Aller au contenu principal

Dimanche 7 février, lors du premier tour de l’élection présidentielle équatorienne, le socialiste Andres Arauz, protégé de l’ancien président Rafael Correa, est arrivé en tête. Selon des résultats partiels portant sur 83% des suffrages et communiqués par le Conseil national électoral (CNE), à 36 ans...

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Équateur