Aller au contenu principal

Casablanca : les hammams pourraient rouvrir leurs portes

Par Khansaa Bahra, Publié le 17/03/2021 à 16:16, mis à jour le 17/03/2021 à 17:32
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Hammams traditionnels

Ce mercredi 17 mars, TelQuel Arabi a rapporté que les hammams casablancais pourront rouvrir leurs portes, un an après leur fermeture en raison de la Covid-19. En effet, les autorités de la métropole ont informé les propriétaires de hammams qu’ils pourraient être rouverts aux citoyens cette semaine.

Dans le détail, les autorités ont révélé que «le comité chargé de suivre et de prendre les décisions liées à la pandémie discute aujourd’hui du bilan de la situation épidémiologique et de la possibilité de rouvrir les hammams, en plus d’autres équipements publics, ainsi que la mise en place d’un ensemble de mesures qui doivent être adoptées par les employeurs».

Joint par la rédaction de Lebrief, Rabie Ouaâcha, Président de la Fédération nationale des associations des propriétaires et gérants des hammams traditionnels et douches au Maroc, a confirmé cette information. Il a indiqué qu’après «plusieurs rencontres avec des parlementaires, des membres du syndicat national des propriétaires des hammams et douches de Casablanca et le Chef du gouvernement», les revendications des propriétaires ont été entendues. Après avoir contacté Nadia Fettah Alaoui, ministre du Tourisme, qui les a assurés qu’elle en discutera plus amplement avec les départements de la Santé et de l’Intérieur, leurs efforts ont finalement été fructueux. Et d’ajouter que, selon Ouaâcha, cette réouverture sera graduelle et dans le strict respect des mesures sanitaires.

Pour rappel, condamnés à fermer leurs portes dans plusieurs villes du Royaume, dont Casablanca, les propriétaires des hammams traditionnels avaient adressé le 13 janvier 2021 une lettre au wali de la région Casablanca-Settat, afin de souligner leur détresse ainsi que celle de leurs employés. Dans cette correspondance, la Fédération appelle les autorités compétentes à accepter leur demande d’ouverture d’un dialogue afin d’échanger sur les éventuelles solutions à adopter pour sauver les opérateurs de ce secteur de la ruine. Le 8 février dernier, le gouvernement a annoncé que les employés des hammams traditionnels seront prochainement indemnisés pour perte d’emploi, et ce, afin de dédommager les pertes subies par cette catégorie à cause de la fermeture de leur lieu de travail en raison de la propagation de la Covid-19.

Oppo annonce le lancement du Reno6 Z 5G

Oppo prépare le lancement de son smartphone Reno6 Z au Maroc, dernier appareil de sa série Reno. “Expert en Portrait IA” pour ses performances de pointe en capture d'images, il permet aux utilisateurs...

Documents Covid-19 : arrestation de 300 individus pour fraude

La Direction générale de la sureté nationale (DGSN) poursuit ses opérations de lutte contre les faux tests PCR, les faux pass vaccinaux et le trafic de kits de tests rapides pour la Covid-19. Ainsi, d...

Primaire et collégial : des cours de soutien gratuits

Le ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle et de l’Enseignement supérieur a annoncé que l’État va garantir des heures supplémentaires gratuites aux élèves en difficulté. Ce...

20 millions de transactions sans contact depuis début 2021

Ce jeudi 16 septembre, le centre monétique interbancaire a annoncé avoir enregistré 20 millions de transactions sans contact depuis début 2021. Selon la même source, 3,7 milliards de DH ont été rég...

DGSN : suspension de quatre responsables pour manquements dans l’exercice de leurs fonctions

Ce jeudi 16 septembre, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a publié un communiqué annonçant avoir suspendu quatre responsables de leurs postes de responsabilité et provisoirement de le...

Formation du gouvernement : la semaine prochaine sera décisive

Le Chef de gouvernement désigné, Aziz Akhannouch, a conclu mercredi le premier round des consultati...