Aller au contenu principal

Travailleuses saisonnières : l'ANAPEC et l'OIM organisent un atelier

Par Khansaa Bahra, Publié le 31/03/2021 à 16:32, mis à jour le 31/03/2021 à 17:33          Temps de lecture 1 min.
Teaser Media
Des milliers de travailleuses saisonnières marocaines viennent travailler dans les fermes de la région de Huelva en Espagne © Chadia Arab

Ce jeudi 1er avril à 10h à l’hôtel Tour Hassan à Rabat, l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC) et l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) co-organisent un Atelier national hybride, indique un communiqué de presse. L’objectif de cet atelier, qui s’inscrit dans le cadre du projet Irtiqaa "Autonomisation des femmes travailleuses migrantes circulaires au Maroc", est de débattre des défis et besoins multidimensionnels que rencontrent les travailleuses saisonnières, qui partent travailler dans la cueillette des fruits rouges en Espagne, une fois de retour au Maroc. À travers ce projet, les deux organismes visent à contribuer à l’autonomisation des travailleuses saisonnières à travers un programme d’autonomisation socio-économique adapté à leurs besoins.

Cet atelier sera également l’occasion pour présenter pour la première fois les résultats des trois rapports de l’étude, notamment celui portant sur l’analyse de l’impact socio-économique du programme de migration circulaire sur les travailleuses saisonnières ainsi que l’analyse des profils entrepreneuriaux chez ces travailleuses. «Au-delà des diagnostics, cette rencontre sera une occasion privilégiée pour formuler des recommandations et des mesures concrètes visant à améliorer l’accompagnement des travailleuses saisonnières, notamment après leur retour au Maroc, et pour réfléchir aux différentes stratégies qui permettront une meilleure synergie entre les différentes parties prenantes à ce sujet», ajoute le communiqué. Afin d’enrichir le débat, cet atelier accueillera plusieurs acteurs nationaux, régionaux et locaux concernés par la question de l’autonomisation des femmes, en plus des représentants d’institutions publiques, des associations de la société civile et des organismes de financement. La rencontre connaîtra également la participation de plusieurs travailleuses saisonnières qui vont témoigner de leurs expériences.

La Banque mondiale révise la croissance du Maroc à la hausse

La croissance du PIB du Maroc devrait atteindre 4,6% en 2021, selon les dernières projections de la Banque mondiale. «Au Maroc, la production devrait rebondir à 4,6% en 2021 sous l'effet de plusieu...

Innovation et entrepreneuriat : le CAM et l'UM6P partenaires

Le groupe Crédit Agricole du Maroc (CAM) et l'Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) ont signé, mercredi, deux conventions de partenariat pour développer l'innovation et l'entrepreneuriat au Maro...

Antoum : la radio interne de la Société Générale

Société Générale Maroc vient de lancer "Antoum Radio", une radio interne à destination des collaborateurs de la banque. Par ce nouveau canal de communication interne, Société Générale Maroc vise à...

LafargeHolcim : la cimenterie de Settat très performante

LafargeHolcim peut être fière de la performance de ses unités marocaines et surtout de cette de Settat. La cimenterie de la capitale de la Chaouia, dont la capacité annuelle de production est de 1,7 m...

AMMC : un nouveau plan stratégique 2021-2023

La présidente de l'Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) a présenté, jeudi à Rabat, le nouveau plan stratégique de l'Autorité couvrant la période 2021-2023. Fruit d'un travail collaborat...

Comment certaines entreprises échappent-elles aux impôts ?

Il existe des sociétés qui ne paient pas d’impôts sur le bénéfice. Les entreprises des GAFA, notamment Apple Facebook, Amazon et Google, échappent également aux taxations dans les pays dans lesquels e...