Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Articles Afrique / Afrique / Politique / CEDEAO : le retrait du Mali, du Niger et du Burkina au cœur des débats

CEDEAO : le retrait du Mali, du Niger et du Burkina au cœur des débats

Temps de lecture : 2 minutes


Temps de lecture : 2 minutes

n sommet extraordinaire de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) est prévu à Abuja. Il se concentrera sur le retrait annoncé du Mali, du Niger et du Burkina Faso de l’organisation régionale. Les dirigeants de la communauté examineront un document officiel présentant les avantages et les inconvénients de ce départ. Un départ survenu après la création de l’Alliance des États du Sahel en septembre dernier.

Selon des sources proches de la présidence de la Commission de la CEDEAO, l’objectif est unanime. Convaincre ces trois pays de rester au sein de l’organisation régionale. Malgré leur retrait, les pays ouest-africains sont ainsi prêts à déployer des efforts les inciter à les rejoindre.

Lire aussi : Sahel : le Niger et son nouvel oléoduc

Tentatives de réconciliation et de maintien au sein de la CEDEAO

Des concessions pourraient être envisagées pour répondre aux préoccupations des pays concernés. Mais pas que ! Des discussions pourraient aussi porter sur la levée des sanctions contre le Niger. Certains chefs d’État, comme le président togolais Faure Gnassingbé, ont exprimé leur soutien à cette demande de levée de sanctions.

Outre la question du retrait des pays du Sahel, le sommet abordera également la situation politique au Sénégal, confronté à une crise politique. Ce point à l’ordre du jour souligne l’importance de la stabilité politique dans la région ouest-africaine et la nécessité pour la CEDEAO de jouer un rôle actif dans la résolution des conflits et le maintien de la paix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Recommandé pour vous


Au Burkina Faso, la production de la mine Yaramoko atteint 28 tonnes d'or

Au Burkina Faso, la production de la mine Yaramoko atteint 28 tonnes d’or

La compagnie minière Fortuna Silver Mines a révélé que la mine de Yaramoko …

KCB Group : bénéfice net en hausse de 69 % au 1er trimestre 2024

KCB Group : bénéfice net en hausse de 69 % au 1er trimestre 2024

Le président directeur général (PDG) du groupe bancaire kényan, KCB Group, …

Au Burkina Faso, la production de la mine Yaramoko atteint 28 tonnes d'or

L’or atteint un nouveau record historique à plus de 2.440 dollars/oz

L’once d’or (Ndlr, 1 once d’or équivaut à 28,3495 g) s’est négociée à 2.440…

Nigeria : la Banque centrale relève son taux directeur à 15,5%

Nigeria : la Banque centrale relève son taux directeur de 150 points de base pour arrêter l’inflation

Le gouverneur de la Banque centrale du Nigéria, Olayemi Cardoso, a annoncé …

Les autorités nigériennes dénoncent la présence de l’armée américaine

Les États-Unis ont jusqu’au 15 septembre pour quitter le Niger

Le Niger et les Etats-Unis ont finalement trouvé un accord « de désengageme…