Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Articles Afrique / Afrique / Politique / La task force française Sabre quitte le sol burkinabè

La task force française Sabre quitte le sol burkinabè

Temps de lecture : 2 minutes


Temps de lecture : 2 minutes

Annoncé le mois dernier, le retrait des opérations françaises Sabre au Burkina Faso est acté. Une cérémonie de remise du drapeau burkinabè a été organisée, samedi 18 février, au camp militaire de Kamboinsin, là où étaient stationnées les forces spéciales françaises, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme au Sahel.

Lire aussi : Les troupes françaises ne sont plus les bienvenues au Burkina Faso

Le Burkina Faso avait annoncé la fin de l’opération Sabre quelques semaines après la dénonciation par le gouvernement de transition de l’accord de 2018 encadrant le stationnement des forces spéciales françaises dans le pays et des accords de défense liant les deux pays, dont les relations se sont dégradées ces derniers mois.

A Ouagadougou, la capitale, la nouvelle est bien accueillie. «…. C’est bien parce que la France a respecté les règles du jeu. C’est-à-dire qu’il y avait un contrat qui nous liait, je crois, et le Burkina a décidé que le contrat ne convenait plus, donc ils ont essayé de le dénoncer. Par rapport à cela, la France a compris, il n’y a pas eu de débat, donc c’est très bien», commente cet artisan.

Pour Patrick Sawadogo, étudiant burkinabé, «quand vous êtes dans un pays et que la population elle-même demande votre départ, c’est bien de respecter les consignes données par la population. Donc je pense que le départ de l’armée française est très bien.»

Si la date de départ effectif des troupes reste encore inconnue, une source sécuritaire burkinabè affirme que «la plupart des soldats (français) auraient déjà quitté le territoire».

Ce départ marque une nouvelle étape importante dans la réduction de la présence militaire française dans la région. Le Mali voisin a également insisté sur le départ des troupes françaises et, en 2022, le président français Emmanuel Macron a mis fin à la mission anti-terroriste Barkhane dans ce pays après une décennie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Recommandé pour vous


Le Ghana annonce un accord avec ses créanciers officiels

Le Ghana annonce un accord avec ses créanciers officiels

Le gouvernement ghanéen a annoncé avoir trouvé un accord avec ses créancier…

UEMOA : inflation en flèche au Niger, Burkina Faso et Bénin en avril 2024

UEMOA : inflation en flèche au Niger, au Burkina Faso et au Bénin

Selon le bulletin mensuel des statistiques de la Banque centrale des Etats …

Le Sénégal produit son premier baril de pétrole

Le Sénégal produit son premier baril de pétrole

Le Sénégal est officiellement devenu un pays producteur de pétrole. La comp…

Dette africaine : 27 pays ont dépassé la barre des 60% du PIB en 2023 (rapport)

Dette africaine : 27 pays ont dépassé la barre des 60% du PIB en 2023 (rapport)

Selon le rapport de la conférence des Nations unies sur le commerce et le d…

L'épave de l'avion transportant le vice-président retrouvée, aucun survivant

Malawi : l’épave de l’avion transportant le vice-président retrouvée, aucun survivant

Le président du Malawi, Lazarus Chakwera, a annoncé que l’épave de l’avion …

8e édition de l'APSACO : La Cedeao au banc des accusés

8e édition de l’APSACO : la Cedeao au banc des accusés

La communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), est mi…