prévu une autre manifestation devant le Conseil législatif dès ce mardi soir.

 

Une propriétaire d'entreprise, qui ne voulait pas être nommée, a déclaré qu'elle fermerait ses quatre magasins pour que 15 employés puissent se joindre à la manifestation.

 

"Tout le monde dans l'entreprise partage la même conviction, on a envie de participer à cette journée et de voir comment ça va se terminer. Même si certains diront que c'est inutile et que le gouvernement pourrait ne pas nous entendre, j'ai l'impression que si nous ne faisons rien maintenant, nous le regretterons à l'avenir. Si on ne proteste pas maintenant, alors quand ?"

G7 : un sommet pour reconstruire le monde

Le Royaume-Uni accueille à partir d'aujourd'hui le sommet du G7. Les dirigeants des grandes puissances mondiales ont donné vendredi le coup d'envoi de leur conclave ambitionnant de remettre le monde s...

Covid-19 : les USA promettent 500 millions de doses à Covax

Le gouvernement américain compte acheter 500 millions de doses du vaccin contre la Covid-19 de Pfizer pour en faire don au programme Covax, chargé d’assurer l’accès des pays pauvres aux vaccins et aux...

Dieselgate : Peugeot poursuivi par la justice française

Après Renault en mai et Volkswagen mardi 8 juin, c’est au tour de Peugeot d’être rattrapé par le scandale du Dieselgate. Accusé d’avoir trompé plusieurs clients sur les taux de produits polluants émis...

Comprendre l'histoire du génocide culturel des Ouïghours

Depuis le début des années 2010, la Chine mène une politique répressive contre les Ouïghours, une minorité musulmane vivant en grande majorité dans le Xinjiang, région autonome du Nord-Ouest du pays. ...

Biden s'envole pour l'Europe et réhabilite TikTok

Joe Biden s’est envolé mercredi pour le Royaume-Uni, première étape d’une tournée européenne, la première depuis son arrivée à la Maison-Blanche. Juste avant de quitter les USA, le président améric...

ONU : le Conseil de sécurité octroie à Guterres un deuxième mandat

Ce mardi 8 juin, lors d’une brève session à huis clos, le Conseil de sécurité, qui joue un rôle clé dans le processus de nomination du secrétaire général des Nations Unies (ONU), a unanimement recomma...