Aller au contenu principal

L’utilisation du vaccin d’AstraZeneca suspendue au Danemark

Par Nora Jaafar, Publié le 11/03/2021, mis à jour le 11/03/2021          Temps de lecture 1 min.
Teaser Media
AstraZeneca

À partir de ce jeudi 11 mars et jusqu’à nouvel ordre, le Danemark cesse d’utiliser le vaccin contre le coronavirus développé par le laboratoire suédo-britannique AstraZeneca en raison d’effets secondaires potentiellement graves. Le pays a pris cette décision après que «des cas graves de formation de caillots sanguins chez des personnes qui ont été vaccinées» ont été signalés, explique l’autorité sanitaire danoise.

Le ministre de la Santé du pays, Magnus Heunicke, a indiqué sur Twitter qu’il n’était pas encore clair si les caillots étaient liés au vaccin. De son côté, les responsables d’AstraZeneca n’ont toujours pas réagi à la démarche du Danemark.

Selon l’Agence européenne des médicaments (EMA), une personne a été diagnostiquée avec de multiples caillots sanguins dans les vaisseaux, et est décédée 10 jours après avoir reçu le vaccin d’AstraZeneca. Un autre patient vacciné est également décédé d’un caillot de sang dans le poumon. L’EMA a signalé deux autres «événements thrombotiques» chez des personnes à qui l’on a administré ledit vaccin. Cependant, l’agence en question a souligné qu’«à l’heure actuelle, on ne peut pas conclure à l’existence d’un lien entre le vaccin et les caillots sanguins».

Pour rappel, le vaccin d’AstraZeneca a obtenu une autorisation de mise sur le marché conditionnelle ou une utilisation d’urgence dans plus de 50 pays, dont le Royaume-Uni, l’UE et le Maroc.

Al Capone : la véritable histoire de Scarface

Qui est Al Capone, chef de la mafia de Chicago ? Dans cet épisode, plongez dans l’histoire épique de l’un des plus célèbres gangsters américains du XXe siècle. Surnommé Scarface, Alfonso Capone, avait...

Une affaire de droits fonciers déclenche des affrontements à Al-Qods-Est

15 Palestiniens ont été arrêtés dans la nuit du jeudi 6 au vendredi 7 mai à Al-Qods-Est, occupé par Israël, lors d’affrontements avec la police. Cette deuxième nuit consécutive d’émeutes dans le quart...

Le vaccin de Sinopharm homologué par l'OMS

C'est fait. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a donné vendredi son homologation d'urgence au vaccin anti-Covid chinois de Sinopharm fabriqué à Pékin. L'annonce a été faite par le dir...

Maldives : l'ex-président Nasheed entre la vie et la mort

L'ex-président des Maldives et actuel chef du Parlement, Mohamed Nasheed, est dans un état "critique" après avoir été visé jeudi à Malé par un attentat à la bombe. Premier chef d'État démocratiquem...

Vaccins : la Suisse et l'Allemagne s’opposent à la levée des brevets

Ce jeudi 6 mai, la chancelière allemande Angela Merkel a opposé une fin de non-recevoir à l’offre américaine de lever les brevets sur les vaccins anti-Covid-19. Pour Berlin, la capacité de production ...

Astronomie : le ciel de mai 2021

Apparition de Mercure au crépuscule, conjonction entre la Lune et Jupiter, puis entre la Lune et Mercure, éclipse dans le Pacifique... En compagnie des chroniqueurs Cyril Birnbaum et Sébastien Fontain...