La Russie en expansion sur le territoire ukrainien

Temps de lecture : 5 minutes


La Russie en expansion sur le territoire ukrainien

Temps de lecture : 5 minutes

Catégorie Monde , En Bref

Temps de lecture : 5 minutes

Sept mois après le début de l’offensive russe en Ukraine, les quatre régions – Louhansk, Donetsk, Zaporijjia et Kherson – où ont été organisés, depuis vendredi dernier, des référendums d’annexion ont rapporté des votes favorables au rattachement à la Russie. Les dirigeants prorusses de Lougansk et Kherson ont demandé dans la foulée à Vladimir Poutine l’annexion de ces régions ukrainiennes.

«Nous le voulions tous depuis très longtemps», a assuré le dirigeant de la République populaire de Donetsk (DNR), Denis Pouchiline, cité par l’agence de presse publique russe RIA Novosti. «Nous nous réunissons avec notre grande patrie, avec la grande Russie», a-t-il ajouté, en saluant le résultat «colossal» du référendum.

Lire aussi : Quelles régions ukrainiennes voudront faire partie de la Russie ?

Les autorités d’occupation de la région de Zaporijjia, dans le sud de l’Ukraine, ont été les premiers à annoncer, mardi soir, la victoire du oui. La commission électorale de cette région a affirmé que 93,11 % des électeurs avaient voté pour le rattachement à la Russie, après le dépouillement de 100 % des bulletins de vote, tout en précisant qu’il s’agissait, pour l’heure, de résultats préliminaires. L’administration d’occupation de la région de Kherson a, pour sa part, affirmé que 87,05 % des électeurs avaient voté oui, après le dépouillement de l’ensemble des votes.

La commission électorale de la région de Louhansk, dans le Donbass ukrainien (Est), citée par les agences russes RIA Novosti et Interfax, a affirmé que 98,42 % des électeurs avaient voté pour le rattachement à la Russie, après le dépouillement de 100 % des bulletins de vote.

Quant aux autorités séparatistes prorusses de la région de Donetsk, également dans le Donbass, ont annoncé mardi au soir que 99,23% des électeurs ont soutenu le rattachement de cette région à la Russie, à l’issue du dépouillement des 100% des bulletins de vote, selon les agences de presse russes.

Et bien que le comptage continue dans la quatrième région ukrainienne, l’ancien président Dmitri Medvedev a déclaré : «Les référendums sont terminés. Le résultat est clair. Bienvenue à la maison, en Russie !».

Ce mercredi, les autorités prorusses des territoires ukrainiens occupés de Louhansk ont annoncé demander leur rattachement à la Russie au président Vladimir Poutine. «Cher Vladimir Vladimirovitch (…), je vous demande d’examiner la question de l’adhésion de la “république populaire de Louhansk” à la Russie en tant que sujet de la Fédération de Russie», a déclaré le chef séparatiste prorusse de Louhansk, Leonid Passetchnik, dans un texte publié sur Telegram.

Lire aussi : Territoires ukrainiens bientôt annexés par la Russie, nouvelle escalade dans le conflit

Après ces «référendums», dénoncés par l’Ukraine et ses soutiens occidentaux, il n’y a, selon Kiev, plus aucune possibilité de négociation avec Moscou. «La reconnaissance par la Russie des “pseudo-référendums” comme “normaux”, la mise en œuvre du [même] scénario qu’en Crimée et une énième tentative d’annexer une partie du territoire ukrainien signifient que nous n’avons pas à discuter avec l’actuel président russe», a déclaré Volodymyr Zelensky dans une vidéo enregistrée et diffusée lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU sur les «référendums» d’annexion en Ukraine.

Les Nations unies ont répété leur soutien à «l’intégrité territoriale de l’Ukraine» dans ses «frontières reconnues». «Laissez-moi répéter que les Nations unies restent totalement engagées envers la souveraineté, l’unité, l’indépendance et l’intégrité territoriale de l’Ukraine, au sein de ses frontières internationalement reconnues», a déclaré la secrétaire générale adjointe de l’ONU pour les Affaires politiques Rosemary DiCarlo au début de cette réunion.

Lire aussi : Le scénario d’une frappe nucléaire contre l’Ukraine, une menace réelle

«Un signal clair est nécessaire de la part de tous les pays du monde», a ajouté le président ukrainien. «Je crois en votre capacité à agir». Les États-Unis «vont mettre sur la table une résolution condamnant les simulacres de référendums, appelant les États membres à ne pas reconnaître tout statut modifié de l’Ukraine et obligeant la Russie à retirer ses troupes d’Ukraine», a déclaré l’ambassadrice américaine Linda Thomas-Greenfield, estimant que ces «référendums» risquaient d’ouvrir «une boîte de Pandore impossible à refermer».

Il n’y a toutefois aucune chance que le Conseil de sécurité, au sein duquel la Russie dispose d’un droit de veto, parvienne à une position commune.


Recommandé pour vous

La justice espagnole classe une plainte contre Brahim Ghali

Temps de lecture : 2 minutes La justice espagnole a décidé de classer sans suite une plainte pour tortures visant le chef des séparatistes du Polisario, Brahim Ghali, faute de preu…

ONU : la population mondiale dépasse 8 milliards d’habitants

Temps de lecture : 3 minutes La population mondiale a atteint huit milliards d’habitants aujourd’hui, mardi 15 novembre. Cela représente une «étape importante dans le développement…

Chine-USA : Joe Biden et Xi Jinping se rencontrent

Temps de lecture : 2 minutes La rencontre entre le président américain, Joe Biden, et le président chinois, Xi Jinping, s’est terminée, ce lundi, après trois heures d’e…

Attentat en Turquie : deux Marocaines blessées

Temps de lecture : 2 minutes L’attentat survenu à Istanbul en Turquie a entraîné la mort de six personnes et des blessures à 80 autres. Deux touristes marocaines ont été blessées l…

Record d’émissions de CO2 attendu pour 2022

Temps de lecture : 2 minutes Les émissions de CO2 produites par la consommation d’énergies fossiles (pétrole, gaz ou charbon) vont dépasser en 2022 leur niveau record, après …

La Fed augmente à nouveau ses taux directeurs de 0,75 point

Temps de lecture : 1 minute La Réserve fédérale (Fed), a relevé ses taux de 0,75 point, pour la quatrième fois consécutive, mercredi 2 novembre. Cette nouvelle hausse porte le taux…

Bousculade à Séoul : aucun Marocain parmi les victimes

Temps de lecture : 1 minute Aucun ressortissant marocain ne figure parmi les victimes de la bousculade meurtrière survenue à Séoul dans la nuit de samedi à dimanche, selon un commu…

Réchauffement climatique : les engagements des États sont « très loin » de répondre à l’objectif de 1,5°C

Temps de lecture : 1 minute L’Agence des Nations Unies pour le climat (CCNUCC) a indiqué, dans un nouveau rapport, que les efforts pour lutter contre le réchauffement climatique ne…

Au neuvième mois de guerre en Ukraine, Moscou mène un entraînement militaire de dissuasion nucléaire

Temps de lecture : 3 minutes Les forces «stratégiques» russes ont démarré, ce mercredi, leurs manœuvres militaires annuelles, baptisées exercice «Grom», avec des tirs «de missiles …

Plus de 6.000 civils tués depuis le début de la guerre en Ukraine

Temps de lecture : 2 minutes Selon le rapport mensuel du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’Homme (HCDH), les huit premiers mois de guerre ont fait plus de 16.000 …

OTAN : le Maroc, «acteur incontournable» dans la lutte contre le terrorisme

Temps de lecture : 2 minutes Le Maroc est un «acteur incontournable» dans la lutte contre le terrorisme, a affirmé, lundi 24 octobre à Rabat, le secrétaire général adjoint délégué …

Cisjordanie : six Palestiniens tués dans des raids israéliens

Temps de lecture : 1 minute Six Palestiniens ont été tués et près d’une vingtaine d’autres blessés, tôt ce mardi 25 octobre, dans des raids des forces israéliennes, principalement …