La BAD effectuera une visite de travail au Maroc du 26 au 30 septembre courant

Temps de lecture : 2 minutes

BAD : mobilisation de 1,5 milliard de dollars pour soutenir les agriculteurs en Afrique

Temps de lecture : 2 minutes

Temps de lecture : 2 minutes

La Banque africaine de développement (BAD) a approuvé une aide alimentaire d’urgence de 1,5 milliard de dollars pour 20 millions d’agriculteurs sur le continent. Cette mesure vise à atténuer la crise alimentaire imminente provoquée par l’invasion de la Russie en Ukraine, a annoncé la BAD le vendredi 20 mai.

Selon Reuters, la guerre déclenchée par Moscou contre le gouvernement de Kiev perturbe les systèmes de distribution alimentaire dans le monde. Cela affecte les chaines d’approvisionnement international, qui étaient déjà mises à mal par les effets de la Covid-19 et de la crise du changement climatique en cours.

Ainsi, le financement débloqué par la BAD vise à aider l’Afrique à surmonter une pénurie d’au moins 30 millions de tonnes de denrées alimentaires. Cette pénurie est le résultat des retards et de la suspension des exportations des produits alimentaires de base, en particulier le blé, le maïs et le soja importés de Russie et d’Ukraine.

Ce mécanisme de soutien a été conçu pour stimuler la production locale de céréales et de graines oléagineuses. Il constitue le moyen le plus efficace et le plus efficient de renforcer la résilience des systèmes alimentaires africains, estime la BAD.

Recommandé pour vous


Entrepreneuriat : un nouvel accord pour soutenir la jeunesse africaine

La Fondation Tony Elumelu et le Fonds d'équipement des Nations Unies (FE…

Tunisie : le pays mise sur un nouveau prêt du FMI

La Tunisie espère parvenir dans les semaines à venir à un accord avec le…

Zambie : Les créanciers privés appelés à la rescousse

En acquérant des titres souverains, les investisseurs achètent aussi la …

Après trois ans, Macky Sall nomme le chef du gouvernement sénégalais

Plus d'un mois après des élections législatives, le président sénégalais…

Brookings Institution : le commerce intra-africain est largement sous-évalué

Selon Brookings Institution, le volume du commerce intra-régional en Afr…