La ligne téléphonique anti-corruption fait tomber une centaine de têtes

Temps de lecture : 1 minute


La ligne téléphonique anti-corruption fait tomber une centaine de têtes

Temps de lecture : 1 minute

Catégorie , En Bref

Temps de lecture : 1 minute

Lancée en 2018 par le ministère public, la ligne téléphonique anti-corruption a donné lieu à 217 interpellations, soit une moyenne de deux cas par semaine, dont des employés du secteur public et privé dans toutes les régions du Royaume.

Les détails ont été livrés par la ministre de la transition numérique et de la réforme de l’Administration, Ghita Mezzour. Selon elle, la ligne reçoit une moyenne de 100 appels par jour, ajoutant qu’en trois ans, plus de 67.000 appels ont été recueillis sur le numéro 0537718888, qui permet de recevoir les plaintes et les réclamations des citoyens sur des actes de corruption.

Selon Ghita Mezzour, le recul enregistré dans l’indice de perception de la corruption au Maroc ainsi que la non-réalisation de la totalité des objectifs fixés ne signifient pas l’échec des stratégies précédentes.

Pour elle, des efforts se font chaque jour pour améliorer les outils mis en place pour une lutte efficace contre la corruption, comme le lancement en 2020 du portail électronique Chafafiya.ma ou encore Chikaya.ma.


No items found



No items found

Pavé parallax 1