Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Économie / Conseil de la concurrence : soupçons d’entente sur les prix dans le secteur de la sardine

Conseil de la concurrence : soupçons d’entente sur les prix dans le secteur de la sardine

Temps de lecture : 2 minutes

En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

Le Conseil de la concurrence a initié une investigation approfondie concernant le secteur de l’approvisionnement en sardine, suite à des indications d’un possible accord de fixation des prix entre certains acteurs du marché. Par ailleurs, cette enquête a été déclenchée après des investigations préliminaires réalisées par les services compétents du Conseil, qui ont suggéré l’existence de pratiques potentiellement anticoncurrentielles nuisibles à la libre concurrence et aux intérêts des consommateurs.

En outre, cette auto-saisine par le Conseil, orchestrée à la suite d’une proposition de son rapporteur général par intérim, cherche à déterminer la conformité des actions des entreprises impliquées avec la loi n° 104-12 relative à la liberté des prix et de la concurrence. De manière explicite, cette loi prohibe toute entente ou coalition, qu’elle soit explicite ou tacite, visant à restreindre l’accès au marché ou à manipuler les prix de manière artificielle.

Lire aussi : Conseil de la concurrence : l’état de la concurrence dans les marchés des fruits et légumes

Impact sur les prix et régulation

En effet, l’importance de cette enquête est soulignée par l’impact potentiel sur les prix des sardines, un produit de première nécessité pour de nombreux consommateurs. Par conséquent, la régulation de tels secteurs est essentielle pour garantir que les dynamiques de marché ne soient pas entravées par des pratiques déloyales qui pourraient limiter la compétition et affecter négativement le pouvoir d’achat des consommateurs.

De plus, le Conseil de la concurrence, en vertu de ses pouvoirs attribués par les lois constitutionnelles et législatives, agit dans l’intérêt public pour maintenir l’équilibre et l’intégrité des marchés économiques. Finalement, le rapporteur général a précisé que cette mesure d’ouverture d’une procédure d’instruction est une étape préliminaire et ne préjuge en rien des conclusions finales du Conseil, qui seront basées sur les résultats de l’enquête en cours.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 2 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité

Et sur nos réseaux sociaux :

Sardine

Assurances : la vente en ligne, un levier de croissance durable

La vente en ligne de produits d’assurance représente un moteur de croissance durable pour le secteur. C'est ce qu'a affirmé Younes Lammat, d…
Sardine

Collectivités territoriales : 16,3 MMDH de recettes fiscales à fin mai

Les recettes fiscales ont atteint 16,3 milliards de dirhams (MMDH) à la fin de mai, soit une augmentation de 23,2% par rapport à la même pér…
Sardine

LGV Kénitra-Marrakech : l’Espagnol Ineco désigné maître d’œuvre pour l’expansion

L'expansion de la Ligne à Grande Vitesse (LGV) reliant Kénitra à Marrakech progresse avec la désignation d'Ineco comme maître d'œuvre pour l…
Sardine

Autoentrepreneur, un statut en attente de réforme

Mis en place en 2015 pour formaliser le secteur informel, le régime des autoentrepreneurs s'apprête à subir une révision substantielle, comm…
Sardine

Baisse de l’indice des prix à la consommation

En mai 2024, l'indice des prix à la consommation a diminué de 0,2% par rapport au mois précédent. Cette fluctuation résulte d'une baisse de …
Sardine

Aérien : Royal Air Maroc déploie un dispositif spécial pour la saison estivale

Royal Air Maroc (RAM) met en place un dispositif spécial préparation de la saison été 2024 pour répondre à une demande qui s’annonce en fort…
Sardine

Audiovisuel : la SNRT et Medi 1 TV sous une même bannière

Un pas important vient d'être franchi dans la consolidation d'un grand groupe audiovisuel public au Maroc. La Commission permanente du Conse…
Sardine

Le Maroc réduit ses achats d’armements israéliens en 2023

L'année 2023 a marqué une baisse notable dans le commerce des armes entre Israël et les pays signataires des Accords d’Abraham, y compris le…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire