La variole du singe constitue-t-elle un danger pour les autres animaux? © DR

Temps de lecture : 3 minutes


Variole du singe : y a-t-il un danger pour les animaux de compagnie?

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Société , Gros plan

Temps de lecture : 3 minutes

La variole du singe continue de semer la panique dans le monde. Cette maladie, qui défraie aujourd’hui la chronique, est d’une ampleur inédite de par le nombre de pays touchés. Elle peut infecter les humains et certains animaux comme les singes. Quid des animaux de compagnie ? Réponses d’Ahmed Tazi, président de l’Association de la défense des animaux et de la nature (ADAN) de Rabat.

Temps de lecture : 3 minutes

La variole du singe est une zoonose (maladie se transmettant des animaux vers l’Homme). Elle se transmet aux humains principalement via des rongeurs sauvages ou des primates. Elle peut ensuite se transmettre d’humain à humain.

En effet, le réservoir du virus est constitué essentiellement de rongeurs sauvages comme les rats ou les écureuils. L’Homme et les grands singes se contaminent par contact ou consommation des rongeurs infectés. Cette maladie peut aussi se transmettre d’humain à humain par voie respiratoire ou par contact avec des lésions cutanées contaminées.

Aujourd’hui, de nombreuses personnes s’inquiètent du risque de contamination de leurs animaux de compagnie. Et pour cause, plusieurs rumeurs circulant sur le net avancent que ce virus peut toucher les animaux domestiques.

Lire aussi220 cas confirmés de variole du singe dans 19 pays hors Afrique

Pas de cas de variole du singe répertoriés chez les chats ni les chiens

Heureusement, à ce jour, aucun cas de variole du singe n’a été détecté chez les chats ni les chiens. Il en est de même pour les rongeurs de compagnie ou les lapins.

Dans une interview accordée à LeBrief, Ahmed Tazi, président de l’Association de la défense des animaux et de la nature (ADAN) de Rabat, explique : «d’après les vétérinaires et les experts, nous n’avons jamais vu un cas de contamination chez les animaux domestiques. Donc, je tiens à rassurer les personnes concernées et je leur assure qu’ils ne doivent ni s’inquiéter pour leurs animaux de compagnie ni les abandonner».

L’expert souligne également que «pour garantir la sécurité des gens et celle de leurs animaux, il suffit qu’ils se conforment aux mesures de prévention, qu’ils prennent soin de leurs compagnons à quatre pattes, qu’ils les vaccinent et les entretiennent convenablement».

Toutefois, comme les rongeurs sont très sensibles au Monkeypox, il est recommandé d’éviter tout contact avec ces Nacs (Nouveaux animaux de compagnie) lorsque l’on souffre de cette maladie. Il convient en outre et par précaution d’éviter l’achat d’animaux exotiques.

«Notre association travaille sur un projet entreprenant en coordination avec la Wilaya de Rabat-Salé-Kénitra dans le cadre d’un partenariat. Plusieurs conventions ont été ainsi signées afin de prévenir les maladies transmissibles de l’animal à l’homme et de lutter contre la rage. Cette démarche s’inscrit dans la mise en œuvre du programme de stérilisation et de vaccination des animaux (TNR)», conclut notre intervenant.

Lire aussiD’une crise sanitaire à une autre !

 

Si le taux de létalité de la variole du singe reste très faible en comparaison avec d’autres maladies, le risque de contamination est, quant à lui, élevé, notamment entre les singes. Les gestes-barrières sont dans ce cadre la meilleure solution pour limiter les risques d’infection, tant pour les humains que pour les animaux de compagnie.

variole du singe

Recommandé pour vous

Stress hydrique : les villes marocaines en souffrance

Temps de lecture : 3 minutes

Le changement climatique n’a épargné aucune région du monde. Au Maroc, la sécheresse, la désertification accélérée, l’asséchement des barrages …

Covid-19 : « la 4e vague au Maroc ne va pas durer »

Temps de lecture : 4 minutes

Frôlant les 4.000 cas par jour, le nombre de contaminés à la Covid-19 enregistré par jour a plus que doublé. Un taux relativement élevé et qui …

Avortement : entre crime et liberté individuelle

Temps de lecture : 4 minutes

Aux États-Unis, la Cour suprême à Washington a mis fin à la protection fédérale du droit à l’avortement. Un séisme juridique qui a déclenché l’…

Éducation : les mesures adoptées pour réhabiliter les établissements scolaires

Temps de lecture : 5 minutes

Le ministre de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, Chakib Benmoussa, est intervenu, lundi 27 juin, à la Chambre des représenta…

Drame de Melilia : retour sur ce qui s’est passé

Temps de lecture : 6 minutes

Les opérations dissuasives menées par les forces de l’ordre marocaines et espagnoles ne découragent pas les candidats à la migration illégale. …

Eaux de baignade : 88,14% des plages marocaines déclarées conformes

Temps de lecture : 5 minutes

La saison estivale 2022 est marquée par la relance du secteur touristique. L’ouverture des frontières maritimes et aériennes, ainsi que le lanc…

Covid-19 : une nouvelle vague s’installe au Maroc

Temps de lecture : 4 minutes

Le Maroc enregistre une nouvelle détérioration de la situation épidémiologique. Bien que le nombre d’infections ne soit pas encore alarmant, ma…

Harcèlement sexuel : comprendre l’affaire Jacques Bouthier

Temps de lecture : 4 minutes

Emprisonné en France depuis mai dernier, l’ancien PDG du groupe Assu 2000, rebaptisé Vilavi, a fait l’objet de quatre plaintes déposées par de …

Étudiants marocains d’Ukraine, un dossier qui sera résolu en juillet

Temps de lecture : 6 minutes

Le dossier des étudiants marocains rentrés d’Ukraine sera définitivement réglé en juillet prochain. C’est ce qu’a indiqué, mardi 21 juin à Raba…

Maroc : l’abolition de la peine de mort n’est toujours pas envisagée

Temps de lecture : 5 minutes

Au Maroc, bien que les peines de mort soient encore prononcées, leurs exécutions sont toujours reportées. Depuis les exécutions effectuées en 1…

Code pénal : le CNDH présente un projet d’avis sur les peines alternatives

Temps de lecture : 5 minutes

Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) a examiné, samedi 18 juin, à Rabat, lors de la 8eme session de son assemblée générale ordinair…

Aïd Al-Adha : quid des prix du cheptel

Temps de lecture : 5 minutes

Prévu début juillet, Aïd Al-Adha est non seulement une fête religieuse, mais aussi une tradition culturelle particulière. Pour cette célébratio…