Baisse de l’IR : les négociations sont en cours

Temps de lecture : 4 minutes


Dialogue social : ce qu’il faut retenir de la réunion du lancement du 2ᵉ round

Temps de lecture : 4 minutes

Catégorie Politique, Société , Gros plan

Temps de lecture : 4 minutes

Le gouvernement et les centrales syndicales les plus représentatifs se sont réunis ce 14 septembre pour le 2ᵉ round du dialogue social. Durant cette réunion, les parties prenantes ont abordé plusieurs questions, dont la révision de certaines législations du travail, la révision du régime de l’impôt sur le revenu (IR) et la réforme des régimes de la retraite. Le point.

Temps de lecture : 4 minutes

Le dialogue social, lancé ce 14 septembre, a porté sur la révision du régime de l’impôt sur le revenu, la réforme des régimes de retraite et le réexamen d’un ensemble de législations du travail. Présidé par Aziz Akhannouch, chef du gouvernement, ce round a connu la participation de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) ainsi que les centrales syndicales les plus représentatives, à savoir l’Union marocaine du travail (UMT), l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM), la Confédération démocratique du travail (CDT) et la Confédération marocaine de l’agriculture et du développement rural (Comader).

Lire aussi : Dialogue social : les attentes du deuxième round

 

Un dialogue qui s’annonce plutôt positif

Ce nouveau round social a permis de faire le bilan des réalisations mises en œuvre depuis la signature d’un accord le 30 avril par le gouvernement et les centrales syndicales les plus représentatives. Durant la réunion de ce mercredi, il était question aussi de féliciter l’exécutif d’avoir honoré ses engagements. Rappelons qu’en ce mois de septembre, le gouvernement a adopté de nouvelles mesures, notamment l’augmentation immédiate de 5% du salaire minimum dans les secteurs de l’industrie, du commerce et des professions libérales (SMIG) et une revalorisation de 10% dans le secteur agricole (SMAG).

Selon un communiqué officiel, publié après le dialogue social, le gouvernement a veillé «à respecter la totalité de ses engagements contenus dans l’accord du 30 avril 2022 et a pris l’initiative, vendredi 9 septembre courant (…) d’adopter une augmentation de 5% des pensions, au profit des retraités du secteur privé partis à la retraite jusqu’à la date du 31 décembre 2019, avec une augmentation minimale mensuelle de 100 DH et effet rétroactif à compter du 1ᵉʳ janvier 2020». En effet, le paiement de leurs droits sera effectué à partir du mois d’octobre prochain. Le nombre de retraités qui profiteront de cette mesure est de 600.000 personnes.

Une décision importante pour le secteur du travail. Les parties prenantes du dialogue social ont décidé de mettre en place des «commissions conjointes devant traiter des questions d’actualité, conformément à l’échéancier arrêté par l’accord du 30 avril 2022».

Ce round a porté aussi «sur la révision du régime de l’Impôt sur le revenu (IR), la réforme des régimes de retraite et le réexamen d’un ensemble de législations du travail». Par ailleurs, la même source indique que le gouvernement et les centrales syndicales sont convenus «d’élaborer une vision commune pour la mise en place de L’Observatoire national du dialogue social et de l’Académie de la formation dans le domaine du travail, de l’emploi et du climat social, en tant que mécanismes d’accompagnement pour l’institutionnalisation du dialogue social».  

Lire aussi : CNSS : les détails des nouvelles mesures prises par le conseil d’administration

 

De son côté, le secrétaire général de l’UMT, Miloudi Moukharik, a précisé, lors des échanges avec le gouvernement, que la centrale syndicale a réaffirmé que l’augmentation salariale devrait concerner l’ensemble des salaires. Cette réunion a permis à l’ensemble des parties prenantes d’aborder la question de la baisse de l’IR. Un impôt, qualifié d’“injuste” par les syndicats, et payé par les employés de façon systématique, à un taux élevé atteignant les 38% de leur salaire.

S’agissant de la loi organique sur le droit de grève, le syndicaliste a révélé qu’un projet de loi sera établi à ce sujet tout en tenant compte des intérêts des salariés, du mouvement syndical et de l’entreprise. Miloudi Moukharik a indiqué que «ce round, qui se veut un prolongement de celui du 1ᵉʳ mai, a été l’occasion d’évaluer les décisions prises, celles qui ont été mises en œuvre et ce qui est en cours d’élaboration».

D’autres ministres ont aussi pris part à cette réunion. Il s’agit de Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, Nadia Fettah Alaoui, ministre de l’Économie et des finances, Youness Sekkouri, ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Ghita Mezzour, ministre de la Transition numérique et de la Réforme de l’Administration, et Fouzi Lekjaa, ministre chargé du Budget.


Recommandé pour vous

Baisse de l’IR : les négociations sont en cours

Temps de lecture : 4 minutes

Les réunions entre les centrales syndicales et le ministre délégué chargé du Budget, Fouzi Lekj…

CESE : présentation d’un avis sur l’aménagement durable du littoral

Temps de lecture : 4 minutes

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a organisé, jeudi 29 septembre à Tanger…

Le CPS de l’UA sous présidence marocaine

Temps de lecture : 4 minutes

La présidence tournante du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) tombe…

Stress hydrique : une problématique qui guette toujours le Maroc

Temps de lecture : 5 minutes

Le Maroc a connu cette année l’une des pires sécheresses de ces trois dernières décennies. Le s…

La santé mentale au travail : un sujet oublié !

Temps de lecture : 4 minutes

Nul ne peut nier que la santé mentale au travail n’est pas sérieusement prise en considération …

Quelle gestion pour les chiens errants au Maroc ?

Temps de lecture : 4 minutes

La situation est alarmante. La rage tue environ 60.000 personnes chaque année, selon les derniè…

Covid-19 au Maroc : le calme avant la tempête ?

Temps de lecture : 5 minutes

Depuis son apparition en 2019, le coronavirus s’est propagé à une vitesse vertigineuse dans le …

Taxis Vs VTC : une guerre sans fin ?

Temps de lecture : 4 minutes

Le conflit entre les taxis et les VTC s’est intensifié depuis que les applications de transport…

Décès de Aïcha Ech-Chenna : le Maroc perd une grande militante

Temps de lecture : 6 minutes

Aïcha Ech-Chenna, icône de l’action sociale, est décédée ce dimanche. La présidente fondatrice …

Pollution de l’air : risque accru d’arythmies cardiaques et de cancer du poumon

Temps de lecture : 3 minutes

Une nouvelle étude américaine révèle que le fait de respirer de minuscules particules d’air pol…

Consulats à Laâyoune et Dakhla : la stratégie payante de Bourita

Temps de lecture : 5 minutes

«Une trentaine de pays ont ouvert des consulats dans les provinces du Sud, marquant ainsi leur …

ONU : les avancées du Maroc lors de sa participation à la 77e AG

Temps de lecture : 6 minutes

Étalé sur 14 jours, du 13 au 26 septembre courant, la 77ᵉ session de l’Assemblée générale de l’…