Aller au contenu principal

Affaire vidéo de Marrakech : les trois humoristes/influenceurs risquent gros

Par Nora Jaafar, Publié le 08/04/2021 à 10:49, mis à jour le 08/04/2021 à 17:54          Temps de lecture 1 min.
Teaser Media
Vidéo de Marrakech: les 3 humoristes risquent gros

Après avoir été convoqué ce lundi 5 avril par la police judiciaire de Marrakech, l’acteur franco-algérien Brahim Bouhlel et le snapchatteur franco-marocain Zbarbooking sont désormais poursuivis en état d’arrestation pour diffamation et injures publiques après la publication d’une vidéo insultant les femmes et les enfants marocains. C’est le procureur du Roi de la ville ocre qui a pris cette décision après avoir donné ses instructions pour ouvrir une information judiciaire à leur encontre. L’acteur franco-algérien Hedi Bouchenafa, également impliqué dans cette affaire, fait quant à lui l’objet d’un mandat d’arrêt international, car il a quitté le Maroc pour la France quelques heures seulement après le début de la polémique.

Lire aussi : Des humoristes convoqués par le tribunal pour diffamation et injures publiques

Selon Me Mourad Elajouti, président du Club des avocats marocains (CAM), ces humoristes/influenceurs risquent d’être inculpés d’«incitation à la haine, enregistrement et publication d’une vidéo sans consentement de la personne concernée, et/ou diffamation ou injures dirigées contre une personne ou un groupe de personnes en raison de leur origine ou leur appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée». Et d’ajouter que ces délits sont passibles de plusieurs mois de prison et d’amendes allant de 2.000 à 50.000 DH.

Fête du trône : grâce royale et discours ce samedi

À l’occasion de la célébration du 22e anniversaire de l’accession au trône, le roi Mohammed VI adressera un discours à son peuple ce samedi 31 juillet 2021. Le discours sera retransmis sur les ondes d...

Covid-19 : vers une vaccination obligatoire ?

Le professeur Azeddine Ibrahimi, directeur du centre de recherche Bio-Inova, a souligné la hausse du taux de vaccination contre la Covid-19 au Maroc, déclarant que les autorités sanitaires ont réussi ...

Une femme à la tête du parquet d’un tribunal de première instance, une première au Maroc

Vendredi dernier, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire a annoncé que le roi Mohammed VI, président de cette instance, a approuvé la nomination de nouveaux responsables judiciaires, au sein de di...

Burn-out, et après ?

De plus en plus de personnes dans le monde professionnel souffrent d’épuisement. Le burn-out, en lien avec un stress chronique et parfois aigu, se traduit par une grande fatigue émotionnelle, un cynis...

Covid-19 : hausse constante du nombre de contaminations

Le Maroc a enregistré 9.428 cas de contamination à la Covid-19 ce mercredi 28 juillet. Une nette au...

Orangina lance sa nouvelle campagne, "Malin Sayf"

Alors que le monde fait face à la crise sanitaire, le besoin impérieux d’aller voir ailleurs après une année compliquée s’accentue. Dans ce sens, Orangina a lancé une nouvelle campagne. À l’heure où i...