Le roi Mohammed VI lors de son discours à l’occasion du 69e anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple © Capture d’écran Al Aoula

Temps de lecture : 4 minutes


Discours royal : un appel à la clarification des positions au sujet du Sahara

Temps de lecture : 4 minutes

Catégorie Politique , Gros plan

Temps de lecture : 4 minutes

Le roi Mohammed VI a souligné, dans son discours prononcé à l’occasion du 69ᵉ anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple, l’importance du dossier du Sahara pour ses relations diplomatiques. Il a appelé les pays, dont la position est encore opaque, à se prononcer clairement sur cette question. Concernant les Marocains du monde, le Souverain a souligné le rôle de l’encadrement et de l’accompagnement de cette communauté pour le développement du pays. Le point avec Driss Aissaoui, économiste et analyste politique.

Temps de lecture : 4 minutes

Le roi Mohammed VI a adressé, samedi 20 août, un discours à la nation à l’occasion du 69e anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple. Son allocution a été dominée par deux sujets principaux : le Sahara et les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Le Souvrain a également fait le point sur les différents acquis diplomatiques enregistrés par le Royaume dans le dossier du Sahara.

Lire aussi : Discours à la Nation : un exercice royal

 

Il est temps de se positionner sur la question du Sahara

Le Roi a réitéré, lors de son discours, son appel à certains pays partenaires à clarifier définitivement leur position quant à la question du Sahara en vue de lever toute ambiguïté. Il a qualifié ce dossier «prisme à travers lequel le Maroc considère son environnement international. C’est aussi clairement et simplement l’aune qui mesure la sincérité des amitiés et l’efficacité des partenariats qu’il établit».

De plus, le Souverain a salué les pays qui ont soutenu l’initiative d’autonomie proposée par le Royaume dans le respect de sa souveraineté sur l’ensemble de son territoire. Il a ainsi cité l’Espagne «qui connaît parfaitement bien l’origine et la véritable nature de ce conflit». Il a aussi évoqué les dizaines d’autres pays qui ont ouvert des consulats dans les provinces du Sud, notamment à Laâyoune et à Dakhla.

Selon Driss Aissaoui, économiste et analyste politique, «le Roi a choisi de poser une question importante aux pays partenaires du Maroc sur cette affaire du Sahara. Il voudrait savoir qui est pour et qui est contre la position du Maroc». Notre intervenant estime que cette question a interpellé «tous les observateurs et analystes qui s’interrogent sur la position de la France, qui est un pays qui joue un rôle double entre le Maroc et les pays de la région».

Driss Aissaoui explique que «le président français a annoncé une visite en Algérie qui doit en principe durer trois jours. Ce déplacement intervient au moment fort de la crise entre Alger et tous les pays de la région». «L’Algérie a décidé de suspendre les activités du Gazoduc Maghreb-Europe, tout en soulignant le problème de l’approvisionnement des pays européens en gaz», a-t-il précisé.

«Nous savons par ailleurs que sur le plan officiel, la France soutient la position marocaine, y compris au Conseil de sécurité des Nations Unies. Elle n’a jamais accepté que le Royaume soit malmené dans cette affaire. Mais sur le plan diplomatique, une ambiguïté persiste. Le Maroc souhaiterait donc que la position de la France soit plus claire et plus directe», souligne l’expert.

Lire aussi : Ce qu’il faut retenir du discours royal

 

Renforcement du dispositif d’accueil des MRE

S’agissant des MRE, le Souverain a affirmé son estime aux membres de cette communauté «qui défendent avec abnégation l’intégrité territoriale de leur pays, en faisant résonner la cause nationale à toutes les tribunes qui leur sont accessibles et à la faveur des positions qu’ils occupent».

Il a, par la même occasion, mis l’accent sur l’intérêt accordé à cette communauté de quelque cinq millions d’individus à laquelle s’ajoutent les juifs marocains à l’étranger.

Par ailleurs, le Roi a fait savoir que le dispositif déployé par l’État pour accueillir les MRE est encore défaillant. Selon lui, «bon nombre d’entre eux, hélas, se heurtent encore à plusieurs écueils pour régler leurs affaires administratives ou pour lancer leurs projets».

Le Souverain a, de ce fait, exhorté les acteurs institutionnels, économiques et sociaux à mettre en place un meilleur mécanisme pour accompagner les compétences marocaines à l’étranger et à apporter de l’aide et de l’appui à leurs initiatives et projets.

Enfin, Driss Aissaoui précise qu’«en 2021, les transferts des Marocains de l’étranger vers le pays ont enregistré un nouveau record. Durant le mois d’août 2022, ces transferts ont encore augmenté de 6%. Cependant, cet argent ne sert malheureusement pas à financer un investissement. Le Maroc a plus besoin, aujourd’hui, des forces vives que constitue cette communauté marocaine vivant à l’étranger».

Lire aussi : Révolution du Roi et du Peuple : le Souverain adressera son discours ce samedi soir


Recommandé pour vous

Baisse de l’IR : les négociations sont en cours

Temps de lecture : 4 minutes

Les réunions entre les centrales syndicales et le ministre délégué chargé du Budget, Fouzi Lekj…

Le CPS de l’UA sous présidence marocaine

Temps de lecture : 4 minutes

La présidence tournante du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) tombe…

Consulats à Laâyoune et Dakhla : la stratégie payante de Bourita

Temps de lecture : 5 minutes

«Une trentaine de pays ont ouvert des consulats dans les provinces du Sud, marquant ainsi leur …

ONU : les avancées du Maroc lors de sa participation à la 77e AG

Temps de lecture : 6 minutes

Étalé sur 14 jours, du 13 au 26 septembre courant, la 77ᵉ session de l’Assemblée générale de l’…

Le gouvernement face au nouveau défi de la couverture sociale des agriculteurs

Temps de lecture : 5 minutes

L’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’Offic…

Libération de Brahim Saadoun : une médiation saoudienne et un suivi personnel du Roi

Temps de lecture : 4 minutes

La bonne nouvelle a été annoncée par le ministère saoudien des Affaires étrangères. Un communiq…

Visas Schengen : une indignation sans fin !

Temps de lecture : 5 minutes

Pour des raisons migratoires, la France avait décidé, fin 2021, de réduire le nombre de visas o…

ONU : Akhannouch présente le projet de réforme du système éducatif

Temps de lecture : 4 minutes

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a présenté, ce lundi, le grand projet de réforme du s…

Dialogue social : ce qu’il faut retenir de la réunion du lancement du 2ᵉ round

Temps de lecture : 4 minutes

Le dialogue social, lancé ce 14 septembre, a porté sur la révision du régime de l’impôt sur le …

Sahara : Staffan de Mistura boucle sa deuxième tournée régionale

Temps de lecture : 4 minutes

Avec une feuille de route bien précise conforme à la résolution 2602, Staffan De Mistura, envoy…

Université d’été du RNI : Akhannouch expose le bilan des réalisations de son parti

Temps de lecture : 5 minutes

« Le renforcement des piliers de l’État social : contraintes d’activation et engagement ferme d…

Maroc-Royaume-Uni : décès d’Elizabeth II, sa visite au Royaume et les relations bilatérales

Temps de lecture : 6 minutes

Le décès d’Elizabeth II, reine d’Angleterre dans sa résidence d’été de Balmoral en Écosse, a ét…