Aller au contenu principal

Croissance commerciale en 2021 : l’OMC revoit ses prévisions à la hausse

Par Nora Jaafar, Publié le 01/04/2021 à 10:49, mis à jour le 01/04/2021 à 11:32
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Croissance commerciale en 2021 : l’OMC revoit ses prévisions à la hausse

L’Organisation mondiale du commerce (OMC) a légèrement revu à la hausse ses prévisions de croissance pour le commerce mondial des marchandises cette année, mais a déclaré que les perspectives étaient assombries par les risques de pénurie de vaccins contre le nouveau coronavirus et par l’émergence de nouvelles souches résistantes aux vaccins. Ce mercredi 31 mars, la directrice générale de l’OMC, Ngozi Okonjo-Iweala, a indiqué lors d’une conférence de presse que les vaccins ont donné au monde une chance d’arrêter la maladie et de relancer l’économie. «Mais cette chance pourrait être gâchée si un grand nombre de pays et de personnes n’ont pas un accès égal aux vaccins», a-t-elle martelé.

L’OMC prévoit cette année une augmentation du commerce de marchandises de 8% après une chute de 5,3% en 2020. En octobre, elle s’attendait à une baisse de 9,2% en 2020 et une reprise de 7,2% pour 2021. L’organisme basé à Genève a souligné qu’une distribution accélérée des vaccins et un assouplissement plus rapide du confinement pourraient ajouter 2,5 points de pourcentage au commerce, qui retrouverait ensuite sa tendance pré-pandémique au quatrième trimestre. Toutefois, un mauvais déploiement des vaccins et l’apparition de nouvelles variantes pourraient faire baisser la croissance des échanges de près de 2%. 

De plus, Okonjo-Iweala compte rencontrer des fabricants de vaccins et des organismes sanitaires en avril pour étudier comment la production des doses vaccinales pourrait être améliorée, notamment pour les marchés émergents, et comment les investissements pourraient être répartis plus largement à l’avenir. «Je pense que pour la prochaine pandémie, nous ne devons pas revivre cela. Nous ne pouvons plus attendre des pays pauvres qu’ils fassent la queue pour recevoir des vaccins», a-t-elle lancé.

La chef de l’OMC a précisé qu’il y avait déjà des signes de divergence régionale, avec des exportations asiatiques en 2021 potentiellement en hausse de 10% par rapport à 2019, tandis que les expéditions d’Afrique et du Moyen-Orient pourraient être en baisse. Selon elle, à moyen et long terme, la dette et les déficits publics pourraient également affecter la croissance économique et le commerce, notamment dans les pays en développement très endettés. Et de conclure que le déclin de la croissance du commerce l’année dernière a été beaucoup moins sombre que prévu. L’amélioration vers la fin de l’année 2020 a été en partie due à l’annonce de nouveaux vaccins à la fin du mois de novembre, ce qui a redonné un peu vie au commerce mondial.

Banque mondiale : Doing Business arrêté définitivement

Ce jeudi 16 septembre, la Banque mondiale (BM) a annoncé l'arrêt de la publication du rapport Doing Business. «Après avoir examiné toutes les informations disponibles à ce jour sur le rapport Doing Bu...

ONDA : plus de 3 millions de passagers internationaux cet été

Ce jeudi 16 septembre, l’Office national des aéroports (ONDA) a publié son bilan du trafic aérien commercial pour la période du 15 juin au 31 août 2021. Selon ces statistiques, les aéroports du Maroc ...

Futur gouvernement : les attentes des opérateurs économiques

La majorité des composantes du tissu économique marocain se sont réjouis des résultats des élection...

Le soutien public aux associations dépasse 3,6 MMDH en 2018

Le ministère d’État chargé des droits de l’Homme et des relations avec le Parlement vient de publier son rapport annuel sur le partenariat entre l’État et les associations pour l’année 2018. Selon ce ...

Air France-KLM Afrique du Nord-Sahel : un nouveau DG au Maroc

Le 1er septembre, Nicolas Fouquet a été nommé directeur général d’Air France-KLM pour la région Afrique du Nord-Sahel. Cette région, dont le bureau est basé à Casablanca, regroupe sept pays, à savoir ...

Maroc : les chantiers qui attendent le nouveau gouvernement

Après l’euphorie de la victoire, le nouveau gouvernement dirigé par Aziz Akhannouch devra s’atteler...