Aller au contenu principal

Une fuite révèle les failles de l'enquête "Car Wash" au Brésil

Par H.L.B, Publié le 11/06/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le ministre brésilien de la Justice, Sergio Moro, et les procureurs fédéraux se sont empressés de répondre hier aux informations publiées par le site d'information The Intercept, dont le contenu a été diffusé à la suite de la fuite des messages de son enquête sur une affaire de corruption.

 

The Intercept a déclaré qu'il commençait à peine à rendre compte d'une "énorme fuite" de messages entre Moro et les procureurs sur Telegram, une plate-forme de messagerie cryptée, qu'il avait reçue d'une source anonyme. Les messages soulèvent de sérieuses questions sur l'impartialité de Moro, un ancien juge qui a envoyé l'ex-Président Luiz Inacio Lula da Silva en prison.

 

Les extraits, publiés ce dimanche, comprenaient des échanges au cours desquels Moro a fait des suggestions aux procureurs sur l'orientation, le rythme et la progression de l'enquête.

 

Les avocats de Lula, une icône de gauche qui reste l'une des figures les plus influentes de l'opposition au Brésil, ont demandé sa libération à la Cour suprême et se sont emparés des rapports pour soutenir que sa sentence devrait être révoquée.

 

Moro, s'exprimant lors d'un événement qui s'est tenu hier à Brasilia, a fait valoir que les messages publiés jusqu'à présent ne montraient aucun comportement inapproprié de sa part.

 

L'équipe des procureurs fédéraux cités dans les messages a déclaré qu'ils avaient agi convenablement tout au long des cinq années de l'enquête connue sous le nom de "Car Wash", qui a révélé des milliards de dollars de corruption politique. Ils ont indiqué dans des dépositions écrites qu'ils avaient été pris pour cible par un pirate informatique, ajoutant qu'ils craignaient que les messages diffusés sont sortis hors contexte et peut-être même falsifiés.


Moro, qui a démissionné de son poste de juge principal de l'enquête du "Car Wash" pour devenir ministre de la Justice en janvier dernier, a également reproché à The Intercept de ne pas avoir dénoncé "la personne responsable de l'invasion criminelle du téléphone portable des procureurs".

 

"En ce qui concerne le contenu des messages qui me citent, rien ne révèle qu'il y a des irrégularités ou des actes dirigés de la part d'un magistrat, même s'ils sont pris hors contexte", a-t-il commenté dans un communiqué.

 

Andrew Fishman, rédacteur en chef de The Intercept Brasil, a déclaré à Reuters dans un communiqué que Moro et les procureurs avaient pendant des années nié qu'ils collaboraient ensemble, mais "les rapports montrent que leurs actions privées contredisent leurs déclarations publiques au moment de l'enquête".


  • Partagez

Navalny aurait été empoisonné dans sa chambre d’hôtel

Ce jeudi 17 septembre, les proches de l’opposant russe Alexeï Navalny ont affirmé que ce dernier avait été empoisonné à l’aide d’une bouteille d’eau minérale qui se trouvait dans sa chambre d’hôtel de...

Niger : l’État islamique revendique l’attentat qui a fait huit morts

Ce jeudi 17 septembre, l’État islamique (EI) a revendiqué l’assassinat de huit personnes, dont six humanitaires français et deux Nigériens, qui a eu lieu le 9 août au Niger. Dans sa revue de propagand...

Le chef du gouvernement libyen prêt à démissionner d’ici fin octobre

Ce mercredi 16 septembre, Fayez Al-Sarraj, le chef du Gouvernement d’union nationale (GNA) libyen, a annoncé son intention de quitter ses fonctions avant fin octobre. «J’annonce à tous mon souhait sin...

Green Deal : Ursula von der Leyen veut augmenter l’objectif de réduction des émissions

Ce mercredi 16 septembre, Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, a prononcé un long discours devant le Parlement européen, son premier sur l’état de l’Union européenne. Élue ...

Sous l’égide de Trump, Israël, les EAU et le Bahreïn signent des accords historiques

Ce mardi 15 septembre à Washington, le Bahreïn et les Émirats arabes unis (EAU) ont officiellement signé des accords pour normaliser les relations avec Israël, baptisés accords d’Abraham. En présence ...

Guerre commerciale Chine-USA : l’OMC tranche en faveur de Pékin

Ce mardi 15 septembre, le groupe d’experts de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) a publié un rapport visant à trancher dans l’affaire des taxes douanières imposées par Washington à la Chine, à ...