Aller au contenu principal

Ce qu’il faut retenir du Conseil de Bank Al-Maghrib

À l’issue de sa première réunion trimestrielle au titre de l’année 2021, le Conseil de Bank Al-Maghrib (BAM) a annoncé avoir décidé de maintenir inchangé le taux directeur à 1,5%. La banque centrale a également présenté ces prévisions en matière de croissance économique et d’inflation au titre de l’année 2021. Dans le détail, BAM table sur une croissance économique de 5,3% au titre de cette année, ainsi qu’une inflation en hausse.

Par Khansaa Bahra, Publié le 23/03/2021 à 15:58, mis à jour le 23/03/2021 à 18:10
         Temps de lecture 3 min.
Teaser Media
bank al-maghrib

Ce mardi 23 mars a eu lieu la première réunion trimestrielle du Conseil de Bank Al-Maghrib (BAM) au titre de l’année 2021. Lors de cette rencontre, la banque centrale marocaine a décidé de maintenir inchangé le taux directeur à 1,5%. Dans un communiqué, BAM a indiqué que son conseil «a estimé que l’orientation de la politique monétaire reste largement accommodante, assurant des conditions de financement adéquates. Il a jugé en particulier que le niveau actuel du taux directeur demeure approprié et a décidé ainsi de le maintenir inchangé à 1,5%». Notons que les taux directeurs sont les taux d’intérêt à court terme fixés par les banques centrales. Ces dernières les utilisent pour piloter leur politique monétaire et par conséquent contrôler la masse monétaire et réguler l’activité économique de leur pays.

 

Les prévisions de BAM pour 2021

À l’issue de cette réunion, la banque centrale marocaine a annoncé qu’elle table sur une croissance économique de 5,3% au titre de cette année. Dans un communiqué sanctionnant les travaux de cette réunion, la banque a indiqué que «la valeur ajoutée des activités non agricoles progresserait en 2021 de 3,5% et, tenant compte d’une production céréalière estimée autour de 95 millions de quintaux (Mqx), celle du secteur agricole rebondirait de 17,6%, portant ainsi la croissance de l’économie nationale à 5,3%». En 2022, la croissance de l’économie marocaine devrait s’établir à 3,2%, en raison d’une accélération pour sa composante non agricole à 3,8% et d’une baisse de 2% de la valeur ajoutée agricole, sous l’hypothèse d’un retour à une production céréalière moyenne de 75 Mqx, prévoit BAM. Ainsi, alors que l’économie devrait profiter du plan de relance de 120 milliards de DH (MMDH), la reprise de l’activité économique devrait se poursuivre. Cette dernière est soutenue notamment par «l’orientation accommodante de la politique monétaire et un certain regain de confiance au regard de l’avancement de la campagne de vaccination et des conditions climatiques favorables qui caractérisent l’actuelle saison agricole», note la même source. Néanmoins, ces perspectives restent «entourées de fortes incertitudes liées essentiellement à l’évolution de la situation épidémiologique et à la disponibilité des vaccins aux niveaux national et international», a souligné BAM.

S’agissant de l’inflation, BAM prévoit qu’elle devrait s’inscrire en hausse tout en demeurant à un niveau modéré, passant de 0,7% en 2020 à 0,9% en 2021 puis à 1,2% en 2022. «Sous l’effet des pressions désinflationnistes émanant de la demande, l’inflation est restée faible en 2020. Avec la reprise de l’activité et l’augmentation des cours internationaux du pétrole et de certains produits alimentaires, elle devrait s’inscrire en hausse tout en demeurant à un niveau modéré», a précisé la banque. Et d’ajouter que la composante fondamentale de l’inflation connaîtrait une évolution similaire pour s’établir à 1,2% en 2021. Elle devrait s’accélérer à 1,5% en 2022, a fait savoir BAM.

TGR : les recettes douanières grimpent de 23,8% en 2021

Selon la Trésorerie générale du royaume (TGR), les recettes douanières nettes ont atteint plus de 70,89 milliards de DH (MMDH) au titre de l’année 2021, en hausse de 23,8% par rapport à leur niveau à ...

Dispositions fiscales : la DGI publie sa circulaire relative à la loi de Finances 2022

La Direction générale des impôts (DGI) a publié une circulaire relative aux dispositions fiscales introduites par la loi de Finances (LF) au titre de l’exercice 2022. Cette circulaire a pour objet ...

Annulation de vols à destination du Maroc : "Aucun avis n’a été reçu" (ministre)

Les autorités de l’aviation civile au Maroc n’ont reçu aucun avis sur l’intention de certaines compagnies aériennes internationales "low-cost" d’annuler leurs vols à destination du Royaume, a affirmé ...

Présentation d’un guide de conformité concurrentielle pour les entreprises marocaines

Le Conseil de la concurrence a présenté, mardi à Casablanca lors d’une rencontre avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), un guide relatif à la mise en place de programmes de co...

AMMC : Veolia Environnement SA a déposé un OPA obligatoire sur les actions Lydec

La société Veolia Environnement SA (VE.SA) a déposé auprès de l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) un projet d’offre publique d’achat (OPA) obligatoire sur les actions Lydec. Cette nouve...

Nouvelle usine de câblage automobile d'Oujda : 3.500 emplois seront créés

L’usine de câblage automobile d’Oujda, relevant du groupe équipementier Aptiv, permettra la création de 3.500 postes d’emploi directs pour les jeunes de la région, indique un communiqué du Conseil de ...