Temps de lecture : 3 minutes

Accueil / Économie / Innovation : une nouvelle ère pour les startups au Maroc

Innovation : une nouvelle ère pour les startups au Maroc

Temps de lecture : 3 minutes

En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

Le ministère délégué chargé de la Transition numérique et de la Réforme de l’administration a signé une convention importante avec MITC, la société de gestion de Technopark Maroc. Cet accord, conclu à Essaouira, est un jalon crucial pour l’innovation nationale. Il établit un cadre pour soutenir les startups dans leur développement. La ministre Ghita Mezzour et Lamiae Benmakhlouf de MITC ont scellé cet engagement. Cependant, c’est plus qu’une simple formalité. Cette convention définit clairement les programmes d’accompagnement pour les jeunes entreprises.

Les programmes d’accompagnement

Ces programmes d’accompagnement sont innovants et complets. Ils couvrent toutes les étapes clés du cycle de vie d’une startup. Par exemple, le programme «BOOST UP LAB» est destiné aux étudiants entrepreneurs. Il aide ceux qui n’ont pas encore créé leur entreprise. De plus, le programme «START» soutient les startups en phase de démarrage. Ensuite, le programme «DEVELOP» intervient pour les entreprises en phase de croissance. Enfin, «ACCELERATE» cible les startups cherchant à étendre leur présence sur la scène internationale. Chaque programme est conçu pour répondre à des besoins spécifiques, soulignant l’engagement du gouvernement et de MITC envers l’innovation.

Lire aussi : BERD : lancement de la 2e édition de «Star Venture» pour appuyer 8 startups marocaines

Vers une couverture nationale et internationale

L’objectif est ambitieux, mais réalisable. D’ici 2023, environ 70 startups bénéficieront de ces programmes. À l’horizon 2026, on espère atteindre 1.360 bénéficiaires répartis dans sept régions du Royaume. Ghita Mezzour voit dans cette convention un progrès significatif pour les Technoparks. Elle envisage un meilleur accompagnement pour les jeunes entrepreneurs. Ce soutien n’est pas limité à l’aspect financier. Il comprend également un volet technique essentiel. De plus, cette initiative vise à élargir la présence des Technoparks à travers le pays. L’objectif est de rendre les programmes plus accessibles à toutes les startups marocaines.

Lire aussi : Nouvelle stratégie industrielle : Mezzour et le patronat dessinent la voie à suivre

Une vision globale pour l’innovation locale

En pratique, la convention se concentre sur plusieurs aspects clés. Elle cherche à faciliter l’accès au marché pour les startups et à soutenir les premières levées de fonds. En outre, elle vise à développer les capacités des startups en matière de financement et de stratégie d’internationalisation. Un autre point important est la protection des innovations. La convention encourage le dépôt de brevets et l’accès à la commande publique. Enfin, il est important de noter que la gestion spécifique du Technopark d’Essaouira a aussi été abordée lors de cette inauguration.

En conclusion, cette convention représente un pas en avant majeur pour l’écosystème entrepreneurial. Elle offre un soutien essentiel aux startups à différents stades de leur développement. Avec ces programmes, le Maroc se positionne comme un acteur clé dans le soutien à l’innovation et à l’entrepreneuriat numérique.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 3 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

innovation

Rabat: une vision commune pour l’avenir commercial anglo-marocain

Rob Butler, l'émissaire du premier ministre britannique pour les affaires commerciales au Maroc, a récemment mis en exergue le formidable po…
innovation

OCP : plus de 30,24 MMDH de chiffre d’affaires au T4-2023

Le Groupe OCP, leader mondial sur le marché des fertilisants, annonce un chiffre d'affaires (CA) impressionnant de plus de 30,24 milliards d…
innovation

Rabat : nouvelle initiative pour dynamiser l’investissement

À Rabat, une initiative visant à améliorer et à simplifier le parcours des investisseurs a été lancée sous la co-présidence de Mohcine Jazou…
innovation

Cryptomonnaie : 80% des Bitcoins restent inactifs alors que le cours s’envole

Près de 80% des Bitcoins sont restés inactifs dans les portefeuilles numériques durant les six derniers mois, tandis que le cours de la célè…
innovation

Attijariwafa Bank : hausse de 23% du RNPG en 2023

En 2023, Attijariwafa Bank a enregistré un résultat net part du groupe (RNPG) de 7,5 milliards de DH (MMDH), en augmentation de 23% par rapp…
innovation

Bank Of Africa : des résultats solides en 2023

Au terme de l'année 2023, Bank of Africa (BOA) annonce des résultats financiers solides, témoignant d'une croissance substantielle de son pr…
innovation

HCP : baisse de 1,3% de l’IPP dans le secteur manufacturier janvier 2024

En janvier 2024, l'Indice des Prix à la Production (IPP) dans le secteur manufacturier a enregistré une baisse de 1,3% par rapport à décembr…
innovation

INNOVX annonce la création de Hydrojeel

INNOVX, une entreprise multidisciplinaire et multisectorielle, annonce la création de sa nouvelle filiale, Hydrojeel, dédiée à l’hydrogène v…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire