Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Économie / Budget général : une rallonge de 14 MMDH

Budget général : une rallonge de 14 MMDH

Temps de lecture : 2 minutes

En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

Le Conseil de gouvernement réuni exceptionnellement samedi avant la tenue du Conseil des ministres présidé par le Roi, a adopté un décret pour l’ouverture de crédits supplémentaires au budget général. Le Conseil de gouvernement, présidé par Aziz Akhannouch, a adopté le projet de décret n° 2.24.468 présenté par le ministre délégué auprès de la ministre de l’Économie et des Finances chargé du Budget.

Cette rallonge budgétaire a été portée à 14 milliards de DH (MMDH) au lieu des 10 MMDH initialement prévus. Les commissions parlementaires des finances ont été informées en amont de cette décision. Par ailleurs, Fouzi Lekjaâ doit se présenter ce lundi à 17h50 devant les membres de la Commission des finances de la Chambre des représentants pour expliquer les raisons ayant motivé cette décision.

 

Des crédits supplémentaires

Il s’agit en fait, pour l’exécutif, d’honorer les engagements pris dans le cadre du dialogue social, à savoir l’augmentation salariale de 1.000 DH pour les fonctionnaires dont la première tranche sera versée dès le mois de juillet. Il s’agit aussi d’allouer une partie de ces crédits supplémentaires aux grands projets d’infrastructures en vue du Mondial 2030.

 

Lire aussi : Budget général : 10 MMDH de plus au chevet du pays et du citoyen

 

Pour rappel, l’article 60 de la Loi organique des finances (LOF) stipule qu’ « En cas de nécessité impérieuse et imprévue d’intérêt national, des crédits supplémentaires peuvent être ouverts par décret en cours d’année conformément à l’article 70 de la Constitution. Les commissions parlementaires chargées des finances en sont préalablement informées ». Depuis 2022, le gouvernement conduit par le Rassemblement national des indépendants (RNI) a eu recours à quatre rallonges de son budget annuel, la dernière remonte au mois de mai 2023 quand l’exécutif a ouvert des crédits supplémentaires de l’ordre de 10 MMDH. Il s’agissait pour le gouvernement d’honorer les engagements du dialogue social et de faire face à la persistance des risques liés à la conjoncture internationale (crise en Ukraine, inflation…).

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 2 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité

Et sur nos réseaux sociaux :

budget

Le secteur des télécommunications en forte croissance au T1 2024

Au premier trimestre de 2024, le secteur des télécommunications a connu une progression notable, selon les données de la Direction des étude…
budget

Secteur public : la Banque mondiale approuve un financement de 600 millions de dollars

La Banque mondiale a approuvé un financement de 600 millions de dollars pour deux programmes destinés à améliorer la performance du secteur …
budget

Étude : la production du secteur manufacturier tributaire de l’allocation des ressources

Une récente étude réalisée le Haut-Commissariat au Plan (HCP) en collaboration avec la Commission économique pour l'Afrique (CEA) a démontré…
budget

Thami Ghorfi rejoint le Conseil d’administration de AACSB

Thami Ghorfi est le nouveau membre du Conseil d'administration de l’Association to Advance Collegiate Schools of Business (AACSB). Le présid…
budget

Taxis : la transition vers les véhicules durables progresse à grands pas

Le ministre de l'Intérieur, Abdelouafi Laftit, a indiqué qu’environ 60.000 véhicules de taxis ont été renouvelés jusqu'à présent, représenta…
budget

HCP : 83,71 % des ménages arrivent à couvrir leurs dépenses

Le Haut-Commissariat au Plan (HCP) déclare que plus de 8 ménages sur dix soit 83,71% arrivent à couvrir leurs dépenses, dont 70,1% arrivent …
budget

Bank Al Maghrib se dirige vers le maintien du taux directeur à 3%

Le conseil de Bank Al-Maghrib (BAM) se dirige vers un maintient de son taux directeur à 3% pour la quatrième fois consécutive, afin de pours…
budget

Assurances : la vente en ligne, un levier de croissance durable

La vente en ligne de produits d’assurance représente un moteur de croissance durable pour le secteur. C'est ce qu'a affirmé Younes Lammat, d…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire