Tunisie : la victoire de Kaïs Saïed

Temps de lecture : 1 minute

Tunisie : la justice suspend la révocation des juges décidée par Kaïs Saïed

Temps de lecture : 1 minute

Temps de lecture : 1 minute

Le tribunal tunisien a suspendu, ce mercredi, la révocation d’une cinquantaine de magistrats, décidée début juin par le président, Kaïs Saïed. Une décision qui a été fortement condamnée par la justice du pays et qui a été considérée comme une attaque à l’État de droit par plusieurs ONG.

Des sources judiciaires ont indiqué à l’AFP que le chef d’État avait révoqué 57 magistrats, le 1ᵉʳ juin dernier, par décret présidentiel. Il les a accusés de corruption et d’entraves à plusieurs enquêtes. 53 juges avaient ensuite déposé des recours devant le tribunal administratif. Certains étaient, même, accusés d’adultère.

Cette action avait été dénoncée par plusieurs ONG, dont Human Rights Watch (HRW) et Amnesty International. Ces dernières l’ont qualifiée d’ »attaque directe contre l’État de droit ». De plus, ces licenciements non justifiés avaient aussi entraîné plus d’un mois de grève de magistrats.

Recommandé pour vous


Guinée : ouverture du procès concernant le massacre militaire de 2009

En Guinée, le mercredi 28 septembre 2022 a marqué les 13 ans du massacre…

CEMAC : la BEAC relève son taux directeur pour contenir l’inflation

Pour faire face à l’inflation galopante qui sévit dans le monde, la Banq…

Restructuration de dette : Fitch révise à la baisse la note du Ghana

Pour la deuxième fois cette année, l’agence de notation Fitch Ratings a …

La FinTech franco-ivoirienne Julaya, symbole d’un secteur béni des dieux

C'est l'âge d'or (au sens propre du terme) pour la FinTech africaine. Le…

Afrique de l’Ouest : une grève perturbe l’activité aérienne dans la région

Les vols à destination et en provenance des aéroports de plusieurs pays …

Business Africa lance un forum dédié à l’économie africaine

Cette semaine, Business Africa, initiative mondiale pour les entreprises…