Aller au contenu principal

France : forte mobilisation sécuritaire pour protéger les mosquées pendant ramadan

Par Nora Jaafar, Publié le 13/04/2021 à 11:23, mis à jour le 13/04/2021 à 16:04          Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
France : mobilisation sécuritaire pour protéger les mosquées

À la suite du vandalisme d’une mosquée, le ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin a appelé la police et la gendarmerie locales à protéger les mosquées de l’hexagone pendant ramadan. En effet, le dimanche 11 avril, une mosquée a été profanée avec des images diffamant le prophète Mohammed et des textes islamophobes ont été inscrits sur ses murs. Des slogans tels que «L’Immigration tue !» et «Vive La France» ont ainsi provoqué des troubles publics. Ces actes de vandalisme surviennent quelques jours après que la porte d’une mosquée a été incendiée à Nantes, dans l’Ouest de la France. Un autre incident a également été signalé au Mans, dans le nord-ouest du pays, où un néo-nazi a menacé les musulmans dans une mosquée locale. 

Dans une déclaration publique faisant suite à l’incident, Darmanin a martelé : «Je suis à Rennes ce soir pour manifester la solidarité du gouvernement avec les musulmans de notre pays. Les inscriptions anti-musulmanes qui ont été inscrites sur ce centre culturel et religieux sont inacceptables. La liberté de culte en France est une liberté fondamentale !»

Pour la communauté musulmane de France, le projet de loi «anti-séparatisme» présenté par le gouvernement serait à l’origine de ces récents actes de violence, qui sont intervenus quelques jours avant le début du mois sacré. Les membres de cette communauté accusent ainsi l’exécutif français d’exacerber le climat «anti-islamique» dans le pays. Abdallah Zekri, le président de l’Observatoire national français contre l’islamophobie, a d’ailleurs lancé : «Malheureusement, les déclarations de certains hommes politiques ne font qu’aggraver la situation».

Pour rappel, la proposition de loi «anti-séparatisme», élaboré par le président Emmanuel Macron, vise à limiter le «séparatisme islamique» et interdit le port du hijab pour les jeunes femmes/fille de moins de 18 ans. Les politiciens de droite ont soutenu ce texte de loi, affirmant qu’il renforcera la laïcité en France. Cette législation vise également à contrôler les discours de haine en ligne à l’encontre des employés ou des institutions publiques. Des amendes allant jusqu’à 45.000 euros (480.000 dirhams) et des peines de prison peuvent être appliquées à l’encontre des contrevenants. En outre, le projet de loi pénalise le mariage polygame et les certificats de virginité.

En ce début de ramadan en France, alors que l’islamophobie continue de sévir dans le pays, beaucoup craignent que ce projet de loi ne crée une zone grise pour les crimes haineux contre les musulmans.

Liban : le nouveau Premier ministre vise à former au plus vite un gouvernement

Le Premier ministre libanais désigné, Najib Mikati, a déclaré ce mercredi 28 juillet qu’il espère former rapidement un gouvernement après avoir obtenu l’approbation du président Michel Aoun pour la pl...

La guerre dans l'espace a-t-elle déjà commencé ?

En 2020, quelques semaines après l’annonce par l’ancien président américain Donald Trump de la création d’une Space Force, deux satellites russes auraient pris en chasse un satellite-espion américain....

FMI : l’accès inégal aux vaccins creuse les inégalités économiques

Ce mardi 27 juillet, le Fonds monétaire international (FMI) a publié ses prévisions économiques mondiales actualisées. Dans ce rapport, l’institution internationale, qui maintient sa prévision de croi...

Démarrage du plus grand procès pénal de l’histoire moderne du Vatican

Un cardinal catholique romain, autrefois proche allié du pape François, va être jugé au Vatican, pour avoir détourné des fonds de l’Église dans un projet immobilier ruineux à Londres. Le cardinal en q...

Biden met fin à la mission de combat des troupes américaines en Irak

Ce lundi 26 juillet, le président américain Joe Biden et le Premier ministre irakien Moustafa al Kadhimi ont signé un accord mettant formellement fin à la mission de combat de l’armée américaine en Ir...

Les projets transhumanistes financés par des milliardaires

Plusieurs idées révolutionneront le monde de demain : aller sur Mars, ne plus vieillir, survivre aux maladies, guérir d’un handicap ou conserver son esprit à tout jamais... Ces idées sont souvent port...