Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Articles Afrique / Afrique / Politique / Incertitudes à Tunis

Incertitudes à Tunis

Temps de lecture : 2 minutes


Temps de lecture : 2 minutes

Les élections législatives qui viennent de se dérouler en Tunisie ajoutent encore plus d’incertitudes sur ce pays que même les analystes les plus pessimistes n’auraient imaginé. Avec seulement 8,8% de participation, soit moins d’un électeur sur dix, les Tunisiens ont clairement exprimé leur désapprobation de la direction dans laquelle les conduit Kaïs Saïed.

À ce niveau d’abstention, ces législatives n’ont aucune légitimité. Il s’agit surtout d’un désaveu cinglant de la stratégie de la table rase choisie par ce président qui prétendait «agir au nom du peuple et des intérêts supérieurs de la Nation» lorsqu’il décida de neutraliser les institutions issues de la Révolution de 2011. Or, c’est ce même peuple qui vient de lui signifier qu’il a fait fausse route. Il faut juste espérer que Kaïs Saïed reconnaisse qu’il file le mauvais coton. Vu l’arrogance du personnage et le mépris qu’il exprime à l’égard de forces politiques et de tous ceux qui ne pensent pas comme lui, rien n’est moins sûr. Et c’est cela, le plus grand danger car le statu quo ne peut que mener à la déstabilisation de ce pays.

Finalement, le seul « acquis » du scrutin du samedi 17 décembre aura été la transparence dont a fait preuve l’Instance supérieure indépendante pour les élections et la non-ingérence du pouvoir dans le processus. C’est très rare pour être souligné. Car dans la majorité des États africains, aucun régime en place n’aurait affiché un tel niveau d’abstention. Les «ingénieurs» électoraux du pouvoir auraient tout fait pour fabriquer des taux de participation frôlant les 90%. Maigre consolation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Recommandé pour vous


Orano : sa filiale d'uranium au Niger en « grande difficulté financière », des emplois menacés

Orano : la filiale d’uranium au Niger en «grande difficulté financière», des emplois menacés

La Somaïr, filiale d'Orano au Niger, fait face à de graves difficultés fina…

La création de la Confédération de l'AES au cœur du sommet de la Cédéao

La création de la Confédération de l’AES au cœur du sommet de la Cedeao

Entre 2022 et 2023, la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ou…

RDC: 22 militaires condamnés à mort pour fuite devant les rebelles du M23

RDC: 22 militaires condamnés à mort pour fuite devant les rebelles du M23

Vingt-deux militaires congolais risquent la peine de mort pour des accusati…

Crise Bénin-Niger: Comment une voie alternative passant par le Nigeria soulage les routiers

Bénin-Niger : comment une voie alternative passant par le Nigeria soulage les routiers ?

La frontière entre le Niger et le Bénin reste fermée, bloquée par des conta…

Niger: le départ des soldats américains de la base de Niamey est achevé (communiqué)

Niger : le départ des soldats américains de la base de Niamey est achevé

Les soldats américains, basés à Niamey, ont définitivement plié bagages. Il…

RDC : l'armée rwandaise soutient les rebelles du M23 dans leurs opérations

RDC : l’armée rwandaise soutient les rebelles du M23 dans leurs opérations

Selon les experts de l’Organisation des Nations unies, entre 3.000 et 4.000…