Temps de lecture : 4 minutes


Russie : l’incroyable histoire d’un déserteur de Wagner

Temps de lecture : 4 minutes

Catégorie Monde , La sélection vidéos

Temps de lecture : 4 minutes

Un Russe se présentant comme un ex-mercenaire du groupe paramilitaire Wagner est arrivé de Russie en Norvège dans la nuit du jeudi 12 au vendredi 13 janvier pour y demander l’asile. Il aurait traversé la frontière russo-norvégienne dans l’Arctique.

Il n’est pas le premier combattant russe à déserter, mais il est le premier issu des rangs du Groupe Wagner, le groupe de mercenaires russe. Andreï Medvedev, 26 ans, se présente comme l’ancien chef de la 1re section du 4e peloton du 7e détachement d’assaut de Wagner et affirme avoir combattu en Ukraine. Le jeune homme jure être un des plus proches lieutenants d’Evgueni Prigojine, alias «le cuisinier de Poutine», chef du groupe Wagner.

 

Medvedev est un ancien soldat de l’armée russe, qui a purgé une peine de prison entre 2017 et 2018. Selon l’ONG Gulagu, qui affirme l’avoir aidé à fuir son pays, il a rejoint le Groupe Wagner le 6 juillet 2022, avec un contrat de quatre mois, lors desquels il a mené au combat une dizaine d’hommes. À l’issue de cette période, il aurait appris que le groupe avait l’intention de prolonger son engagement pour une durée indéfinie.

Dans une vidéo publiée sur la chaîne YouTube de Gulagu, Andreï Medvedev affirme être un déserteur explique que son contrat a été prorogé contre son gré, après quatre mois de combats en Ukraine. Il explique avoir quitté le Groupe Wagner après avoir assisté aux meurtres de refuzniks, ces recrues qui ont refusé de se battre contre les Ukrainiens ou qui ont voulu déserter.

«Mes anciens employeurs ont essayé de me retrouver, la société Wagner, Prigojine et sa bande, le FSB [la Sécurité d’État russe, NDLR]. Ils ont émis un avis de recherche pour crime (contre moi) via le ministère russe de l’Intérieur», a-t-il expliqué.

Il évoque aussi le rôle d’une unité spéciale, qui exécute à la fois des Ukrainiens et les mercenaires errants. Selon Brynjulf Risnes, son client avait décidé de ne pas reconduire son contrat avec Wagner après avoir vécu «quelque chose de complètement différent de ce qu’il attendait».

Ce n’est pas la première fois qu’il sonne l’alarme sur les exactions commises par cette société militaire privée aux méthodes brutales. En décembre 2022, par l’intermédiaire de Gulagu, il interpellait déjà les autorités russes sur ces exécutions extrajudiciaires et demandait l’intervention du FSB – les services de renseignements du pays – et du président russe, Vladimir Poutine.

Deux mois de cavales clandestine en Russie

Sa fuite de Russie, telle qu’il l’a racontée dans la vidéo publiée par Gulagu, a tout du film d’espionnage, époque guerre froide. En tenue de camouflage blanc, il part de Nikel, une commune urbaine de l’oblast de Mourmansk (Nord-Ouest). Seulement de cette petite ville russe jusqu’aux frontières norvégiennes, il y a plus de 2.000 kms ! Ce jeune homme a donc parcouru à pied, clandestinement, cette distance et pendant près de deux mois.

 

Il raconte avoir traversé une rivière gelée, la Pasvik, qui sépare la Russie de la Norvège dans le grand Nord, avec une patrouille russe à ses trousses. «J’ai entendu des aboiements de chiens, je me suis retourné, j’ai vu des gens avec des lampes torches, à environ 150 mètres, qui couraient dans ma direction», a-t-il dit.

«J’ai entendu deux tirs, les balles ont sifflé par très loin […]. J’ai couru sur la glace en m’aidant de la lumière de maisons, sur environ deux kilomètres», a-t-il poursuivi. Arrivé en Norvège, Andreï Medvedev frappe à la porte d’une demeure, dans les environs de Skroytnes. Il est rapidement arrêté par une patrouille norvégienne et la police, prévenues par la Russie.

Brynjulf Risnes, l’avocat norvégien du transfuge, a ajouté que Medvedev avait emporté avec lui des preuves de crimes de guerre commis en Ukraine et qu’il avait l’intention de partager ces informations avec des groupes enquêtant sur ces allégations.

L’AFP n’a pas été en mesure de confirmer de façon indépendante que le jeune Russe avait combattu au sein de Wagner. Ce groupe de mercenaires, très présent en Afrique, est soupçonné de nombreuses exactions en Ukraine. Il est actuellement à la tête des combats pour la prise de la ville de Soledar, dans l’est de ce pays.

République tchèque : Petr Pavel, ancien général de l'OTAN, élu président

République tchèque : Petr Pavel, ancien général de l’OTAN, élu président

Petr Pavel a remporté samedi 28 janvier l’élection présidentielle en République tchèque, battant le milliardaire populiste Andrej Babiš. Avec 58,32% des voix, l'ancien général a su…
Moscou veut transformer un mall en usine d'armes, les habitants furieux

Moscou veut transformer un mall en usine d’armes, les habitants furieux

La Russie cherche à mobiliser pleinement ses industries et ses citoyens pour mener son invasion en Ukraine. Alors que l’économie russe est sous la pression des sanctions occidental…
«Un missile, ça prendrait une minute» : le jour où Poutine a menacé Boris Johnson

«Un missile, ça prendrait une minute» : le jour où Poutine a menacé Boris Johnson

Dans un documentaire en trois parties, dont le premier épisode est diffusé lundi soir sur BBC Two, l’ex-Premier ministre britannique, Boris Johnson, raconte son «très long» et «ext…
Conflit israélo-palestinien : «les punitions collectives ne viendront pas à bout de la terreur»

Conflit israélo-palestinien : «les punitions collectives ne viendront pas à bout de la terreur»

À la une de la presse de lundi 30 janvier, l’escalade de la violence entre Israéliens et Palestiniens, après la mort, jeudi, de neuf Palestiniens, dans un raid de l’armée israélien…
Shoah : journée à la mémoire des victimes

Shoah : journée à la mémoire des victimes

La Journée internationale à la mémoire des victimes de la Shoah se tient chaque année le 27 janvier, date anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz-Birkenau. À cette occasi…
Ottawa nomme sa première conseillère chargée de la lutte contre l'islamophobie

Ottawa nomme la première conseillère de lutte contre l’islamophobie

À quelques jours du sixième anniversaire de la tuerie à la Grande Mosquée du Québec, le gouvernement de Justin Trudeau a annoncé la nomination de la toute première représentante sp…
Maroc-France : vers un nouveau départ ?

Maroc-France : vers un nouveau départ ?

Réduction du nombre de visas accordés à Rabat en septembre 2021, diversification des partenariats par le Maroc et bien entendu position française sur le Sahara occidental critiquée…
Guerre en Ukraine : avec la livraison de chars lourds, le début de l'escalade ?

Guerre en Ukraine : avec la livraison de chars lourds, le début de l’escalade ?

Kiev a dû attendre, mais recevra bien plusieurs livraisons de chars lourds de la part des Occidentaux après les annonces, ce mercredi 25 janvier, de l’Allemagne et des États-Unis. …