Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Monde / Initiative maroco-européenne pour l’éducation contre l’extrémisme violent

Initiative maroco-européenne pour l’éducation contre l’extrémisme violent

Temps de lecture : 2 minutes

En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

Le Maroc et l’Union européenne ont co-présidé la Conférence virtuelle inaugurale de l’initiative du Forum global de lutte contre le terrorisme (GCTF). L’objectif : promouvoir « l’Éducation pour la prévention et la lutte contre l’extrémisme violent conduisant au terrorisme ».

Lire aussi : Histoire du terrorisme: de l’Antiquité à Daech

Objectifs et partenariats

Cette initiative, lancée en collaboration avec le Centre d’excellence « Hedayah » et le Groupe de travail du GCTF, vise à identifier les défis, les succès et les meilleures pratiques dans le domaine de l’éducation pour combattre l’extrémisme violent. Selon le ministère des Affaires étrangères marocain, elle propose des solutions concrètes et des recommandations pratiques pour les décideurs, les éducateurs et les acteurs de la société civile.

Par ailleurs, l’initiative se focalisera sur les bonnes pratiques en Afrique, notamment dans la région du Sahel, dans le but d’en tirer des enseignements précieux pour la lutte contre l’extrémisme. En outre, elle s’harmonise avec le « Mémorandum d’Abou Dhabi » du GCTF, établissant un cadre de référence pour l’éducation visant à contrer l’extrémisme violent.

Au cours des deux années à venir (2023-2025), les organisateurs développeront un programme de formation des formateurs pour augmenter la résilience des apprenants face à l’extrémisme violent. De plus, ils créeront une boîte à outils et des indicateurs, facilitant ainsi le travail des gouvernements dans le suivi et l’évaluation des programmes éducatifs dédiés à cette cause.

Lors du lancement officiel en mai 2023, Nasser Bourita, ministre marocain des Affaires Étrangères, et Joseph Borell, Haut Représentant de l’UE, ont mis en exergue le rôle essentiel de l’éducation dans la prévention du radicalisme et de l’extrémisme violent. Cette initiative témoigne clairement de l’engagement mutuel du Maroc et de l’UE en faveur de la promotion de la paix, de la sécurité et du développement.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 2 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

Extrémisme

Gaza : le monde s’indigne après la tragédie de jeudi

Une tragédie a frappé Gaza jeudi, provoquant un tollé international après des tirs israéliens sur des civils palestiniens et une bousculade …
Extrémisme

Gaza : le seuil des 30.000 morts dépassé

Depuis le début de l’attaque d’Israël contre la bande de Gaza, il y a près de cinq mois, le ministère de la Santé a déclaré aujourd’hui que …
Extrémisme

Sécheresse méditerranéenne : des prévisions alarmantes

La sécheresse persistante dans le pourtour méditerranéen suscite des inquiétudes croissantes. Les dernières données révèlent une situation p…
Extrémisme

Guerre à Gaza : nouveau veto US contre un cessez-le-feu

Malgré les appels internationaux en faveur d'une modération de leur soutien à Israël, les États-Unis ont opposé mardi leur veto à une résolu…
Extrémisme

Russie : décès en prison d’Alexeï Navalny, opposant historique à Poutine

Alors que la Russie se prépare pour le début officiel de sa campagne électorale ce samedi 17 février, une nouvelle tragique secoue le pays. …
Extrémisme

Impasse au Proche-Orient : Netanyahou privilégie la force face au Hamas

Les perspectives de paix entre Israël et le Hamas s'amenuisent. Benyamin Netanyahou, le chef du gouvernement israélien, a déclaré mercredi, …
Extrémisme

Conflits mondiaux : António Guterres tire la sonnette d’alarme

António Guterres, secrétaire général de l'ONU, a sonné l'alarme mercredi, déclarant que notre monde entre dans une période de chaos. Il a ex…
Extrémisme

CIJ : le Nicaragua accuse des pays occidentaux de complicité dans le génocide à Gaza

Le Nicaragua prévoit de poursuivre en justice le Royaume-Uni, l’Allemagne, le Canada et les Pays-Bas devant la Cour internationale de justic…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire