Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Politique / Sahara : Omar Hilale dénonce les assertions de l’ambassadeur algérien à Caracas

Sahara : Omar Hilale dénonce les assertions de l’ambassadeur algérien à Caracas

Temps de lecture : 2 minutes

En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

Répondant aux assertions fallacieuses de l’ambassadeur algérien à l’ONU, Amar Bendjama, sur la question du Sahara, lors du séminaire du C24 à Caracas, l’ambassadeur représentant permanent du Maroc à l’ONU, Omar Hilale, l’a interpellé sur sa présence à Caracas, alors qu’il est mandaté par le groupe arabe pour défendre ses causes à New York.

Tout d’abord, Omar Hilale a interrogé son homologue algérien sur sa présence à Caracas plutôt qu’à New York pour défendre les intérêts du groupe arabe. Il a souligné que le groupe arabe aurait souhaité que Bendjama reste à New York pour défendre la cause palestinienne, notant qu’il était à Caracas depuis trois jours uniquement pour lire un discours sur le Sahara.

Ensuite, Hilale a accusé l’ambassadeur algérien de ne pas assumer sa responsabilité au Conseil de sécurité, préférant l’agenda national de l’Algérie sur la question du Sahara. Il a également critiqué l’obsession de l’Algérie sur ce sujet, tout en négligeant d’autres questions importantes à l’examen du C24. Hilale a rappelé la responsabilité de l’Algérie dans la non-résolution de ce différend, mentionnant son refus de retourner à la troisième table ronde du processus politique.

En réponse à la référence biaisée de Bendjama au référendum, Hilale a rappelé que le Conseil de sécurité avait enterré le plan de règlement et le référendum depuis un quart de siècle. Il a accusé la diplomatie algérienne de ne pas avoir évolué depuis 1991, ignorant les changements mondiaux et les soutiens à l’initiative marocaine d’autonomie. Hilale a d’ailleurs noté que l’Algérie avait participé aux deux premières tables rondes, mais refuse la troisième exigée par le Conseil de sécurité.

Réagissant à la mention de la prétendue occupation du Sahara et au droit à l’autodétermination, Hilale a évoqué le peuple kabyle en Algérie, qui attend son autodétermination depuis plus de 150 ans. Il a accusé l’Algérie de terroriser, emprisonner et priver ce peuple de sa liberté et de ses droits.

Enfin, Hilale a conclu en accusant l’Algérie de bloquer le processus politique onusien, d’abriter, armer, financer et promouvoir un mouvement séparatiste terroriste, et d’avoir proposé la partition du Sahara en 2002.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 2 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

Sahara

Lancement imminent de la stratégie Maroc digital 2030

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a annoncé ce mercredi à Marrakech que la stratégie "Maroc digital 2030" sera lancée dans les proch…
Sahara

Coopération maroco-chinoise : rencontre à Pékin entre Nasser Bourita et Wang Yi

Le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a rencontré son homologue chinois, Wang Yi, mercredi à Pékin. Cet entretien s’inscrit d…
Sahara

Le PNA améliore l’assainissement dans 261 villes et centres urbains

Lors d'une session à la Chambre des représentants à Rabat, le ministre de l'Intérieur, Abdelouafi Laftit, a détaillé les avancées du Program…
Sahara

Prix du mouton, du gaz… la colère du PJD

En réponse à la décision du gouvernement de réduire les subventions sur les bouteilles de gaz butane pour 2024, le parti de la Justice et du…
Sahara

Maroc-Comores : Enaam Mayara représente le roi Mohammed VI à l’investiture du président

En représentation du roi Mohammed VI, Enaam Mayara, président de la Chambre des conseillers, a assisté à la cérémonie d'investiture du prési…
Sahara

Conseil de gouvernement : les préparatifs de Aïd al-Adha à l’ordre du jour

Un Conseil de gouvernement se tiendra ce jeudi sous la présidence du chef de l'exécutif, Aziz Akhannouch. Les travaux débuteront par un expo…
Sahara

Le Maroc dénonce et condamne fermement le raid israélien contre un camp palestinien près de Rafah

Le Royaume du Maroc condamne vigoureusement le raid de l'armée israélienne contre un camp de déplacés palestiniens près de Rafah, qui a caus…
Sahara

Aziz Akhannouch veut mettre « la famille au cœur de l’action des politiques publiques »

Le chef du gouvernement Aziz Akhannouch a déclaré que l’exécutif s’est penché tout en long des deux dernières années et demie sur tous les d…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire