Temps de lecture : 8 minutes

Accueil / Économie / CFG Bank : un nouveau chapitre pour le marché boursier marocain

CFG Bank : un nouveau chapitre pour le marché boursier marocain

Temps de lecture : 8 minutes

Gros plan

Temps de lecture : 8 minutes

CFG Bank se distingue par une histoire riche en évolution et innovation. Fondée en 1992 comme banque d’affaires, elle a su s’adapter et se transformer pour devenir une banque universelle influente. Son parcours est celui d’une réussite marquée par l’innovation, l’adaptation aux besoins changeants du marché et un engagement envers l’excellence. Aujourd’hui, CFG Bank aborde une introduction à la Bourse de Casablanca, la seule de l’année 2023.

Temps de lecture : 8 minutes

Depuis sa fondation, CFG Bank a marqué le secteur financier marocain par sa transformation d’une banque d’affaires spécialisée en une banque universelle polyvalente. Cette évolution stratégique a permis à la banque de diversifier ses services et d’élargir sa clientèle, allant des particuliers aux grandes entreprises. Aujourd’hui, à l’aube d’une introduction en bourse majeure, CFG Bank se distingue par des performances financières remarquables et une stratégie axée sur l’innovation et la qualité de service, illustrant ainsi sa capacité à s’adapter et à innover dans un marché en constante évolution. Aujourd’hui, CFG Bank aborde une introduction à la Bourse de Casablanca et sauve la place casablancaise d’une année blanche. Il s’agit de la seule introduction de l’année 2023.

Lire aussi : Feu vert de l’AMMC pour l’introduction en bourse de CFG Bank

Historique de CFG Bank 

Fondée en 1992, CFG Bank a entamé son parcours en tant que banque d’affaires, jouant un rôle de premier plan dans le secteur financier marocain. Sa création s’est alignée avec une période de libéralisation économique, marquant ainsi une ère de transformations et d’innovations notables dans le domaine bancaire.

Dès le départ, CFG Bank s’est concentrée sur les services de conseil en investissement et de gestion de portefeuille, se positionnant rapidement comme une institution financière de premier choix pour les entreprises marocaines et internationales. Sa réputation s’est solidement construite sur une expertise robuste dans le conseil en fusion-acquisition, la structuration de financements complexes et la gestion de patrimoine. Progressivement, la banque a joué un rôle crucial dans plusieurs opérations de marché importantes, contribuant activement à façonner le paysage des affaires.

En 2013, répondant aux besoins changeants du marché, CFG Bank a pris une décision stratégique majeure en entamant une transformation significative pour devenir une banque universelle. Cette transition a symbolisé une étape cruciale dans son développement, lui ouvrant la voie pour proposer une gamme complète de services bancaires. Ces services incluaient des comptes courants, des prêts, ainsi que des produits d’épargne et d’investissement, destinés à un public élargi. Parallèlement, cette évolution a permis à CFG Bank de diversifier sa clientèle, s’étendant désormais des particuliers aux grandes entreprises.

CFG Bank

31 histoires en 14 dates clés © CFG Bank

Détails de l’introduction en bourse

Du 30 novembre au 7 décembre 2023, CFG Bank émettra 5,45 millions de nouvelles actions de catégorie «A», chacune proposée à 110 DH, comprenant 20 DH de valeur nominale et 90 DH de prime d’émission. Cette émission d’actions augmentera le capital de la banque de 600 millions de DH (MDH), répartis entre la valeur nominale et la prime d’émission.

Cette initiative, qui s’intègre dans la stratégie de croissance et de consolidation de la banque, prévoit trois types d’ordres de souscription. Les gros investisseurs, engageant un minimum de 3 millions de DH (MDH), obtiendront 50% de l’offre totale. Le grand public aura accès à 35,8% des actions, sans exigence de minimum d’investissement, tandis que 14,2% seront alloués aux employés du Groupe CFG.

Le prix de l’action a été fixé après une analyse méticuleuse, en utilisant l’actualisation des excédents de fonds propres et les références transactionnelles. À 110 DH par action, le prix reflète un multiple de 15,3 fois le bénéfice prévu pour 2024 et le double des fonds propres de la même année.

Cependant, les objectifs de cette opération sont multiples. Elle vise à renforcer les fonds propres de CFG Bank, soutenant ainsi l’accroissement rapide de son bilan. Elle contribuera aussi à améliorer les ratios prudentiels et à augmenter la notoriété de la banque. De plus, cette augmentation de capital réduira le coût du capital et ouvrira le capital aux salariés et aux clients de la banque.

Les responsables de CFG Bank assurent que cette augmentation de capital sera directement injectée dans les fonds propres, permettant ainsi à la banque d’accroître ses capacités de financement et d’octroyer de nouveaux crédits. Cette démarche vise non seulement à financer des investissements futurs, mais aussi à libérer immédiatement de nouvelles capacités de financement, renforçant la position de CFG Bank dans le secteur financier marocain.

Lire aussi : L’introduction en Bourse, les ambitions et les défis…Rochdi Talib, PDG d’Akdital, se livre

Performances financières 

Les chiffres témoignent de la croissance de CFG Bank : entre 2018 et 2023, le Produit Net Bancaire (PNB) a grimpé de 31,7%, atteignant un remarquable 634 millions de DH (MDH) en 2023, doublant ainsi le chiffre de 2020. Cette hausse significative du PNB provient essentiellement de l’expansion rapide des activités bancaires, marquée par une augmentation notable des encours de crédits.

CFG Bank

Au cours de cette période, les encours de crédits ont connu une croissance de 34,8%, dépassant les 11 milliards de DH (MMDH), avec un taux de croissance annuel moyen de 25,4%. Par ailleurs, les dépôts clientèle ont emboîté le pas, enregistrant une augmentation de 23,4%, pour atteindre près de 12 milliards de DH (MMDH) en 2023. Cette évolution est particulièrement remarquable, étant donné que la part des dépôts non rémunérés s’est améliorée.

CFG BankCFG Bank

Cependant, les activités du groupe ne se sont pas limitées à cela. Elles se sont également distinguées par une diversification efficace des sources de revenus. La gestion d’actifs, par exemple, a connu une croissance fulgurante, avec un portefeuille de 21 milliards d’actifs sous gestion en 2023. En parallèle, la gestion d’actifs immobiliers locatifs, comprenant deux foncières cotées à la Bourse de Casablanca, a géré 6 milliards d’actifs. Ces deux segments ont largement contribué à l’augmentation des commissions récurrentes.

En outre, la banque a démontré une gestion prudente de ses charges d’exploitation, les stabilisant entre 2018 et 2020 malgré l’élargissement de ses activités. Cette gestion rigoureuse, combinée à la croissance rapide du PNB, a dynamisé le Résultat Brut d’Exploitation (RBE), qui a franchi le seuil de rentabilité en 2020 pour atteindre 221 millions de DH (MDH) en 2023.

CFG Bank

Le maintien du coût du risque à 0,25% reflète la solidité financière de CFG Bank. Cette maîtrise du risque a permis au Résultat Net Part du Groupe (RNPG) d’atteindre 164 millions de DH (MDH) en 2023, affichant ainsi un taux de croissance annuel moyen de 139,4% de 2021 à 2023.

CFG Bank

Stratégie et perspectives futures 

Pour l’exercice en cours, CFG Bank anticipe une croissance robuste de son produit net bancaire (PNB) et une nette amélioration de son résultat net. Les stratégies de la banque se concentrent sur l’innovation technologique et la qualité de service, ciblant l’acquisition de nouveaux clients et l’expansion des activités de crédit et de collecte de dépôts.

Au cœur de cette stratégie de croissance se trouve une approche multicanale. CFG Bank prévoit d’ouvrir deux nouvelles agences à Casablanca et Rabat d’ici fin 2024 et d’accroître le nombre de guichets automatiques bancaires (GAB) intelligents. L’objectif est de garantir un accès continu aux services bancaires pour tous les clients. Depuis le début de son activité de banque de détail en 2015, et malgré les investissements importants, la banque a retrouvé la rentabilité en 2021, avec une croissance notable de son résultat d’exploitation et de sa capacité bénéficiaire, en particulier en 2023.

Pour appuyer cette croissance dans un secteur réglementé, CFG Bank envisage donc de lever 600 millions de DH (MDH) via cette augmentation de capital. Souad Benbachir, la directrice générale, indique que, bien que la banque envisage d’étendre son réseau, elle le fera de manière plus modeste que ses concurrents, avec une vingtaine d’agences prévues à terme, privilégiant la banque en ligne.

Avec un taux de croissance moyen de 22%, CFG Bank devrait doubler ses bénéfices d’ici 2027, poursuivant ainsi la tendance de croissance moyenne de 140% observée ces trois dernières années.

Adil Douiri, fondateur et président du conseil d’administration, souligne l’avantage concurrentiel de CFG Bank dans un contexte de digitalisation croissante. La Feuille de route 2024-2027 met l’accent sur l’augmentation de la visibilité de la banque et la prospection de nouveaux clients, en particulier dans les segments des particuliers exigeants et des moyennes et grandes entreprises.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 8 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

CFG Bank

CFG Bank : la digitalisation tous azimuts (ITW)

LeBrief : Quel est l’apport de la transformation digitale pour le secteur bancaire ? Salim Rais : Depuis quelques années, le secteur bancair…
CFG Bank

Etude de cas : utilisation du RPA dans le domaine de la gestion des documents

Dans le domaine bancaire, la manipulation de divers documents, tels que les contrats, les relevés bancaires et les formulaires, est courante…
CFG Bank

Comment transformer profondément les processus bancaires grâce au RPA

La transformation numérique a profondément remodelé le paysage bancaire, avec l'émergence de technologies novatrices dédiées à l'amélioratio…
CFG Bank

Comment atteindre l’excellence opérationnelle dans le secteur bancaire ?

La recherche constante d'efficacité opérationnelle, tout en maîtrisant les coûts, est au cœur des préoccupations des institutions financière…
CFG Bank

Pourquoi viser l’excellence opérationnelle dans le secteur bancaire marocain ?

Contexte et enjeux Stratégiques Le secteur bancaire marocain se trouve aujourd’hui à un carrefour critique, confronté à des défis majeurs en…
CFG Bank

Ramadan 2024 : le point sur les prix des produits de base

À l’approche du mois sacré de Ramadan, les consommateurs peuvent entrevoir une note d’optimisme dans leurs préparatifs culinaires. En effet,…
CFG Bank

La sécurité hydrique toujours menacée

La problématique de l'accès à l'eau reste au cœur des débats, touchant aussi bien les sphères médiatiques, politiques qu'économiques. Avec u…
CFG Bank

Cybersécurité : priorités et perspectives pour les entreprises marocaines

L'ère numérique apporte son lot de vulnérabilités et de menaces. Dans ce cadre, la cybersécurité devient essentielle pour les entreprises ma…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire