Temps de lecture : 3 minutes

Accueil / Afrique / Économie / Commerce extérieur en Afrique : la BAD approuve un accord de 70 M$ avec la BCP du Maroc

Commerce extérieur en Afrique : la BAD approuve un accord de 70 M$ avec la BCP du Maroc

Temps de lecture : 3 minutes

En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

Dans le but de promouvoir le commerce extérieur en Afrique, la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé un accord de participation aux risques d’une valeur de 70 millions de dollars (M$) avec la Banque centrale populaire (BCP) du Maroc.

Cet accord, le deuxième conclu avec la BCP, fait partie du programme intitulé « Accord de participation aux risques (50/50) au profit de la Banque centrale populaire du Maroc ». Il intervient dans un contexte de durcissement des normes réglementaires en matière de fonds propres et de conformité sur le continent. Cela a poussé les banques internationales à réduire leurs engagements et leurs correspondants en Afrique, comme l’explique un communiqué de la BAD.

Grâce à cet accord, la BCP pourra soutenir les banques locales du continent, qui font face à une diminution des lignes de financement et de confirmation auprès de leurs correspondants.

Lire aussi : Généralisation de la couverture sociale : un prêt de 149 M€ accordé par la BAD au Maroc

Accélérer le développement du commerce extérieur

L’objectif principal de cet accord est de renforcer la capacité des banques africaines et de leur clientèle de petites et moyennes entreprises (PME) en consolidant les relations de confiance entre les acteurs du système bancaire africain. Cela vise à accélérer le développement du commerce extérieur régional et international, ainsi qu’à aider les PME opérant dans plusieurs pays africains à accéder aux instruments de financement du commerce.

Selon la même source, les bénéficiaires directs de cet accord sont les banques émettrices africaines dont l’activité de financement du commerce est limitée par le manque de lignes de confirmation du commerce offertes par les banques internationales confirmatrices. Les bénéficiaires indirects sont les PME et entreprises africaines locales qui dépendent des banques émettrices pour honorer leurs engagements en matière de financement du commerce.

Lire aussi : Santé : la BAD mobilise 120 M€ au profit du Maroc

Résultats attendus de l’accord

Les résultats attendus de cet accord sont de répondre à la demande croissante en matière de financement du commerce extérieur sur les marchés africains, en particulier dans des secteurs économiques vitaux tels que l’agriculture, l’agroalimentaire, les énergies renouvelables, l’industrie manufacturière, la santé, les télécommunications et les services. Il contribuera également à diversifier la production, créer des emplois et générer des recettes fiscales supplémentaires pour plusieurs États africains, renforçant ainsi leur résilience économique. De plus, il assurera aux banques commerciales et aux PME africaines un accès stable au financement de leurs opérations de commerce extérieur, jouant ainsi un rôle clé dans la croissance économique et l’intégration régionale.

En outre, cet accord soutiendra la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), qui permettra de libérer le plein potentiel de croissance du continent et de créer de nouvelles opportunités et emplois.

Pour rappel, la BCP est un groupe bancaire régional marocain présent dans 18 pays africains, notamment à travers les banques du réseau « Banque Atlantique ». Elle joue un rôle actif dans le financement du commerce intra-africain et international.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 3 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

Commerce extérieur

Rabat et Pékin définissent l’avenir des relations commerciales bilatérales

La dynamique des relations commerciales maroco-chinoises a été au cœur des discussions entre Ryad Mezzour, ministre marocain de l’Industrie …
Commerce extérieur

BCP affiche une croissance robuste avec un PNB de 22,8 MMDH en 2023

En 2023, la Banque centrale populaire (BCP) a enregistré un produit net bancaire (PNB) de 22,8 milliards de DH (MMDH), marquant une croissan…
Commerce extérieur

Produits agricoles : la Comader porte l’affaire devant la justice espagnole

Face à une série d'actions hostiles visant les exportations agricoles marocaines, la Confédération marocaine de l’agriculture et du développ…
Commerce extérieur

Rabat: une vision commune pour l’avenir commercial anglo-marocain

Rob Butler, l'émissaire du premier ministre britannique pour les affaires commerciales au Maroc, a récemment mis en exergue le formidable po…
Commerce extérieur

OCP : plus de 30,24 MMDH de chiffre d’affaires au T4-2023

Le Groupe OCP, leader mondial sur le marché des fertilisants, annonce un chiffre d'affaires (CA) impressionnant de plus de 30,24 milliards d…
Commerce extérieur

Rabat : nouvelle initiative pour dynamiser l’investissement

À Rabat, une initiative visant à améliorer et à simplifier le parcours des investisseurs a été lancée sous la co-présidence de Mohcine Jazou…
Commerce extérieur

Cryptomonnaie : 80% des Bitcoins restent inactifs alors que le cours s’envole

Près de 80% des Bitcoins sont restés inactifs dans les portefeuilles numériques durant les six derniers mois, tandis que le cours de la célè…
Commerce extérieur

Attijariwafa Bank : hausse de 23% du RNPG en 2023

En 2023, Attijariwafa Bank a enregistré un résultat net part du groupe (RNPG) de 7,5 milliards de DH (MMDH), en augmentation de 23% par rapp…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire