Temps de lecture : 3 minutes

Accueil / Économie / TGR : amélioration du déficit budgétaire en avril 2024

TGR : amélioration du déficit budgétaire en avril 2024

Temps de lecture : 3 minutes

En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

La Trésorerie Générale du Royaume (TGR) a récemment publié son Bulletin mensuel de statistiques des finances publiques, révélant une nette amélioration du déficit budgétaire qui s’établit à 1,18 milliard de DH (MMDH) à la fin avril 2024, marquant une réduction par rapport aux 10,6 MMDH enregistrés à la même période l’année précédente.

Cette amélioration est soutenue par une hausse des recettes ordinaires brutes, qui ont atteint 121,1 MMDH, soit une augmentation de 15,7% par rapport à fin avril 2023. Cette progression est attribuée à l’augmentation de diverses sources de revenus, incluant une croissance de 13,4% des impôts directs, de 11,4% des droits de douane, de 8,3% des impôts indirects, de 4,6% des droits d’enregistrement et de timbre, et un notable bond de 69,9% des recettes non fiscales.

Du côté des dépenses, le budget général a enregistré une légère baisse de 0,9% pour atteindre 156,8 MMDH dans les quatre premiers mois de 2024. Cette diminution est principalement due à une réduction de 3,8% des dépenses de fonctionnement et de 0,3% des charges de la dette budgétisée, bien que les dépenses d’investissement aient vu une augmentation de 8,1%. Notamment, les charges de compensation ont été réduites de moitié, s’établissant à 4 MMDH.

Concernant la dette budgétisée, la TGR note un recul de 8,9% des remboursements du principal, tandis que les intérêts sur la dette ont augmenté de 16,5%.

Performances Positives des CST et des SEGMA

Les comptes spéciaux du Trésor (CST) et les services de l’État gérés de manière autonome (SEGMA) affichent également des performances positives. Les recettes des CST ont atteint 60,6 MMDH, bénéficiant de versements de 14,5 MMDH provenant des charges communes d’investissement du budget général. Les dépenses des CST ont été de 46,9 MMDH. Au final, les CST ont dégagé un solde positif de 13,8 MMDH.

Lire aussi : TGR : réduction du déficit budgétaire en 2023 grâce à une croissance des recettes

Par ailleurs, les recettes des SEGMA ont connu une hausse de 17,9% pour atteindre 811 MDH, avec des dépenses en augmentation de 29,7% à 262 MDH.

Ces chiffres reflètent une gestion prudente des finances publiques et un effort soutenu pour renforcer la discipline budgétaire dans un contexte économique en évolution.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 3 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

Déficit budgétaire

Enseignement supérieur : la BAD approuve 120 M€ au Maroc

La Banque africaine de développement (BAD) a approuvé un financement de 120 millions d'euros pour soutenir le programme UM4.0, qui vise à tr…
Déficit budgétaire

Pèlerinage : quel impact économique sur le Maroc ?

Le voyage annuel à la Mecque, a connu la participation d’environ 34.000 pèlerins marocains. La gestion du Hajj mobilise d'importantes ressou…
Déficit budgétaire

Réhabilitation des abattoirs : 30 MDH investis par le gouvernement

Le ministre de l'Intérieur, Abdelouafi Laftit, a fait état, lundi, d'un engagement financier de 30 millions de DH (MDH) pour la période 2023…
Déficit budgétaire

Pratt & Whitney inaugure son usine de production à Casablanca

Pratt & Whitney Canada, une filiale de RTX (NYSE: RTX), a officiellement inauguré sa nouvelle usine, Pratt & Whitney Maroc (PWM), en…
Déficit budgétaire

UM6P et le groupe OCP soutiennent le projet « Climate Impulse »

L’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) et le groupe OCP se sont associés en tant que partenaires principaux au projet "Climate Impuls…
Déficit budgétaire

Maroc : la BAD approuve la nouvelle stratégie-pays 2024-2029

Le Conseil d'administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé la stratégie-pays (DSP) du Maroc pour 2024-2029, souten…
Déficit budgétaire

La nouvelle Jeep Avenger e-Hybrid débarque sur le marché marocain

La marque Jeep a annoncé l'introduction de sa nouvelle Jeep Avenger e-Hybrid sur le marché marocain. Cette voiture est incarnation parfaite …
Déficit budgétaire

L’industrie automobile marocaine brille au salon «Automechanika Istanbul 2024»

L'industrie automobile marocaine se distingue à l'international en participant activement au Salon «Automechanika Istanbul 2024», qui se t…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire