Aller au contenu principal

Canal de Suez : le navire Ever Given débloqué

Par Nora Jaafar, Publié le 29/03/2021 à 10:14, mis à jour le 30/03/2021 à 15:52
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Canal de Suez : le navire Ever Green débloqué à 80%

Ce lundi 29 mars, le porte-conteneurs MV Ever Given a été délogé après avoir bloqué le canal de Suez pendant près d’une semaine. Des remorqueurs ont passé plusieurs heures à tenter de libérer la proue de l’imposant navire après en avoir délogé sa poupe plus tôt dans la journée. Ce renflouement réussi a été accueilli avec joie et soulagement, alors que des centaines de navires bloqués depuis mardi dernier se préparent à reprendre leur voyage.

En effet, le MV Ever Given, plus long que quatre terrains de football, était coincé en diagonale dans le canal de Suez depuis mardi dernier, paralysant les chaînes d’approvisionnement mondiales. Cette crise a obligé les entreprises internationales à choisir entre patienter ou réacheminer leurs navires autour de l’Afrique. Cette dernière solution a fait exploser leurs factures de carburant, leur a ajouté 9.000 kilomètres de trajet et plus d’une semaine de voyage entre l’Asie et l’Europe.

Lire aussi : Le blocage du canal de Suez met à mal le commerce mondial

Notons qu’au moins 369 navires attendaient depuis une semaine de transiter par le canal de Suez, dont des dizaines de porte-conteneurs, de vraquiers, de pétroliers et de navires transportant du gaz naturel liquéfié (GNL) ou du gaz de pétrole liquéfié (GPL), a souligné Osama Rabie, chef de l’Autorité du canal de Suez (SCA). Et de déplorer qu’environ 15% du trafic maritime mondial transite par cette voie maritime, qui est une source essentielle de recettes en devises pour l’Égypte. D’ailleurs, poursuit-il, ce blocage a coûté au canal entre 14 et 15 millions de dollars par jour.

Par ailleurs, le navire est désormais tracté vers le Grand Lac Amer, où il sera soumis à une inspection, a expliqué Rabie au journal d’État Al Ahram. La société d’affrètement du navire, Evergreen, a quant à elle indiqué qu’elle décidera des étapes à venir une fois qu’elle l’aura inspecté. «Le résultat de cette inspection déterminera si le navire peut reprendre son service régulier. Une fois l’inspection terminée, des décisions seront prises concernant les dispositions à prendre pour la cargaison actuellement à bord», a-t-elle annoncé.

Le personnage de Tarzan a-t-il existé ?

Tarzan est né en 1912 sous la plume du romancier américain Edgar Rice Burroughs. Ce personnage a été créé pour le roman "Tarzan seigneur de la jungle" publié pour la première fois en France en 1926 so...

La France craint le retour des gilets jaunes

Pouvoir d’achat, prix de carburants... le gouvernement français craint le retour des gilets jaunes. Selon Europe 1, le service central du renseignement surveille les éventuelles reprises de ce mouve...

Crise de l’énergie de l’UE : les énergies renouvelables sont la seule solution

Les dirigeants de l’Union européenne (UE) se sont réunis ce jeudi 21 octobre pour discuter des mesures à adopter pour atténuer les effets de la hausse des factures d’énergie, tout en cherchant à prése...

TRUTH, le nouveau réseau social de Donald Trump

TRUTH Social est une nouvelle société issue de la fusion du Trump Media and Technology Group (TMTG) et d’une société d’acquisition spéciale (SPAC), a expliqué mercredi 20 octobre Donald Trump, ex-prés...

L’hypnose, est-ce vraiment efficace ?

L'hypnose fait référence à un état modifié de la conscience, également appelé transe, au cours duquel l'individu est entre l'état de veille et de sommeil. Le web et les librairies sont envahis de méth...

USA : vers la vaccination des enfants de 5 à 11 ans

L’administration du président américain Joe Biden s’est assurée d’un approvisionnement suffisant en vaccins contre la Covid-19 pour vacciner 28 millions d’enfants âgés de 5 à 11 ans. Ces derniers devi...