Temps de lecture : 4 minutes


Macron à Washington : l’intégralité des discours à la Maison Blanche

Temps de lecture : 4 minutes

Catégorie Monde , La sélection vidéos

Temps de lecture : 4 minutes

«On veut réussir ensemble, pas l’un contre l’autre». Emmanuel Macron a affiché, jeudi 1ᵉʳ décembre, son rapprochement avec Joe Biden, notamment lors de la conférence de presse commune tenue à l’issue d’une rencontre entre les deux hommes à la Maison Blanche. Malgré les différends, les chefs d’État français et américain ont mis en scène leur bonne entente et leur proximité personnelle.

Joe Biden s’est engagé à ce que les créations d’emplois aux États-Unis ne se fassent pas «aux dépens de l’Europe», après des frictions autour de la politique industrielle de son pays.

L’Europe doit «aller plus vite et plus fort» pour avoir «la même ambition» industrielle que Washington, a affirmé de son côté Emmanuel Macron.

«Synchroniser les approches»

Lors de cette rencontre, les deux chefs d’État ont aussi clarifié leur position sur l’Inflation Reduction Act (IRA), sujet de tension de part et d’autre de l’Atlantique. Ils se sont ainsi engagés à travailler pour «synchroniser leurs approches et leurs agendas» pour «investir dans les industries émergentes critiques telles que les semi-conducteurs, l’hydrogène, les batteries (…), parce qu’au fond nous partageons la même vision et la même volonté», a précisé Emmanuel Macron.

Le président français a dit avoir eu «une très bonne discussion» avec son homologue sur l’IRA et les subventions massives réservées aux fabricants américains qui en découlent.

«Le président Biden veut créer des emplois industriels dans la durée pour son pays et bâtir une industrie forte et sécuriser les approvisionnements et c’est exactement une vision que nous portons», a-t-il expliqué. «C’est pourquoi nous avons donné mandat à nos équipes de poursuivre ce travail en coordination étroite pour pouvoir trouver des solutions» sur ces sujets.

«Nous avons beaucoup parlé du plan anti-inflation. Nous avons le même objectif : investir massivement», a commenté pour sa part Joe Biden.

Soutenir l’Ukraine «aussi longtemps qu’il le faudra»

Au sujet de la guerre en Ukraine, Joe Biden et Emmanuel Macron se sont engagés d’une même voix à soutenir Kiev.
«Nous resterons unis pour nous opposer à la brutalité» de la Russie en Ukraine, a affirmé le président américain.

De son côté, le président français, dont les positions en la matière ont suscité dans le passé l’incompréhension, voire une certaine irritation des Américains, a assuré qu’il ne «pousserait jamais les Ukrainiens à accepter un compromis qui serait inacceptable pour eux» concernant l’agression russe, parce que cela ne permettrait pas de construire «une paix durable».

Dans un communiqué conjoint publié à l’issue de la rencontre de plus d’une heure dans le bureau Ovale de la Maison Blanche, les deux pays se sont engagés à fournir à l’Ukraine «une aide politique, sécuritaire, humanitaire et économique aussi longtemps qu’il le faudra», y compris en renforçant la défense antiaérienne de ce pays.

Enfin, Joe Biden s’est dit «prêt» à parler avec son homologue russe Vladimir Poutine si ce dernier «cherche un moyen de mettre fin à la guerre» en Ukraine.

En ce qui concerne la Chine, les deux présidents se sont engagés à « coordonner » la réponse de leurs pays aux «défis posés» par le géant asiatique, notamment en matière de droits humains, et à travailler «avec la Chine sur des sujets mondiaux d’importance, comme le changement climatique».

Une entente rayonnante

Que ce soit pendant leur conférence de presse ou lors des moments plus solennels de la visite d’État d’Emmanuel Macron, la première organisée par l’administration Biden, les deux dirigeants ont affiché l’entente la plus rayonnante.

Oubliée, la crise ouverte de septembre 2021, quand Washington avait soufflé sous le nez des Français une énorme commande de sous-marins australiens.

La Maison Blanche a déployé tous ses fastes, jeudi, pour célébrer l’amitié franco-américaine, tandis que les deux hommes se sont efforcés de tempérer la pompe par une touche plus personnelle. La journée doit se clore par un dîner d’État avec lequel les Américains entendent en remontrer à la France sur le plan culinaire.

La Maison Blanche a sacrifié 200 homards et présentera exclusivement des vins et des fromages américains.

(Avec AFP et Reuters)

Shoah : journée à la mémoire des victimes

Shoah : journée à la mémoire des victimes

La Journée internationale à la mémoire des victimes de la Shoah se tient chaque année le 27 janvier, date anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz-Birkenau. À cette occasi…
Ottawa nomme sa première conseillère chargée de la lutte contre l'islamophobie

Ottawa nomme la première conseillère de lutte contre l’islamophobie

À quelques jours du sixième anniversaire de la tuerie à la Grande Mosquée du Québec, le gouvernement de Justin Trudeau a annoncé la nomination de la toute première représentante sp…
Maroc-France : vers un nouveau départ ?

Maroc-France : vers un nouveau départ ?

Réduction du nombre de visas accordés à Rabat en septembre 2021, diversification des partenariats par le Maroc et bien entendu position française sur le Sahara occidental critiquée…
Guerre en Ukraine : avec la livraison de chars lourds, le début de l'escalade ?

Guerre en Ukraine : avec la livraison de chars lourds, le début de l’escalade ?

Kiev a dû attendre, mais recevra bien plusieurs livraisons de chars lourds de la part des Occidentaux après les annonces, ce mercredi 25 janvier, de l’Allemagne et des États-Unis. …
JO Paris 2024 : des travailleurs exploités sur des chantiers «exemplaires»

JO Paris 2024 : des travailleurs exploités sur des chantiers «exemplaires»

Dans un an et demi, la ville de Paris accueillera les Jeux olympiques d'été. Alors qu'une quarantaine de chantiers est en cours, dont le village des athlètes et le centre aquatique…
États-Unis : documents confidentiels, Mike Pence visé à son tour par une enquête

États-Unis : Mike Pence, objet de l’enquête sur les documents confidentiels

Après Donald Trump et Joe Biden, Mike Pence se retrouve à son tour emporté dans l'affaire des archives de la Maison Blanche. L'ex-vice-président américain (2017-2021) a informé mar…
À La Haye, le Saint-Coran de nouveau profané

À La Haye, le Saint-Coran de nouveau profané

Il semble que la profanation du Coran soit devenue le hobby de certains leaders de l’extrême-droite en Europe. Ce dimanche 22 janvier 2023, le Chef de la branche néerlandaise du gr…
À Kénitra, inauguration d’une fresque murale pour commémorer «Opération Torch»

Kénitra : commémoration de l’«Opération Torch»

Une fresque murale, qui mesure plus de 35 mètres de haut et couvre une surface totale de plus de 500 m2, commémorant le 80ᵉ anniversaire de l'«Opération Torch», a été inaugurée, lu…