Aller au contenu principal

Inde/Covid-19 : pourquoi les exportations de vaccins ont-elles été suspendues ?

Par Nora Jaafar, Publié le 25/03/2021, mis à jour le 25/03/2021          Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Une troisième dose est recommandée par AstraZeneca et Pfizer © DR

L’Inde, l’un des plus grands producteurs mondiaux de vaccins contre le coronavirus, a temporairement interrompu toutes les exportations du vaccin d’AstraZeneca. Il explique sa décision par la nécessité de répondre en priorité à ses besoins nationaux. Jusqu’à présent, les fabricants indiens de vaccins ont fourni des doses aux quatre coins du monde, dont des millions pour le programme Covax destiné aux pays à revenu moyen et faible.

Les deux producteurs principaux de vaccins du pays ont exprimé des inquiétudes quant à leur capacité à atteindre leurs objectifs. Le plus important d’entre eux, le Serum Institute of India (SII), qui fabrique les vaccins Novavax et AstraZeneca, a signalé que ce sont les pénuries de matières premières qui affectent sa production. Son directeur général, Adar Poonawalla, a attribué cette situation aux interdictions d’exportation américaines sur des produits essentiels à la réalisation des vaccins contre la Covid-19, tels que les sacs et les filtres spécifiques. La société a indiqué qu’elle a également eu des difficultés à importer des États-Unis des milieux de culture cellulaire, des tubes à usage unique et certains produits chimiques. Face à ce blocage, la SII a même sollicité le gouvernement indien pour lui demander d’intervenir afin de garantir la fabrication et la fourniture sans interruption de vaccins dans le monde.

Même son de cloche du côté d’un autre fabricant indien, Biological E, qui produit le vaccin de Johnson & Johnson. Ce dernier a fait part de ses inquiétudes quant à une éventuelle pénurie affectant sa production de vaccins. Mahima Datla, directeur général de l’entreprise, a aussi signalé que les fournisseurs américains sont «réticents à s’engager à respecter leurs délais de livraison».

Pour rappel, le gouvernement indien a lancé son programme de vaccination le 16 janvier et a inoculé plus de 50 millions de personnes jusqu’à présent. En raison de l’augmentation des infections dans certaines parties du pays, les autorités ont décidé d’administrer 600 millions de doses à leurs citoyens en sept mois, à raison de 85 millions de doses par mois.

Liban : le nouveau Premier ministre vise à former au plus vite un gouvernement

Le Premier ministre libanais désigné, Najib Mikati, a déclaré ce mercredi 28 juillet qu’il espère former rapidement un gouvernement après avoir obtenu l’approbation du président Michel Aoun pour la pl...

La guerre dans l'espace a-t-elle déjà commencé ?

En 2020, quelques semaines après l’annonce par l’ancien président américain Donald Trump de la création d’une Space Force, deux satellites russes auraient pris en chasse un satellite-espion américain....

FMI : l’accès inégal aux vaccins creuse les inégalités économiques

Ce mardi 27 juillet, le Fonds monétaire international (FMI) a publié ses prévisions économiques mondiales actualisées. Dans ce rapport, l’institution internationale, qui maintient sa prévision de croi...

Démarrage du plus grand procès pénal de l’histoire moderne du Vatican

Un cardinal catholique romain, autrefois proche allié du pape François, va être jugé au Vatican, pour avoir détourné des fonds de l’Église dans un projet immobilier ruineux à Londres. Le cardinal en q...

Biden met fin à la mission de combat des troupes américaines en Irak

Ce lundi 26 juillet, le président américain Joe Biden et le Premier ministre irakien Moustafa al Kadhimi ont signé un accord mettant formellement fin à la mission de combat de l’armée américaine en Ir...

Les projets transhumanistes financés par des milliardaires

Plusieurs idées révolutionneront le monde de demain : aller sur Mars, ne plus vieillir, survivre aux maladies, guérir d’un handicap ou conserver son esprit à tout jamais... Ces idées sont souvent port...