Temps de lecture : 3 minutes

Accueil / Économie / Rallonge budgétaire : Lekjaa justifie les 14 MMDH

Rallonge budgétaire : Lekjaa justifie les 14 MMDH

Temps de lecture : 3 minutes

En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

Lundi à Rabat, Fouzi Lekjaa, ministre délégué chargé du Budget, a justifié les raisons qui ont poussé le gouvernement à ouvrir des crédits supplémentaires de l’ordre de 14 milliards de DH (MMDH) pour le budget général. Devant les membres de la Commission des finances et du développement économique à la Chambre des représentants, Lekjaa a précisé que cette mesure vise principalement à soutenir les Établissements et entreprises publics (EEP) touchés par les fluctuations internationales des prix, ainsi qu’à financer les dépenses du personnel résultant des accords du dialogue social entre le gouvernement et les partenaires sociaux.

Fouzi Lekjaa a détaillé la répartition des crédits supplémentaires en indiquant que sur les 14 MMDH jugés « urgents et nécessaires », 4 MMDH seront alloués à l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE). Cette allocation a pour objectif de maintenir les prix de l’eau et de l’électricité stables pour tous les consommateurs, malgré les hausses des coûts observées dans d’autres pays.

Lekjaa a assuré que les tarifs des factures d’eau et d’électricité ne subiront aucune augmentation cette année, malgré les augmentations enregistrées dans plusieurs pays dépendants des importations de matières premières pour la production énergétique. Cette mesure vise à protéger les citoyens des impacts des fluctuations internationales des prix.

Lire aussi : Budget général : une rallonge de 14 MMDH

Engagements du dialogue social

Les crédits supplémentaires incluent également 6,5 MMDH pour mettre en œuvre les engagements du gouvernement dans le cadre du dialogue social. D’ici 2026, ces engagements coûteront environ 45 MMDH et concerneront 4,25 millions de fonctionnaires et salariés. Lekjaa a souligné que la nouvelle approche du gouvernement en matière de dialogue social vise à renforcer le pouvoir d’achat de la classe moyenne, particulièrement affectée par les variations des prix mondiaux.

Le ministre a également présenté les résultats des recettes fiscales, qui ont atteint 14,3 MMDH au 31 mai 2024, enregistrant une progression de 14,58%, et 10,48% pour les recettes douanières. Ces résultats sont le fruit des réformes visant à élargir l’assiette fiscale et à assurer une meilleure collecte des impôts. Le taux de réalisation de la Loi de finances 2024 s’établit ainsi à 46% pour les cinq premiers mois de l’année.

En plus des allocations mentionnées, 3,5 MMDH seront destinés à soutenir la compagnie nationale Royal Air Maroc et à financer les dépenses urgentes liées aux produits de consommation agricoles jusqu’à la fin de l’année. Ces mesures visent à stabiliser des secteurs clés de l’économie marocaine.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 3 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

rallonge budgétaire

Inauguration de la première ligne Marrakech-Montréal

C’est parti pour la nouvelle ligne Montréal-Marrakech. Le vol inaugural, opéré par la compagnie canadienne Air Transat, a atterri ce matin, …
rallonge budgétaire

Aïd Al-Adha : l’approvisionnement des GAB assuré (BAM)

Bank Al-Maghrib (BAM) a annoncé la mise en place des mesures préventives, à l’occasion de l'Aïd Al-Adha qui sera célébrée cette année en pro…
rallonge budgétaire

Services marchands non financiers et commerce de gros : prévisions optimistes pour le T2-2024

Au premier trimestre 2024, l’activité des services marchands non financiers a montré des résultats variés, indique le Haut-Commissariat au P…
rallonge budgétaire

L’Espagne premier exportateur européen vers le Maroc en 2023

Les données sur le commerce bilatéral entre les deux pays fournies par l'Ambassade d'Espagne à Rabat révèlent qu'en 2023, les exportations e…
rallonge budgétaire

Délais de paiement : Nadia Fettah et Chakib Alj président la 6e réunion

Nadia Fettah Alaoui, ministre de l’Économie et des Finances, et Chakib Alj, président de la Confédération générale des entreprises du Maroc …
rallonge budgétaire

Tourisme : près de 6 millions d’arrivées à fin mai 2024

Les arrivées touristiques au Maroc ont dépassé les 5,9 millions de personnes à fin mai 2024, marquant une augmentation de 15% par rapport à …
rallonge budgétaire

Assurances : hausse de 1,8% des primes émises au premier trimestre 2024

L’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS) a annoncé que les primes émises par les entreprises d’assurances e…
rallonge budgétaire

Visas Schengen rejetés : près de 11 millions de perte pour les Marocains

Historiquement, les Africains comptent parmi les principaux demandeurs de visas Schengen. En plus de déposer la majorité des demandes, ils s…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire