Temps de lecture : 4 minutes

Accueil / Économie / La BAD approuve un financement de 84 millions d’euros pour le développement des zones forestières

La BAD approuve un financement de 84 millions d’euros pour le développement des zones forestières

Temps de lecture : 4 minutes

En Bref

Temps de lecture : 4 minutes

Le Conseil d’administration du groupe de la Banque africaine de développement (BAD) vient de valider un financement de 84 millions d’euros dans le cadre du projet d’appui au développement inclusif et durable des zones forestières au Maroc. Cette annonce est intervenue en marge des Assemblées annuelles 2024 dont la cérémonie d’ouverture officielle s’est tenue, ce mercredi à Nairobi, précise un communiqué de l’institution financière.

Le texte révèle que ce projet vise à contribuer au renforcement de la résilience de l’économie marocaine face aux changements climatiques et à améliorer le cycle de l’eau, en particulier. Il va en expliquant que le projet a pour objectif d’atteindre près de 6,5 millions de personnes vivant dans les zones rurales relevant des régions de Rabat-Salé-Kenitra, Marrakech-Safi, Tanger-Tétouan-Al Hoceima et Souss-Massa au niveau des quatre bassins versants et de quatre parcs nationaux. Le projet soutiendra, par ailleurs, l’émergence d’une classe moyenne rurale à travers une gestion durable des ressources naturelles, la promotion inclusive des chaînes de valeur forestières et le développement de l’entrepreneuriat forestier et aquacole, précise la même source.

Lire aussi : Enseignement supérieur : la BAD approuve 120 M€ au Maroc

L’opération est réservée exclusivement aux coopératives, aux interprofessions et aux petites et moyennes entreprises qui opèrent dans les filières forestières et aquacoles dans les régions cibles.

Selon la BAD, le projet contribuera à la concrétisation des ambitions de la stratégie « Forêts du Maroc 2020-2030 » à travers une série d’actions. Parmi elles, le communiqué cite l’aménagement intégré de quatre parcs nationaux, la promotion de la biodiversité en réintroduisant des espèces de faune disparues et/ou menacées, en plus de la restauration des terres touchées par l’érosion à travers leur traitement biologique.

Le projet a également un autre volet qui est celui de la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes dans les filières aquacoles et forestières. Ceci sera rendu possible en leur facilitant l’accès au financement, en leur fournissant des services d’accompagnement et de proximité et en mettant en place trois incubateurs pour les jeunes et les femmes entrepreneurs agricoles.

Lire aussi : Maroc : la BAD approuve la nouvelle stratégie-pays 2024-2029

À cela s’ajoute des actions portées sur le développement de l’écotourisme en aménageant des zones dédiées dans quatre parcs nationaux, l’appui à quatre filières « liège », « eucalyptus », « plantes aromatiques et médicinales »et « aquaculture continentale », avec la définition de plans de développement et la mise en place de zones de transformation qui renforcent la valeur ajoutée des filières.

De même, ledit projet prévoit la mise en place d’un centre d’excellence et d’innovation forestières, la mise en place d’un réseau d’échange et de bonnes pratiques entre l’Afrique du Nord, l’Afrique centrale et l’Afrique australe, ainsi que le renforcement des capacités de gestion et de coordination des acteurs du secteur forestier.

Lire aussi : La BCP et la BAD signent un accord de partage de risques de 70 M$

Les Assemblées annuelles 2024 de la BAD se tiennent sous le thème « La transformation de l’Afrique, le Groupe de la Banque africaine de développement et la réforme de l’architecture financière mondiale ».

Plus de 3.000 délégués, parmi lesquels des chefs d’État africains, des ministres, des gouverneurs de banque centrale, des partenaires au développement, des représentants du secteur privé et d’autres parties prenantes prennent part à ces assemblées, qui englobent la 59e Assemblée annuelle de la BAD et la 50e Assemblée du Fonds africain de développement (FAD).

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 4 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

BAD

Managem rachète Sound Energy Morocco East Ltd

Dans un contexte de mobilisation de sources d'énergies bas carbone, le Groupe Managem annonce la création d'un pôle de gaz naturel industrie…
BAD

Cannabis légal : le CAM et l’ANRAC débattent des normes et du soutien financier

Le Crédit Agricole du Maroc a pris une initiative notable en organisant, le jeudi 13 juin, un séminaire dédié à la discussion de la réglemen…
BAD

L’ANME met en garde contre les dérives du marché publicitaire au Maroc

L'Association nationale des médias et des éditeurs (ANME) a publié un communiqué alarmant sur l'évolution préoccupante du marché de la publi…
BAD

TGR : déficit budgétaire en forte amélioration à fin mai 2024

À la fin mai 2024, le déficit budgétaire du Trésor s'élève à 11,18 milliards de DH (MMDH), indiquent les données publiées par la Trésorerie …
BAD

Industries manufacturières : hausse de l’indice de la production de 2% au T1-2024 (HCP)

L'indice de la production des industries manufacturières hors raffinage de pétrole a augmenté de 2% au premier trimestre 2024 par rapport à …
BAD

Compensation : les dépenses reculent de 49,5% à fin mai 2024

Les émissions de dépenses au titre de la compensation se sont établies à 4,6 milliards de dirhams à fin mai 2024, contre 9 milliards de dirh…
BAD

Inauguration de la première ligne Marrakech-Montréal

C’est parti pour la nouvelle ligne Montréal-Marrakech. Le vol inaugural, opéré par la compagnie canadienne Air Transat, a atterri ce matin, …
BAD

Aïd Al-Adha : l’approvisionnement des GAB assuré (BAM)

Bank Al-Maghrib (BAM) a annoncé la mise en place des mesures préventives, à l’occasion de l'Aïd Al-Adha qui sera célébrée cette année en pro…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire